Far East Energy annonce un accroissement de 138 % de son chiffre d'affaires au 2ème trimestre, les réserves PRMS actualisées montre un accroissement de 39 % de la valeur 2P, la direction se concentre sur le financement de la phase suivante des opérations

HOUSTON, 10 mai 2014 /PRNewswire/ -- Far East Energy Corporation (OTCBB:FEEC), la société cotée aux États-Unis qui exploite le contrat de partage de la production du méthane de gisements houillers de Shouyang, dans la province de Shanxi, République populaire de Chine, a annoncé aujourd'hui qu'elle avait soumis ses résultats du trimestre se terminant le 31 mars 2014, sur le formulaire 10-Q de la SEC. La société a également annoncé la publication de la mise à jour d'un rapport technique indépendant préparé par Resource Investment Strategy Consultants (RISC), daté du 31 décembre 2013. Les réserves estimées du rapport mis à jour des RISC ont été préparées conformément aux normes reconnues par la SPE (Society of Petroleum Engineers) dans le système PRMS (Petroleum Resources Management System).

Les volumes de vente de gaz du premier trimestre 2014 ont augmenté de 73 % par rapport à la même période 2013, à la suite du programme de forage et de fracturation de plusieurs puits qui s'est terminé en 2013. Dans le même temps, et comme cela avait été annoncé précédemment, le prix du gaz prévu au contrat pour l'année 2014 a augmenté à la suite de négociations menées avec notre acheteur contractuel, Shanxi Provincial Guoxin. Pour le premier trimestre 2014, la société a reçu un prix du gaz moyen équivalent à 8,90 USD par millier de pieds cubes, une augmentation de 38 % par rapport à la même période 2013. Le prix de base réel payé pout notre gaz avant subventions s'est accru de 42 % le 1er janvier 2014, de 1,2 CNY par mètre cube à 1,7 CNY par mètre cube. En conséquence de ces deux facteurs, le produit d'exploitation du premier trimestre 2014 a augmenté de 138 % par rapport à la même période 2013.

Michael McElwrath, président-directeur général, a commenté « C'est gratifiant de voir que le travail de forage et de fracturation de nouveaux puits réalisé sur le bloc de Shouyang en 2013 a entraîné un accroissement important de la production et du chiffre d'affaires lors du premier trimestre 2014 ».

Séparément, la société a publié un rapport de réserves actualisé conforme aux normes PRMS comme définies par les ingénieurs de la SPE et préparé par les RISC, daté du 31 décembre 2013. Le rapport actualisé indique que les flux de trésorerie futurs estimés, sur une base NPV10, pour les réserves 2P (prouvées et probables) se sont accrus à 2,85 milliards de dollars américains, un accroissement de 39 % par rapport aux chiffres du 31 décembre 2012, reflétant un accroissement de 104 % dans la catégorie des réserves Prouvées développées. Les réserves ont été revalorisées de la catégorie Prouvées non développées à la catégorie Prouvées développées, pour laisser les réserves d'ensemble 1P et 2P à des niveaux similaires, de 301 milliards de pieds cubes à 439 milliards de pieds cubes, respectivement.

Catégorie

Réserves nettes SEC

NPV 10*

Réserves nettes PRMS

NPV 10

Prouvées

67,5 Mpc

$167,3 millions

301,0 Mpc

$1,6 milliard

Prouvées + Probables

439,9 Mpc

$1,4 billion

439,1 Mpc

$2,8 milliards

Prouvées + Probables + Possibles

549,3 Mpc

$2,0 billion

547,7 Mpc

$3,8 milliards

* La mesure normalisée des flux de trésorerie nets futurs actualisés des réserves de gaz prouvées de la SEC est de $151,8 millions

En mars 2014, les RISC ont publié leur rapport de réserves préparé conformément aux règles et réglementations de la SEC (Securities and Exchange Commission). La différence principale entre les deux rapports concerne le calcul des réserves prouvées. Les directives du PRMS autorisent l'affectation de davantage d'emplacements de réserves Prouvées non développées (qui seraient autrement affectées comme des réserves Probables selon les règles et réglementations de la SEC) lorsqu'il est connu qu'une zone possède une certaine connectivité géologique dans une région. La différence est particulièrement pertinente pour les projets de méthane de gisements houillers, pour lesquels les caractéristiques des veines de charbon sont bien connues.

Le directeur général Michael McElwrath a déclaré « Notre forage de développement en 2013 et notre 42 % d'augmentation de prix du gaz sont tous les deux reflétés dans ce rapport, ce qui continue de souligner la valeur de notre projet de Shouyang ».

Le rapport actualisé complet des RISC est accessible à www.fareastenergy.com.

Le plan de développement cadre de la zone de production 1H devrait être soumis à la NDRC rapidement et la société s'attend à recevoir le plan de développement cadre « road-pass » avant l'été.

