Imerys signe en 2011 une année de forte croissance

PARIS, February 15, 2012 /PRNewswire/ --

 

  • Croissance organique(1) du chiffre d'affaires: +8% (variation courante +10%)
  • Hausse de la marge opérationnelle à 13,3 %
  • Progression de + 25 % du résultat courant net
  • Investissements de croissance :
    • Acquisition du Groupe Luzenac
    • Développements internes, notamment dans le marché de l'exploration pétrolière
  • Solide génération de cash flow libre opérationnel courant : 265 M€
  • Dividende proposé à l'Assemblée Générale des Actionnaires en hausse à 1,50 € par action

Le Conseil d'Administration d'Imerys, réuni ce jour sous la présidence de Gilles Michel, a examiné les comptes définitifs de l'exercice 2011. Ils seront soumis à l'approbation de l'Assemblée Générale le 26 avril 2012.

    Résultats consolidés                                          % variation
    (en millions d'euros)                      2011       2010(6)    courante
    Chiffre d'affaires                        3 674,8     3 346,7     + 9,8 %
    Résultat opérationnel courant(2)            487,0       421,5    + 15,5 %
                     Marge opérationnelle        13,3%       12,6 %   + 0,7 point
    Résultat courant net, part du
    Groupe(3)                                   303,1       242,0    + 25,3 %
    Résultat net, part du Groupe                282,0       243,7        n.a.
    Financement
 
    Cash flow libre opérationnel
    courant(4)                                  264,9       302,1    - 12,3 %
 
    Investissements comptabilisés               229,2       169,1    + 35,5 %
 
    Capitaux propres                          2 210,9     2 131,8     + 3,7 %
 
    Dette financière nette                    1 031,1       872,8    + 18,1 %
    Données par action (en euro)
    Résultat courant net, part du Groupe
    (3)(5)                                      4,03 EUR    3,21 EUR  + 25,5 %
 
    Dividende proposé                           1,50 EUR    1,20 EUR  + 25,0 %


Pour Gilles Michel : «En 2011, Imerys a amélioré sa rentabilité, renforcé ses ressources financières et dégagé un niveau de cash-flow élevé qui lui a permis d'intensifier ses investissements.En donnant la priorité à  l'élargissement de notre présence géographique et à la diversification de nos marchés, nous dotons Imerys de nouveaux relais de croissance. Ceux-ci viendront renforcer notre capacité de résistance aux évolutions conjoncturelles. Ils contribueront également pleinement à la réalisation de notre stratégiede développement «Ambition 2012-2016», placée sous le signe de l'innovation, de l'accélération de la croissance interne et d'acquisitions sélectives».

    (1) A périmètre et changes comparables

    (2) Résultat opérationnel, avant autres produits et charges opérationnels nets

    (3) Résultat net part du Groupe, avant autres produits et charges opérationnels nets

    (4) Cash flow libre opérationnel courant : EBITDA sous déduction de l’impôt notionnel, de la variation de BFR et des investissements payés.

    (5) Les nombres moyens pondérés d’actions en circulation étant de 75 272 854 en 2011 contre 75 405 857 en 2010.

    (6) Les résultats 2010 ont été retraités suite au changement de méthode comptable sur la comptabilisation des avantages du personnel appliqué au 1er janvier 2011 et détaillé en annexe.

ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE 2011

En 2011, les marchés finaux d'Imerys se sont globalement bien tenus par rapport à 2010, année de fort rebond et de restockage. Les signaux de ralentissement économiques apparus au cours de l'été ont créé un environnement plus contrasté au 4ème trimestre mais n'ont eu d'effet matériel que sur l'activité papier. Dans la plupart des pays émergents, la demande est restée soutenue.

La demande en investissements industriels (machine-outil, aéronautique, …) et biens de consommation durables (automobile, électro-ménager, …) est restée élevée en 2011 et s'est en particulier traduite par une hausse de + 7 % de la production mondiale d'acier. Solide en Amérique du Nord, la production d'acier a toutefois légèrement ralenti en fin d'année dans l'Union Européenne et en Asie.

Dans le domaine des produits de consommation courante (agro-alimentaire, santé, électronique, …) et emballages, la demande a accompagné la croissance mondiale. La production de papier d'impression et d'écriture a poursuivi sa progression dans les zones émergentes mais a nettement ralenti en Amérique du Nord et, dans une moindre mesure, en Europe, en fin d'année.

L'activité s'est améliorée dans le secteur de la construction en France. Les mises en chantier de logements individuels neufs ont ainsi augmenté de + 10 % par rapport à l'année précédente, bénéficiant du bon niveau de permis de construire délivrés depuis 2010. Dans les autres pays d'Europe, qui connaissent des situations diverses, l'amélioration est lente. Les indicateurs (permis de construire, mises en chantier) ont très légèrement progressé en fin d'année aux Etats-Unis mais restent toutefois à des niveaux bas. En Chine, des mesures ont été prises pour contenir l'inflation des prix et la surchauffe du secteur.

La volatilité des devises a été forte en 2011 alors que certaines matières premières se sont renchéries.

