Exercice financier 2016 : Fraport atteint un résultat positif malgré un environnement difficile

16 Mars, 2016, 07:02 GMT de Fraport AG

FRANCFORT, Allemagne, March 16, 2016 /PRNewswire/ --

61 millions de passagers pris en charge à FRA en 2015 - Hausse sensible des chiffres financiers clés - Perspectives légèrement positives pour 2016  

FRA - Le Groupe Fraport a clôturé son exercice financier 2015 avec succès, affichant une hausse de 2,5 % du trafic de passagers, ayant pris en charge 61 millions de passagers à l'aéroport international de Francfort (FRA), où est basé son siège, ainsi qu'une augmentation significative de ses chiffres financiers clés. Le chiffre d'affaires du Groupe a augmenté de 8,4 % sur un an, pour atteindre 2,58 milliards € (après ajustement pour refléter l'application de la norme IFRIC 12). Le bénéfice d'exploitation (BAIIDA) du Groupe a augmenté de 7,4 % pour atteindre 848,8 milliards €, tandis que le BAII a augmenté de 7,8 % pour atteindre 520,5 millions €. Le résultat financier du Groupe a augmenté de façon significative, de 18,0 %, pour atteindre 297 millions €. Le flux de trésorerie d'exploitation a également augmenté de 28,8 %, pour atteindre 652,2 millions €, tandis que le flux de trésorerie disponible a bondi encore plus, de 59,5 %, pour atteindre 393,6 millions €. Après une augmentation du dividende lors de l'exercice financier 2014, un dividende égal à celui de l'exercice précédent, soit 1,35 € par action, sera proposé lors de l'assemblée générale annuelle de cette année. Cela représente un ratio de distribution de 45,1 % du résultat financier du Groupe attribuable aux actionnaires.

Le résultat positif des activités était principalement imputable à la croissance du nombre de passagers à l'aéroport de Francfort, combiné avec des revenus en hausse notable des revenus locatifs des boutiques et des revenus des parkings. Le revenu net des ventes au détail par passager a augmenté de 0,19 €, soit une hausse de 5,5 % sur un an, pour atteindre 3,62 € en 2015. En outre, les activités mondiales de Fraport AG, en dehors de Francfort, ont grandement contribué à l'augmentation sensible du résultat financier du Groupe. Cela était attribuable à la première consolidation intégrale des deux nouvelles filiales du Groupe, AMU Holding (États-Unis) et Aerodrom Ljubljana (Slovénie), qui avaient été acquises pendant l'exercice 2014, ainsi que l'excellente performance de la filiale de l'aéroport de Lima (au Pérou), stimulée en plus par la faiblesse relative de l'euro contre le dollar américain.

Le premier coup de pioche pour la future aérogare 3 à l'aéroport de Francfort et la signature des contrats de concession pour l'exploitation des 14 aéroports régionaux en Grèce ont représenté des événements importants au cours de l'exercice qui vient de se terminer. Le Dr. Stefan Schulte, président du conseil d'administration de Fraport AG, a déclaré : « Le début de la construction de la troisième aérogare constitue un pas important vers la viabilité et la compétitivité de l'aéroport de Francfort à long terme. En Grèce, nous pouvons apporter une contribution significative à la prospérité du tourisme et à la création d'emplois supplémentaires et ce, grâce à notre expertise dans le développement et la gestion des aéroports. Par conséquent, nous sommes convaincus qu'en prenant les rênes de l'exploitation des aéroports grecs, nous créons une situation mutuellement bénéfique pour la Grèce et pour Fraport ».

Le Dr. Schulte, PDG du Groupe, est satisfait des performances globales du groupe lors du dernier exercice financier, mais s'attend à des « mers plus houleuses » en 2016 : « En 2015, nous avons atteint une amélioration significative dans nos chiffres financiers clés, nos ressources de trésorerie, et donc aussi dans le ratio d'endettement net sur capitaux propres dans notre bilan. Cependant, ce qui importe maintenant, ce sont les perspectives d'avenir, actuellement caractérisées notamment par une contraction des réservations de vacances en Allemagne et une baisse significative du nombre de passagers vers la Turquie à la suite des récentes attaques terroristes ».