Avec le programme robuste de 2013 résultant en un accroissement de la production de gaz, la direction se concentre principalement sur l'obtention du financement nécessaire à l'élargissement du schéma d'implantation des puits de production dans le bloc central 1H, et sur la poursuite de l'évaluation de la portion sud du bloc de Shouyang.

Monsieur McElwrath a continué « Nous consacrons beaucoup de temps pour obtenir le financement nécessaire pour poursuivre le développement du contrat de partage de la production de Shouyang. L'extension de la convention passée avec Standard Chartered Bank nous donne le temps de progresser plus avant. Les activités continuent sur le terrain, alors que la série de forages et de fracturations suivante est sujette à l'obtention de nouveaux financements. Nous sommes attentifs à nos actionnaires, nous sommes très reconnaissants de leur soutien continu de la société et nous nous engageons à vous fournir davantage de mises à jour alors que nous progression vers nos objectifs communs. »

Informations complémentaires concernant les réserves estimées par le PRMS

Les réserves du PRMS ne correspondent pas aux réserves de la SEC. Les estimations du rapport des RISC ont été préparées conformément aux définitions et directives énoncées dans 2007 Petroleum Resources Management System (PRMS 2007) approuvé par la SPE (Society of Professional Engineers). Les ressources indiquées dans le rapport des RISC sont uniquement des estimations et ne doivent pas être considérées comme des quantités exactes. Nous conseillons vivement aux lecteurs de lire le rapport dans sa totalité.

La valeur NPV10 des réserves PRMS 1P, 2P et 3P peut être considérée comme une mesure financière non conforme aux normes comptables (PCGR) comme définie par la SEC. La mesure standardisée des flux de trésorerie nets futurs actualisés s'appliquant uniquement aux réserves prouvées de la SEC, il n'existe pas de mesures financières conformes aux normes comptables américaines directement comparables à la valeur NPV10 des réserves PRMS 1P, 2P et 3P. La valeur NPV10 est calculée sur la même base que la mesure standardisée des flux de trésorerie nets futurs actualisés des réserves prouvées de la SEC mais utilise le montant spécifié de réserves PRMS applicable, sans déduire les impôts sur les revenus futurs, et utilise les estimations du prix futur du gaz. Nous pensons que la valeur NPV10 des réserves PRMS 1P, 2P et 3P est une mesure utile pour les investisseurs cherchant à évaluer l'importance monétaire relative de nos propriétés contenant du méthane de gisements houillers. Nous pensons d'autre part que les investisseurs peuvent utiliser la valeur NPV10 des réserves PRMS 1P, 2P et 3P comme base de comparaison de la taille et de la valeur relative de nos réserves PRMS à celles d'autres sociétés rapportant des informations similaires. Notre direction utilise cette mesure lors de l'évaluation du retour sur investissement potentiel de nos propriétés et acquisitions liées au méthane de gisements houillers. Cependant, la valeur NPV10 des réserves PRMS 1P, 2P et 3P ne remplace pas la mesure standardisée des flux de trésorerie nets futurs actualisés des réserves prouvées de la SEC. La valeur NPV10 des réserves PRMS 1P, 2P et 3P ne prétend pas présenter la juste valeur marchande de nos réserves prouvées de gaz méthane de gisements houillers ou de nos réserves PRMS.

Les montants NPV10 des réserves PRMS 1P, 2P et 3P indiqués ci-dessus représentent la valeur présente des revenus futurs estimés issus de la production des quantités spécifiées de réserves PRMS, calculée en utilisant les hypothèses énoncées dans le rapport des RISC, sans prendre en compte les dépenses qui ne sont pas liées à la propriété, comme les dépenses générales et administratives, le service de la dette et la dépréciation, l'appauvrissement et l'amortissement, ou les impôts sur les revenus futurs et actualisations utilisant un taux d'escompte annuel de 10 %.

Far East Energy Corporation souhaite avertir le lecteur que les informations ci-dessus sont basées sur des estimations des réserves PRMS et des calendriers de production futurs qui sont intrinsèquement imprécises et sujettes à révision, et que le taux d'escompte de 10 % est arbitraire. De plus, les coûts et prix à la date de la mesure sont utilisés dans les déterminations, et aucune valeur ne peut être affectée aux réserves PRMS. Les estimations des réserves PRMS récupérables de manière rentable et des flux de trésorerie nets futurs sont basées sur plusieurs facteurs et hypothèses variables, qui possèdent tous un certain niveau de subjectivité et peuvent varier considérablement des résultats réels. En conséquence, il est possible que la production, les revenus, les dépenses de développement et d'exploitation réels ne correspondent pas aux estimations. Les données des réserves PRMS sont uniquement des estimations et sont sujettes à de nombreuses incertitudes, et sont basées sur des données issues d'historiques de production et d'hypothèses concernant les formations géologiques et d'autres domaines. Les quantités réelles de méthane de gisements houillers peuvent être considérablement différentes des montants estimés.