EVENEMENTS IMPORTANTS

Après la constitution de la joint-venture "The Quartz Corp SAS", avec le groupe norvégien Norsk Mineral, à la fin du 1er trimestre(1) branche Minéraux pour Céramiques, Réfractaires, Abrasifs & Fonderie), la clôture de l'acquisition du leader mondial du talc, le Groupe Luzenac, le 1er août dernier, a constitué une nouvelle étape dans la stratégie d'Imerys, qui accroît ainsi son leadership en élargissant son offre fonctionnelle de minéraux (branche Minéraux de Performance & Filtration). L'acquisition représente une valeur d'entreprise de 340 millions de dollars américains, soit un multiple d'EBITDA en ligne avec les multiples payés historiquement par Imerys. Sur la base des conditions actuelles de marché, le projet devrait être créateur de valeur avec un retour sur capitaux employés supérieur au coût du capital du Groupe dès 2013.

Imerys a par ailleurs inauguré, le 20 septembre 2011, aux Etats-Unis, une usine de proppants céramiques, agents essentiels au soutènement de la roche, destinés au marché en fort développement de l'exploitation des gisements de gaz et pétrole non conventionnels (branche Minéraux pour Céramiques, Réfractaires, Abrasifs & Fonderie). Les premières expéditions ont, comme prévu, commencé début 2012.

Enfin, le 18 novembre dernier, le Groupe a annoncé son intention de constituer une joint-venture avec le groupe Al Zayani Investments pour la construction,à  Bahreïn, d'une usine de production d'alumine fondue, produit de spécialité utilisé dans de nombreuses applications (abrasifs, réfractaires, opérations de sablage, revêtements thermiques, etc…).

EVENEMENTS POSTERIEURS A LA DATE DE CLOTURE

Les états financiers consolidés annuels au 31 décembre 2011 ont été arrêtés par le Conseil d'Administration lors de sa réunion du 15 février 2012. Aucun événement significatif n'est à reporter entre la date de clôture et celle du Conseil d'Administration.

PERSPECTIVES

Depuis la fin de l'été, l'environnement macro-économique est plus incertain et, si l'activité est restée satisfaisante en ce début d'année 2012, la visibilité demeure faible. Le Groupe reste donc vigilant : sélectivité des investissements privilégiant les projets de croissance et les retours sur investissements rapides, gestion stricte du besoin en fonds de roulement, des engagements de dépenses, de l'évolution des coûts variables et du prix/mix.

Au cours des 4 dernières années, Imerys a optimisé sa base de coûts et renforcé sa structure financière tout en augmentant son exposition aux marchés de croissance : expansion dans les pays émergents et diversification de son portefeuille d'activité. En outre, le Groupe bénéficiera, en 2012, d'un potentiel de développement supplémentaire, apporté par l'acquisition du Groupe Luzenac et le lancement de nouveaux projets internes (proppants, ….).

Dans ce contexte, Imerys poursuivra sa stratégie de développement fondée sur l'accélération de la croissance interne - au travers de l'innovation et de l'extension de son portefeuille d'activités dans des marchés et zones géographiques de croissance - et sur une politique d'acquisitions ciblées.

AMBITION 2012-2016

Les axes stratégiques d'Imerys pour les cinq ans à venir, visant à accélérer son développement en renforçant la croissance organique, ont été présentés lors de la journée Investisseurs du 12 janvier dernier.

En matière d'innovation, les moyens sont significativement augmentés pour accroître la présence du Groupe dans les marchés finaux à fort potentiel de croissance, mais aussi pour enrichir son offre de spécialités minérales. Un budget de 60 millions d'euros sera ainsi consacré aux charges et investissements dédiés à la Recherche & Développement en 2012. A l'horizon 2016, le Groupe pourrait réaliser un chiffre d'affaires additionnel de près de 700 millions d'euros en produits nouveaux. Imerys entend également poursuivre son développement dans les pays émergents : l'Inde, la Chine et le Brésil sont appelés à jouer un rôle moteur dans cette stratégie qui conjuguera croissance interne, acquisitions et partenariats.

Le Groupe maintiendra des critères stricts de retour sur investissements, et se fixe comme objectif un taux de rentabilité supérieur à 15 % pour ses projets de développement internes et externes afin de conserver une structure financière solide. Imerys entend ainsi assurer un retour sur capitaux employés supérieur au coût moyen de son capital, et créer de la valeur pour ses actionnaires.

DIVIDENDE

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale du 26 avril 2012 un dividende porté à 1,50 euro par action, soit un montant total de 112,7 millions d'euros représentant 37,2 % du résultat courant net, part du groupe, conforme à la politique de distribution d'Imerys. La mise en paiement interviendrait à compter du 9 mai 2012.

