Les arrivées de touristes internationaux en Europe en hausse de 5 % en 2015

11 Février , 2016, 06:00 GMT de European Travel Commission (ETC)

BRUXELLES, February 11, 2016 /PRNewswire/ --

Selon le dernier rapport de la Commission européenne du tourisme intitulé «  Tourisme européen en 2015 - tendances et perspectives », la région la plus visitée au monde a enregistré en 2015 sa 6e année consécutive de croissance supérieure à la moyenne. Ce résultat positif est à attribuer à la poursuite de la reprise économique dans la zone euro, à la baisse des prix du pétrole et à des taux de change favorables qui rendent la région plus abordable pour les touristes étrangers.

La croissance s'est étendue à la majorité des pays européens, à commencer par l'Islande (+30 %), la Roumanie (+17 %) et la Slovaquie (+16 %). Portés par la forte demande des grands marchés source européens, le Monténégro (+15,5 %) et l'Irlande (+14 %) ont sensiblement progressé sur le plan touristique. Le Portugal, la Croatie (tous deux à +10 %) et la Grèce (+8 %) ont eux-aussi bénéficié d'une croissance soutenue. La Croatie en particulier a recueilli le fruit des efforts constants déployés par le pays pour anticiper et prolonger la période estivale tandis que la Grèce a bénéficié de l'amélioration des liaisons aériennes et du report de touristes désireux d'éviter des destinations concurrentes jugées moins sûres en raison des risques d'attentats terroristes.

« Dans un contexte marqué par la crise des migrants et les problèmes de sécurité, l'Europe reste une destination phare. Les perspectives pour 2016 restent optimistes avec des prévisions de croissance chiffrées à 3 % », a indiqué Eduardo Santander, directeur exécutif de la CET.  

Une performance plus faible a été enregistré sur quelques marchés, directement attribuable à la baisse des arrivées en provenance de Russie. La Bulgarie, la Turquie (-1% chacun), l'Estonie (-3%) ainsi que la Finlande (-5%) ont tous connu une baisse par rapport à l'année précédente. Le Monténégro est la seule destination européenne qui a connu une croissance sur le marché russe (+ 6,4% de nuitées).

Les grands marchés intra-européens et les marchés lointains devraient contribuer à des résultats solides et soutenus    

La demande des grands marchés intra-européens ne cesse d'augmenter en Europe. La hausse de la demande au Royaume-Uni et en Allemagne s'explique par les tendances économiques positives sur ces marchés tandis qu'en France et en Italie elle est motivée par un solide intérêt pour les destinations estivales traditionnelles.  

Aux États-Unis, la reprise de l'économie, l'appréciation du dollar et un regain de confiance durable des consommateurs ont contribué à faire de l'Europe une destination de vacances attirante. Les États-Unis[i] représentent 5 % du nombre total d'arrivées (25,7 millions) en Europe, un chiffre qui devrait continuer de progresser (+6 % en moyenne annuelle) à l'horizon 2020. La plupart des destinations européennes ont également connu une progression. Avec une hausse de +30 % des arrivées chinoises en Europe, l'engouement des touristes chinois pour les voyages internationaux ne semble pas s'être démenti malgré le ralentissement économique en Chine.

Le rapport « Tourisme européen - tendances et perspectives » peut être téléchargé gratuitement sur le site http://www.etc-corporate.org

i. Pour en savoir plus sur le marché du tourisme américain, regardez cette courte vidéo  !


Coordonnées
Miguel Gallego
E-mail : press@visiteurope.com
Tél. : +32-2-548-90-00

 

LA

SOURCE European Travel Commission (ETC)