Compte tenu de ces incertitudes, Fraport prévoit une augmentation du trafic de passagers à l'aéroport de Francfort d'entre 1 et 3 % au cours de l'exercice financier 2016. Les indicateurs opérationnels du Groupe, le BAIIDA et le BAII, devraient figurer dans une plage entre légèrement au-dessus du niveau de 2015 et jusqu'à 30 millions € plus élevés. Les revenus devraient atteindre jusqu'à 2,65 milliards €, tandis que le résultat du Groupe devrait être égal ou légèrement supérieur à celui de l'exercice 2015. Cela dépendra, en particulier, de l'évolution de la situation à l'aéroport turc du Groupe, à Antalya. Ces prévisions ne tiennent pas compte de la clôture de la transaction pour l'exploitation des aéroports régionaux en Grèce.

Le portefeuille aéroportuaire international de Fraport a enregistré des résultats mitigés en 2015. Tandis que les aéroports de Ljubljana (LJU) en Slovénie, Lima (LIM) au Pérou, Hanover (HAJ) dans le nord de l'Allemagne et Xi'an (XIY) en Chine centrale ont enregistré une croissance positive, les aéroports bulgares Twin Star combinés de Varna (VAR) et de Bourgas (BOJ), ainsi que les aéroports d'Antalya (AYT) en Turquie et de Saint-Pétersbourg (LED) en Russie, ont enregistré une baisse du nombre de passagers, reflétant en partie la situation politique en Russie.

La faiblesse du commerce mondial et les difficultés économiques dans certains pays industrialisés et émergents ont contribué à une baisse de 2,6 % du volume du fret, avec 2,1 millions de tonnes métriques prises en charge à FRA au cours de la période considérée.

Les quatre segments d'activité de Fraport :   

Aviation : Les revenus pour le segment Aviation ont augmenté de 4,9 % pour atteindre 927,3 millions €, stimulés par la croissance du trafic de passagers à l'aéroport de Francfort et la hausse des revenus issus des redevances aéroportuaires. En dépit de l'augmentation des revenus et d'un bénéfice plus élevé en raison de reprises de provisions, le BAIIDA du segment est demeuré comparable à celui de l'exercice précédent, atteignant 237,5 millions € (en hausse de 0,3 %). Le BAIIDA du segment a été affecté par une hausse significative des dépenses liées à l'augmentation des frais de personnel et la reconnaissance d'une disposition transitoire du régime de retraite des employés du service d'incendie de l'aéroport. Le BAII du segment a augmenté légèrement pour atteindre 116,3 millions €, soit une hausse de 0,7 %.

Vente au détail et immobilier : Le segment d'activité Vente au détail et immobilier a enregistré une hausse significative des revenus de 32,5 millions € (soit 7,1 %) pour atteindre 488,2 millions € pour l'exercice 2015, stimulé par des revenus additionnels provenant du commerce de détail, en raison de l'augmentation du nombre de passagers. En particulier, la proportion élevée de passagers intercontinentaux, qui ont tendance à dépenser plus dans l'aéroport, a eu un effet positif sur les revenus. Les autres raisons comprenaient la dépréciation de l'euro par rapport à d'autres devises internationales, les revenus locatifs des boutiques et les revenus des parkings, ainsi que la vente de biens immobiliers dans le parc logistique Mönchhof. Le BAIIDA du segment a augmenté pour atteindre 378,8 millions € (en hausse de 6,3 %) en raison de la hausse des revenus, tandis que le BAII a augmenté de 7,3 % pour atteindre 295,1 millions €.

Services d'escale : Avec des revenus de 673,1 millions €, le segment d'activité Services d'escale a enregistré une hausse de 2,6 %, soit 16,9 millions € par rapport à l'exercice précédent. Des augmentations du trafic de passagers, des masses maximales au décollage et des taxes d'infrastructure ont été les principaux facteurs à l'origine de cette croissance qui, à son tour, a contribué à une augmentation du BAIIDA du segment, qui a atteint 46,4 millions € (en hausse de 4,7 %). La baisse du BAII à 6,0 millions € (en baisse de 20,0 %) est due en partie à la vente d'une participation dans FCS Frankfurt Cargo Services GmbH.