COMMENTAIRE DETAILLE DES RESULTATS DU GROUPE

CHIFFRE D'AFFAIRES

                                               Variation
                    Chiffre       Variation     chiffre
                   d'affaires      chiffre    d'affaires à
                                  d'affaires    PCC(2)      dont     dont
                  (en millions   (% exercice  (% exercice     effet   effet
                    d'euros)      précédent)   précédent)    Volumes Prix/Mix
       2011         3 674,8         + 9,8 %     + 8,1 %      + 3,7 %  + 4,4 %
                                                           
       2010         3 346,7        + 20,7 %    + 15,0 %     + 13,1 %  + 1,9 %


                    Chiffre    Chiffre
                   d'affaires d'affaires Variation
                      2011       2010     chiffre   Variation
                                         d'affaires  à PCC(2)
                      (en        (en         (%         (%      dont    dont
                    millions   millions   exercice   exercice  effet   effet
                    d'euros)   d'euros)  précédent) précédent) Volume Prix/Mix
    1er                                                        
    trimestre(3)     882,7      751,6     + 17,4 %   + 13,7 %  + 10,2 %   + 3,5 %
    2ème                                                       
    trimestre(3)     924,7      871,4      + 6,1 %   + 10,8 %   + 5,2 %   + 5,7 %
    3ème                                                       
    trimestre(3)     942,8      892,2      + 5,7 %    + 3,8 %   - 1,1 %   + 4,9 %
    4ème                                                       
    trimestre(2)     924,6      831,5     + 11,2 %    + 4,7 %   + 1,4 %   + 3,3 %


  • Chiffre d'affaires en hausse de près de +10 %
  • Bonne tenue globale des volumes de ventes en 2011, malgré une base de comparaison élevée
  • Solidité du prix et du mix de produits

Le chiffre d'affaires de l'exercice 2011 s'élève à 3 674,8 millions d'euros, soit + 9,8 % par rapport à l'exercice 2010. Cette hausse prend en compte :

  • un effet positif de périmètrede + 125,0 millions d'euros, dont l'essentiel (+ 110,5 millions d'euros) au second semestre, traduisant :
    • l'acquisition de l'activité de Pará Pigmentos S.A. (PPSA) au Brésil (branche Pigments pour Papier & Emballage), le 1er août 2010 ;
    • la déconsolidation, effective au 1er janvier 2011, des activités nord-américaines de quartz de haute pureté (Minéraux pour Céramiques) apportées à la joint-venture "The Quartz Corp SAS" ;
    • l'intégration du Groupe Luzenac depuis le 1er août 2011 (Minéraux de Performance & Filtration) ;
  • un effet de change défavorable de - 67,1 millions d'euros (- 39,6 millions d'euros au second semestre).

A périmètre et changes comparables, le chiffre d'affaires progresse de + 8,1 % par rapport à l'année 2010, qui constituait une base de comparaison élevée, en raison du restockage intervenu aux 2ème et 3ème trimestres. Si la reprise s'est poursuivie au 1er semestre 2011, le rythme de progression a été plus lent au second semestre.

Avec + 1,4 % de croissance en volumes au 4ème trimestre 2011, l'activité a été légèrement supérieure à celle de 2010, à l'exception des Pigments pour Papier & Emballage ; l'effet prix-mix est, lui, resté solide.

Chiffre d'affaires par destination géographique (variation courante)

                                      Chiffre                    % du chiffre
                        Chiffre      d'affaires                   d'affaires
    (en millions      d'affaires                    Variation %    consolidé
    d'euros)             2011           2010       2011 vs. 2010     2011
    Europe de l'Ouest     1 754,3      1 601,2       + 9,6 %          48 %
 
          dont France       624,3        561,4      + 11,2 %          17 %
    Etats-Unis /
    Canada                  724,1        685,4       + 5,6 %          20 %
    Pays émergents          998,3        890,8      + 12,1 %          27 %
    Autres (Japon /
    Australie)              198,1        169,3      + 17,0 %           5 %
    Total                 3 674,8      3 346,7       + 9,8 %         100 %


En 2011, les ventes du Groupe dans les zones émergentes ont bénéficié de la dynamique des marchés et des développements qui y ont été réalisés depuis plusieurs années. Elles continuent de croître et ont représenté, en 2011, près d'un milliard d'euros dont plus de 40 % réalisés en Chine, au Brésil et en Inde. L'affaiblissement du dollar américain vis-à-vis de l'euro se traduit par une moindre progression du chiffre d'affaires en Amérique du Nord alors que les ventes en Europe bénéficient du regain d'activité de la construction en France, après une année 2010 affectée notamment par une météo défavorable. Les ventes au Japon et en Australie progressent en particulier dans les secteurs industriels (Minéraux pour Céramiques, Réfractaires, Abrasifs & Fonderie et Réfractaires Monolithiques).