La SEC autorise les sociétés pétrolières et gazières, lors de leurs soumissions à la SEC, à divulguer uniquement les réserves prouvées, probables et possibles comme définies dans les réglementations S-X Section 210.4-10(a) de la SEC. Nous utilisons dans ce communiqué de presse certains termes, comme « réserves PRMS » et « NPV10 », dont l'inclusion n'est pas autorisée dans la soumission d'informations à la SEC. Nous conseillons vivement aux investisseurs d'examiner soigneusement les déclarations de notre formulaire 10-K, fichier No. 0-32455, accessible sur Internet depuis le site Web de la SEC à http://www.sec.gov.

Far East Energy Corporation
La société Far East Energy Corporation, dont le siège se trouve à Houston, au Texas, et qui possède des bureaux à Pékin, en Chine, se concentre sur l'exploration et le développement du méthane de gisements houillers en Chine.

Resource Investment Strategy Consultants (RISC)
RISC est un bureau de conseil indépendant qui travaille en partenariat avec des sociétés afin de soutenir leurs intérêts dans l'industrie pétrolière et gazière. RISC offre des avis techniques, commerciaux et stratégiques de haut niveau à ses clients du monde entier. Les services des RISC comprennent la préparation de rapports indépendants, conformes aux exigences de la réglementation, à l'intension des sociétés cotées. RISC est une société indépendante de Far East Energy Corporation.

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse, mentionnant des intentions, espoirs, estimations, croyances, anticipations, attentes ou prédictions sur l'avenir de Far East Energy Corporation et de sa direction, sont des déclarations prospectives comme ce terme est défini dans la Section 27A de la Loi sur les valeurs mobilières (Securities Act) de 1933, telle qu'amendée, et dans la Section 21E de la Loi sur l'échange de valeurs mobilières (Securities Exchange Act) de 1934, telle qu'amendée. Il est important de noter que ces déclarations prospectives ne constituent pas des garanties sur les performances futures et comprennent un certain nombre de risques et d'incertitudes, notamment qu'il est possible que l'amendement du contrat de partage de la production ne soit pas ratifié ou qu'il soit ratifié selon des termes différents de ceux initialement acceptés par les parties. Il est possible que les résultats réels soient substantiellement différents de ceux projetés dans ces déclarations prospectives. Les facteurs qui pourraient entraîner des résultats réels substantiellement différents de ceux projetés dans ces déclarations prospectives comprennent : la nature préliminaire des données associées aux puits, y compris des données liées à la perméabilité et au contenu en gaz ; aucune assurance ne peut être donnée concernant le volume de gaz produit ou vendu en fin de compte depuis nos puits ; il est possible que les programmes de forage et de stimulation par fracturation ne réussissent pas à accroître le volume de gaz ; compte tenu des limitations imposées par la loi chinoise, il est possible que nous ayons uniquement des droits limités dans l'application de l'accord de vente de gaz passé entre Shanxi Province Guoxin Energy Development Group Limited et China United Coalbed Methane Corporation, dont nous sommes un bénéficiaire exprès ; il est possible que des puits supplémentaires ne soient pas forés ou qu'ils ne soient pas forés dans les délais ; il est possible que les pipelines et réseaux collecteurs supplémentaires nécessaires au transport de notre gaz ne soient pas construits ou qu'ils ne soient pas construits dans les délais, ou que leurs emplacements soient différents de ceux anticipés ; il est possible que le pipeline et les sociétés locales de distribution/gaz naturel comprimé refusent d'acheter ou de prendre notre gaz, ou que nous ne soyons pas en mesure de faire valoir nos droits dans le cadre d'accords définitifs avec les pipelines ; il est possible que des conflits avec des opérations d'extraction de charbon ou que la coordination de nos activités d'exploration et de production avec des activités minières affectent de manière négative ou ajoutent des coûts importants à nos opérations ; notre manque d'antécédents d'exploitation ; gestion limitée et potentiellement inadéquate de nos ressources de trésorerie ; risque et incertitudes liés à l'exploration, au développement et la production de méthane de gisements houillers ; notre incapacité à extraire ou à vendre toutes ou une portion importante de nos réserves et autres ressources ; il est possible que nous ne remplissions pas les conditions permettant de nous inscrire à la cote d'une bourse d'échange ; expropriation et autres risques liés aux opérations à l'étranger ; perturbation des marchés financiers affectant le financement ; questions affectant l'ensemble de l'industrie énergétique ; manque de disponibilité des biens et services sur les champs pétrolifères ou gaziers ; risques environnementaux ; risques liés au forage et à la production ; changements apportés aux lois et réglementations affectant nos opérations, ainsi que les autres risques décrits dans notre rapport annuel sur le formulaire 10-K, rapports trimestriels sur le formulaire 10-Q et autres soumissions à la SEC (Securities and Exchange Commission).

SOURCE Far East Energy Corporation



RELATED LINKS
http://www.fareastenergy.com

More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.