Activités et services externes : Après ajustement pour validation des dépenses « capacitives » en capital non corrélées aux revenus (en vertu de l'application de la norme comptable IFRIC 12), les revenus du segment Activités et services externes ont augmenté de 27,7 % pour atteindre 495,2 millions €. Cette augmentation est principalement attribuable à la croissance du nombre de passagers à l'aéroport de Lima, à la première consolidation intégrale des deux nouvelles filiales du Groupe, AMU Holding (États-Unis) et Aerodrom Ljubljana (Slovénie) (acquis au cours de l'exercice 2014) et à la conversion des devises des revenus gagnés en dollars américains par la filiale de l'aéroport de Lima, en euros, la monnaie standard du groupe. Le BAIIDA du segment a affiché une hausse considérable de 22,1 %, pour atteindre 186,1 millions €, tandis que le BAII du segment a également dépassé celui de l'exercice précédent, pour atteindre 103,1 millions € (en hausse de 21,6 %).

Des photos de haute qualité de Fraport AG et de l'aéroport de Francfort sont téléchargeables gratuitement à partir de la photothèque incluse dans la section Centre de presse du site Internet de Fraport. En outre, nous proposons un téléchargement gratuit de séquences vidéo à des fins de diffusion d'informations et d'actualités télévisées uniquement.

Fraport AG - qui se classe parmi les principales entreprises au monde spécialisées dans l'activité de gestion aéroportuaire internationale, propose une gamme complète de services de gestion aéroportuaire intégrés et bénéficie de filiales et d'investissements sur trois continents. Le groupe Fraport a généré un chiffre d'affaires de 2,6 milliards € et un bénéfice de près de 297 millions € en 2015. En 2015, quelque 111 millions de passagers ont utilisé, partout dans le monde, des aéroports dans lesquels Fraport détient une participation majoritaire.

À l'aéroport de Francfort (FRA) où est basé son siège, Fraport a accueilli plus de 61 millions de passagers et traité environ 2,1 millions de tonnes métriques de marchandises (fret et courrier aériens) en 2015. Pour le programme actuel des vols hivernaux, FRA est desservi par 88 compagnies aériennes commerciales qui volent vers 247 destinations dans 100 pays dans le monde. Plus de la moitié des destinations de FRA sont des destinations intercontinentales (hors Europe), ce qui met en évidence le rôle de Francfort parmi les principaux pôles du réseau mondial de transport aérien. En Europe, l'aéroport de Francfort se place au premier rang en termes de tonnage de marchandises, et occupe la quatrième place en termes de fréquentation de passagers.  Avec environ 55 % des passagers utilisant Francfort comme plaque tournante pour leurs connexions, FRA enregistre également le plus haut taux de transferts parmi toutes les principales plaques tournantes européennes.

La cité aéroportuaire de Francfort est devenue le plus vaste complexe professionnel en Allemagne sur un site unique, employant plus de 80 000 personnes dans près de 500 entreprises et organisations sur place. Près de la moitié de la population allemande vit dans un rayon de 200 kilomètres autour du pôle intermodal de déplacement de FRA, ce qui représente la plus vaste zone de desserte aéroportuaire en Europe. La cité aéroportuaire de FRA attire également d'autres entreprises localisées partout dans la région de Francfort-sur-le-Main/Rhin-Neckar, cruciale sur le plan économique. Grâce aux synergies associées aux industries dynamiques, au réseau d'expertise et à l'exceptionnelle infrastructure de transport intermodal de cette région, le maillage de trajets internationaux mis en place par FRA permet aux entreprises du Land de Hesse et d'Allemagne tournées vers l'exportation de se développer sur des marchés mondiaux en pleine expansion. De la même façon, FRA représente une passerelle stratégique pour les entreprises désireuses d'accéder au vaste marché européen. Ainsi, l'aéroport de Francfort, qui bénéficie d'une position stratégique en Europe, est l'une des plaques tournantes les plus importantes dans la chaîne logistique mondiale.

Fraport AG
Robert Payne
Porte-parole international
Press Office, Corp. d'entreprise
60547 Francfort, Allemagne
Tél. : +49-69-690-78547
E-mail : r.payne@fraport.de
Site Internet : http://www.fraport.com
Facebook : http://www.faceebook.com/FrankfurtAirport

LA

SOURCE Fraport AG