RESULTAT OPERATIONNEL COURANT(4)(5)

    (en millions                                            % Variation
    d'euros)               2011        2010     % Variation à PCC(6)
    1er trimestre          116,4        84,8      + 37,3 %    + 35,5 %
    Marge
    opérationnelle          13,2 %      11,3 %
    2ème trimestre         136,4       124,5       + 9,6 %    + 13,1 %
    Marge
    opérationnelle          14,8 %      14,3 %
    3ème trimestre         129,0       116,2      + 11,0 %     + 7,3 %
    Marge
    opérationnelle          13,7 %      13,0 %
    4ème trimestre         105,2        96,0       + 9,5%      + 2,9 %
    Marge
    opérationnelle          11,4 %      11,6 %
    Année                  487,0       421,5      + 15,5 %    + 13,7 %
    Marge
    opérationnelle          13,3 %      12,6 %


  • Compensation de la hausse des coûts variables par l'évolution du prix/mix de produits
  • Bonne contribution des volumes

La progression de + 15,5 % du résultat opérationnel courant, à 487,0 millions d'euros pour l'année 2011, résulte des éléments suivants :

  • un effet de périmètre de + 23,7 millions d'euros(7) (+ 13,4 millions d'euros au second semestre) ;
  • un effet de change de - 15,9 millions d'euros (lié notamment à l'affaiblissement du dollar américain par rapport à l'euro et s'établissant à - 2,7 millions d'euros au second semestre).

A périmètre et changes comparables, le résultat opérationnel courant augmente de + 57,7 millions d'euros par rapport à l'année 2010 avec une bonne contribution des volumes de ventes (+ 59,2 millions d'euros).

La hausse des coûts fixes de production et frais généraux (- 57,7 millions d'euros) traduit la progression des volumes de production et les coûts associés (personnel, maintenance) ainsi que le lancement d'initiatives de développement (équipes dédiées aux nouveaux marchés, développement géographique). L'augmentation des coûts variables (- 91,0 millions d'euros) est majoritairement attribuable à l'inflation de certaines matières premières comme le zircon, dont le prix a triplé en 2011 par rapport à 2010. Imerys a compensé ces évolutions au travers de hausses de prix et d'améliorations de son mix de produits à hauteur de + 153,7 millions d'euros.

Au 4ème trimestre 2011, la marge opérationnelle (11,4 %) traduit :

  • un effet traditionnel de saisonnalité,
  • le ralentissement de la production engagé au second semestre 2011 par le Groupe dans le cadre des mesures préventives de gestion du besoin en fonds de roulement et de la trésorerie.

Sur l'ensemble de l'année, la marge opérationnelle du Groupe s'est améliorée, à 13,3 % contre 12,6 % en 2010.

RESULTAT COURANT NET(8)

En croissance de + 25,3 % par rapport à l'exercice 2010, le résultat courant net, à 303,1 millions d'euros, reflète :

  • la forte hausse du résultat opérationnel courant,
  • l'amélioration du résultat financier à - 57,2 millions d'euros (contre - 74,7 millions d'euros sur la même période de l'année précédente). Elle s'explique par les facteurs ci-dessous :
  • la charge d'intérêt passe de - 57,3 millions d'euros en 2010 à - 56,1 millions d'euros en 2011, traduisant une légère diminution du taux de financement,
  • l'impact des changes et des instruments financiers est négligeable en 2011 ; il constituait une charge de
    - 10,8 millions d'euros l'année précédente ;
  • le coût de désactualisation des provisions à long terme est stable (- 3,1 millions d'euros en 2011 contre
    - 3,4 millions d'euros en 2010) alors que les charges nettes des pensions s'élèvent à 0,2 million d'euros en 2011 contre une charge de - 2,8 millions d'euros en 2010.
  • une charge d'impôts de - 123,3 millions d'euros (- 100,4 millions d'euros en 2010), soit un taux effectif d'imposition de 28,7 % (29 % en 2010).

Hors effet de périmètre lié à l'acquisition du Groupe Luzenac, le résultat courant net est en augmentation de plus de + 22 %. Cette progression est conforme à l'objectif annoncé par le Groupe, le 28 juillet dernier, d'une croissance du résultat courant net supérieure à + 20 % sur l'ensemble de l'année 2011.

RESULTAT NET

La progression de + 38,3 millions d'euros du résultat net, part du Groupe, à 282,0 millions d'euros, tient compte des autres produits et charges pour un montant net d'impôts de - 21,1 millions d'euros (- 23,1 millions d'euros avant impôts) correspondant, pour l'essentiel :

-à des provisions pour restructurations et dépréciations d'actifs pour un montant total de - 14,4 millions d'euros, net d'impôts (portant notamment sur l'activité Magnésie, sur la réorganisation de la production de tuiles Canal dans le Sud-Ouest de la France ainsi que sur la fin de la rationalisation de la production de Pará Pigmentos S.A. (PPSA)) ;

-aux coûts de transactions (principalement frais d'acquisition du Groupe Luzenac) représentant une charge après impôts de - 4,6 millions d'euros.

CASH FLOW

    (en millions d'euros)               2011       2010
    EBITDA                             686,0      621,0
    Variation du BFR opérationnel      (59,4)     (45,7)
    Investissements payés             (227,4)    (154,9)
    Cash flow libre opérationnel
    courant*                           264,9      302,1
    Résultat financier décaissé (net
    d'impôt)                           (37,7)     (46,6)
    Autres éléments de BFR              (1,0)      18,7
    Cash flow libre courant            226,6      274,2

    y compris subventions, 
    valeurs des actifs cédés et divers   5,3        3,7    


  • Maintien de la discipline de gestion du besoin en fonds de roulement opérationnel
  • Bon niveau de  cash flow libre opérationnel courant

Le besoin en fonds de roulement opérationnel représente 23,7 % des ventes annualisées du dernier trimestre (contre 21,8 % au 31 décembre 2010). Ce ratio est impacté par :

  • un effet de périmètre, lié à l'intégration de l'activité du Groupe Luzenac, dont la saisonnalité de l'activité est très marquée (stocks élevés en fin d'année en raison de l'interruption des campagnes d'extractions pendant l'hiver) ;
  • un effet de change défavorable (appréciation du dollar américain à la fin du mois de décembre).

Par ailleurs, ce ratio tient compte du programme d'affacturage(9), pour 74 millions d'euros au 31 décembre 2011. A périmètre et changes comparables, le ratio besoin en fonds de roulement rapporté aux ventes du dernier trimestre est stable par rapport à l'année précédente.

Ainsi qu'il l'avait annoncé, le Groupe a significativement augmenté ses investissements industriels comptabilisés (229,2 millions d'euros) en 2011. Ils représentent 109 % des amortissements (contre 79 % sur l'exercice 2010) et ont été essentiellement consacrés à des relais de croissance : nouvelles capacités pour accompagner la hausse de la demande (notamment dans la branche Minéraux de Performance & Filtration) et le développement dans de nouveaux marchés (proppants dans la branche Minéraux pour Céramiques, Réfractaires, Abrasifs & Fonderie). Les opérations de maintenance de l'outil industriel et de découverture minière ne progressent que légèrement et représentent 62 % de la dotation aux amortissements de l'année (contre 59 % en 2010).

STRUCTURE FINANCIERE

                              31 décembre                  31 décembre
    (en millions d'euros)        2011       30 juin 2011       2010
    Dividendes payés            (91,4)         (91,1)         (76,3)
    Dette nette               1 031,1          873,8          872,8
    Capitaux propres          2 210,9        2 118,6        2 131,8
    EBITDA                      686,0          352,0          621,0
    Dette nette/ capitaux
    propres                      46,6 %         41,2 %         40,9 %
    Dette nette/ EBITDA           1,5x           1,3x           1,4x


Grâce à la forte génération de cash flow libre courant, l'augmentation de la dette financière nette consolidée et des ratios financiers du Groupe est limitée alors même que celui-ci a accru ses investissements de développement et acquis le Groupe Luzenac au deuxième semestre. Imerys a par ailleurs versé un dividende de 90,6 millions d'euros le 11 mai 2011, auquel s'ajoute 0,8 million d'euros de dividendes versés aux actionnaires minoritaires des filiales du Groupe.

Au cours du deuxième semestre 2011, le Groupe a sécurisé près d'un milliard d'euros de lignes bancaires bilatérales à l'horizon 2015-2016, afin d'augmenter et diversifier ses ressources financières tout en allongeant leur maturité moyenne. Au 31 décembre 2011, les ressources financières totales d'Imerys s'élèvent donc à 2,8 milliards d'euros (dont 1,3 milliard d'euros de ressources financières disponibles hors trésorerie), avec une maturité moyenne de 3,8 ans.

Par ailleurs, au cours du premier semestre 2011, l'agence de notation Moody's a relevé la note de crédit long terme(10) d'Imerys de « Baa3 » à « Baa2 » avec une perspective stable. La note court terme a corrélativement été améliorée de « P-3 » à « P-2 », avec une perspective stable également.

COMMENTAIRE PAR BRANCHE D'ACTIVITE

Minéraux pour Céramiques, Réfractaires, Abrasifs & Fonderie

(32 % du chiffre d'affaires consolidé)

                                                          Variation Variation
    (en millions d'euros)                 2011     2010   courante  à PCC(11)
    Chiffre d'affaires                  1 186,1  1 105,0   + 7,3 %   + 12,2 %
    Résultat opérationnel courant(12)     156,8    135,2  + 16,0 %   + 19,1 %
                   Marge opérationnelle    13,2 %   12,2 %
    Investissements industriels
    comptabilisés                          95,0     63,0
    en % des amortissements               152 %     98 %  + 50,9 %


  • Activité soutenue sur la plupart des marchés finaux
  • Développement sur le marché des minéraux pour services pétroliers

La demande des industries servies par les Minéraux pour Réfractaires, Minéraux Fondus, Graphite & Carbone (sidérurgie, fonderie, aluminium, ciment, verre, énergie mobile, etc…) a été globalement soutenue, entraînée par le dynamisme des grands équipements et de certains biens de consommation durable (machines-outils, aéronautique, automobile, électronique, etc…). La croissance a ralenti au second semestre, notamment, au 4ème trimestre dans la production d'acier en Chine et en Europe. L'activité s'est au contraire améliorée en Amérique du Nord. La demande en Minéraux pour Céramiques est restée solide, la faiblesse du marché de la Construction aux Etats-Unis ayant été compensée par la vigueur des marchés émergents.

L'augmentation des investissements de la Branche en 2011 s'explique par la construction et le démarrage de l'usine de proppants céramiques (agents essentiels au soutènement de la roche pour l'exploitation des gisements de gaz et pétrole non conventionnels), qui représente un investissement de 60 millions de dollars américains. Construite au sein du site d'Andersonville (Géorgie, Etats-Unis), cette unité, inaugurée le 20 septembre 2011, devrait produire plus de 100 000 tonnes par an. Ce marché est en fort développement et l'investissement sera créateur de valeur dès sa première année d'exploitation.

L'analyse de la hausse de + 7,3 % du chiffre d'affaires, à 1 186,1 millions d'euros, met en évidence :

  • un impact de périmètre (- 29,9 millions d'euros) : les activités nord-américaines (réserves et moyens industriels) de feldspath, mica et quartz de haute pureté (Minéraux pour Céramiques) ont été déconsolidées, avec effet rétroactif au 1er janvier 2011, consécutivement à leur apport à la joint-venture "The Quartz Corp SAS", dorénavant consolidée par mise en équivalence ;
  • un effet négatif de change de - 23,7 millions d'euros.

Alors que la base de comparaison était élevée en raison du restockage intervenu en 2010 (+ 35,2 % de croissance des ventes à périmètre et changes comparables en 2010 par rapport à 2009), le chiffre d'affaires à périmètre et changes comparables augmente encore de + 12,2 % en 2011 grâce à :

  • la hausse significative du prix/mix de produits : dans un contexte de forte tension sur le marché du zircon en Chine (prix et disponibilité), Imerys a adapté sa politique de prix. Le repositionnement de la gamme de produits et de la base géographique des Minéraux pour Céramiques a également contribué à la progression du mix ;
  • l'augmentation des volumes, entraînés par la bonne tenue des marchés.

Le résultat opérationnel courant, en hausse de + 21,6 millions d'euros, intègre un effet de change de - 5,9 millions d'euros et un effet périmètre de + 1,8 million d'euros. La quote-part de résultat de la joint-venture "The Quartz Corp SAS", dorénavant consolidée par mise en équivalence, s'élève à 4,3 millions d'euros.

A périmètre et changes comparables, l'augmentation du prix et du mix de produits couvre notamment la forte inflation du zircon. La hausse des volumes et les récents développements (montée en puissance des équipes dédiées au segment de l'exploration pétrolière, développement géographique) expliquent l'augmentation des coûts fixes et frais généraux.

Minéraux de Performance & Filtration

(19 % du chiffre d'affaires consolidé)

                                                          Variation  Variation
    (en millions d'euros)                  2011    2010    courante  à PCC(13)
    Chiffre d'affaires                     719,7   594,7    + 21,0 %    + 5,1 %
    Résultat opérationnel courant(14)       83,4    65,9    + 26,6 %   + 15,1 %
                     Marge opérationnelle   11,6 %  11,1 %
    Investissements industriels
    comptabilisés                           36,7    26,8
    en % des amortissements                 77 %    62 %    + 37,0 %


  • Bonne tenue des principaux marchés
  • Groupe Luzenac : bon déroulement de l'intégration  

Les marchés finaux de la Branche, en particulier les biens de consommation courante (agro-alimentaire, santé, etc…) et les industries intermédiaires (plastiques, caoutchouc, filtration, catalyse, etc…) ont été entrainés par le dynamisme des pays émergents. Le marché de la construction reste à des niveaux bas, avec cependant une légère amélioration en Europe, alors qu'aucune véritable inversion de tendance ne s'est produite aux Etats-Unis. Après un début d'année dynamique, les marchés servis par l'activité Talc (plastiques, peintures, papier, céramiques, beauté & santé) se sont également bien tenus.

En 2011, les investissements, hors maintenance et découverture minière, ont été ciblés sur le développement de nouveaux produits et sur l'expansion géographique :

  • la construction et la mise en service d'une ligne de production de spécialités destinées au marché des plastiques sur le site de Sylacauga (Alabama, Etats-Unis) ;
  • l'adaptation d'une ligne de production à Lompoc (Californie, Etats-Unis) pour répondre à la croissance des ventes de Celite Cynergy™, un agent de filtration et de stabilisation innovant pour liquides alimentaires ;
  • la création d'une unité de production de Filmlink™ sur le site d'Ipoh (Malaisie) pour servir le marché asiatique des produits d'hygiène.

Ces deux derniers investissements seront opérationnels au 1er semestre 2012.

Le chiffre d'affaires de la Branche s'élève à 719,7 millions d'euros en 2011. Cette hausse de + 21,0 % intègre :

  • un effet de périmètre + 114,2 millions d'euros. Il est constitué de :
  • + 119,0 millions d'euros liés à l'acquisition du Groupe Luzenac, leader mondial du talc, consolidé par intégration globale depuis le 1er août dernier ;
  • - 4,8 millions d'euros liés à la rationalisation d'activités de carbonates sur le continent américain (cession, fin 2010, du site de transformation de carbonates de calcium de Gouverneur (New-York, Etats-Unis), ainsi que des activités de Minéraux de Performance en Argentine) ;
  • un effet de change de - 19,5 millions d'euros.

A périmètre et changes comparables, la hausse des ventes (+ 5,1 %) correspond à la progression du prix/mix grâce au lancement de nouveaux produits et au développement de la Branche dans les pays émergents.

Le résultat opérationnel courant, à 83,4 millions d'euros, progresse de + 17,5 millions d'euros, dont 10,9 millions d'euros d'effet de périmètre. L'effet de change est défavorable de - 3,3 millions d'euros. A périmètre et changes comparables, la hausse de + 15,1 % démontre la progression de la rentabilité avec un solide effet prix/mix. Depuis son acquisition, la profitabilité de l'activité Talc s'est améliorée et se rapproche du niveau de la Branche.

Pigments pour Papier & Emballage

(21 % du chiffre d'affaires consolidé)

                                                        Variation  Variation
    (en millions d'euros)                  2011   2010   courante  à PCC(15)
    Chiffre d'affaires                     796,4  767,1    + 3,8 %    + 0,4 %
    Résultat opérationnel courant(16)       83,2   76,9    + 8,2 %    + 2,1 %
                     Marge opérationnelle   10,4 % 10,0 %
    Investissements industriels
    comptabilisés                           68,7   60,6
    en % des amortissements                102 %   86 %   + 13,3 %


  • Ralentissement de la production papetière au second semestre
    et restructuration du secteur en Amérique du Nord
  • Dynamisme des pays émergents

En 2011, la production mondiale de papier d'impression et d'écriture se situe à un niveau comparable à celui de l'année 2010, qui constituait une base élevée de comparaison en raison du restockage intervenu dans la filière papetière. La hausse de la production dans les marchés émergents (+ 6,0 %) a compensé l'érosion dans les pays matures (- 4,0 %), marquée au second semestre en Amérique du Nord.

L'augmentation des investissements industriels a en particulier porté sur :

  • la rationalisation de la production au Brésil, suite à l'acquisition de PPSA (août 2010) associée au développement des gisements dans ce pays (coûts miniers de découverture) ;
  • la reconstruction de l'usine japonaise de Miyagi, fortement endommagée au mois de mars par le tremblement de terre ; la production a repris progressivement depuis la fin de l'année 2011.

L'augmentation de + 3,8 % du chiffre d'affaires, à 796,4 millions d'euros sur l'année 2011, prend en compte :

  • un effet de périmètre de + 36,5 millions d'euros lié pour l'essentiel à l'acquisition de PPSA ;
  • un effet négatif de change de - 10,4 millions d'euros.

A périmètre et changes comparables, le chiffre d'affaires de l'année 2011 est stable (+ 0,4 %) par rapport à l'année précédente. Après un premier semestre dynamique dans les pays matures, le segment du papier d'impression et d'écriture a été affecté par les rationalisations menées par certains clients nord-américains : plusieurs usines papetières ont réduit ou cessé leur activité au 4ème trimestre 2011 pour faire face à la baisse de la demande et limiter les niveaux de stocks. Dans ce contexte plus difficile, Imerys a bénéficié de son expansion géographique dans les pays émergents (nouvelles capacités lancées dans le courant de l'année 2010) et du développement de son offre de produits et services dans le segment de l'Emballage.

Le résultat opérationnel courant s'élève à 83,2 millions d'euros en 2011 (+ 6,3 millions d'euros) et intègre :

  • un effet de périmètre de + 10,8 millions d'euros ;
  • un effet négatif de change de - 6,2 millions d'euros.

A périmètre et changes comparables, le résultat opérationnel courant est en hausse de + 2,1 %. Ce résultat intègre environ 5 millions d'euros liés à l'indemnisation par les assurances du sinistre ayant frappé l'usine de Miyagi au Japon.

Matériaux et Monolithiques

(28 % du chiffre d'affaires consolidé)

                                                                    Variation
                                                         Variation      à
    (en millions d'euros)                  2011    2010   courante  PCC(17)
    Chiffre d'affaires                  1 025,3    922,6   + 11,1 %   + 11,4 %
    Résultat opérationnel courant(18)     209,5    187,6   + 11,6 %   + 11,5 %
                     Marge opérationnelle  20,4 %   20,3 %
    Investissements industriels
    comptabilisés                          24,0     14,0
    en % des amortissements                77%      42%    + 71,8 %


  • Bonne année dans la construction en France
  • Marchés solides pour Réfractaires Monolithiques et développement de l'activité « projets »

En France, sous l'effet de l'augmentation des permis de construire de logements individuels neufs, les mises en chantier se sont inscrites en hausse de + 10 %(19) en 2011 par rapport à l'année précédente. Les ventes de logements individuels neufs ont cependant commencé à ralentir depuis le 2ème trimestre 2011. Le segment de la rénovation a également été solide (+ 2,5 %), en tenant compte du rattrapage intervenu début 2011, à la suite des intempéries de fin 2010.

Dans ce contexte, les produits en terre cuite(20) ont enregistré, en 2011, une progression en volumes de + 9,4 % pour les éléments de couverture et de + 19 % pour les briques, dont les qualités intrinsèques (inertie thermique, économie d'énergie, …) favorisent le développement.

L'activité a été très soutenue dans les Réfractaires Monolithiques qui ont en particulier bénéficié du dynamisme de la sidérurgie mondiale et de la bonne tenue des autres segments (génération d'énergie, incinération, pétrochimie, etc…) en Europe. De nombreux projets de construction de nouvelles usines ou d'augmentation des capacités de production ont par ailleurs été lancés et ont contribué à la fermeté de ces marchés.

En 2011, les investissements ont été essentiellement dédiés à la maintenance de l'outil industriel ainsi qu'à l'amélioration de l'efficacité énergétique dans l'activité Matériaux de Construction avec le lancement d'installations adaptées à l'utilisation de la biomasse sur le site de Léguevin (Haute-Garonne, France). Une ligne dédiée à la production de « masse de bouchage » a par ailleurs été construite en Chine, au sein de l'usine de Calderys.

En hausse de + 11,1 % en 2011 par rapport à 2010, le chiffre d'affaires de la Branche, s'élève à 1 025,3 millions d'euros et tient compte :

  • d'un effet périmètre limité de + 2,0 millions d'euros (acquisition, tout début 2011, de La Française des Tuiles et Briques (Allier, France), spécialisée dans le segment de la tuile plate haut de gamme) ;
  • d'un impact négatif de change de - 4,2 millions d'euros.

A périmètre et changes comparables, la progression du chiffre d'affaires s'établit donc à + 11,4 %, avec un niveau solide de volumes et une contribution positive du prix/mix de produits.

Le résultat opérationnel courant de la branche Matériaux & Monolithiques est de 209,5 millions d'euros, (+ 21,9 millions d'euros par rapport à 2010). Les effets de périmètre et change sont négligeables (respectivement + 0,9 million d'euros et - 0,5 million d'euros). A périmètre et changes comparables, l'effet prix/mix de produits couvre la hausse des coûts variables (inflation des coûts des matières premières réfractaires, essentiellement). Les coûts fixes augmentent, en ligne avec la forte progression des volumes de ventes ; par ailleurs l'activité Réfractaires Monolithiques a mis en place des équipes dédiées au développement de son activité « solution réfractaire pour projets de nouvelles usines » ainsi qu'à son extension géographique.

GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE

Le Conseil d'Administration d'Imerys lors de sa réunion du 15 février 2012 a également approuvé les projets de résolutions qui seront soumis à l'Assemblée Générale du 26 avril. Ils prévoient notamment le renouvellement des mandats d'administrateur de Messieurs Gilles Michel, Jacques Drijard et Jocelyn Lefebvre et la nomination comme nouvel administrateur de Monsieur Xavier Le Clef ; Monsieur Eric Le Moyne de Sérigny, dont le mandat arrivera à expiration, n'a pas sollicité son renouvellement. Le Conseil a également indiqué son intention de maintenir la réunion des fonctions de Président du Conseil et de Directeur Général et de reconduire Monsieur Gilles Michel dans ces fonctions, sous réserve du renouvellement de son mandat d'administrateur.

***

REUNION

Le communiqué de presse est disponible sur le site internet du Groupe www.imerys.com, et accessible depuis la home page, dans la rubrique "Communiqués de presse".

Imerys tient aujourd'hui une réunion de présentation à 18h30 à la Maison des Arts & Métiers (9 bis avenue d'Iéna, 75116 Paris) au cours de laquelle seront commentés les  résultats de l'exercice 2011. Cette conférence sera retransmise en direct sur le site internet du Groupe www.imerys.com.

AGENDA FINANCIER 2012

                  Assemblée Générale des Actionnaires - Résultats du 1er
    26 avril      trimestre 2012
    27 juillet    Résultats du 1er semestre 2012
    5 novembre    Résultats du 3ème trimestre 2012


Ces dates sont données à titre d'information et sont susceptibles d'être mises à jour sur le site internet du Groupe à l'adresse www.imerys.com, sous la rubrique Investisseurs & Analystes / Agenda financier.

***

Leader mondial des spécialités minérales pour l'industrie, Imerys fonde son développement sur un « business model » solide et profitable.

Le Groupe transforme, enrichit et combine une gamme unique de 30 minéraux, souvent extraits de ses gisements, pour apporter des fonctionnalités essentielles aux produits et processus de production de ses clients. Grâce à leurs propriétés (résistance thermique et mécanique, conductivité, pouvoir couvrant, effet barrière, etc.), ces spécialités trouvent au quotidien un très grand nombre d'applications dans les biens de consommation courante ou durable, l'équipement industriel ou la construction, et se développent sur de nombreux marchés en croissance. Les équipes R&D et marketing d'Imerys conjuguent leurs efforts pour identifier de nouvelles applications sur des secteurs d'activité porteurs et dans les marchés émergents, et pour mettre au point les nouvelles solutions à valeur ajoutée qui y répondent.

***

Des informations plus complètes sur Imerys peuvent être obtenues sur son site internet (www.imerys.com), rubrique Information Réglementée, notamment dans son Document de Référence déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers le 31 mars 2011 sous le numéro D.11-0205 (également disponible sur le site Internet de l'Autorité des marchés financiers, www.amf-france.org). Imerys attire l'attention des investisseurs sur le chapitre 4 "Facteurs de risques" de son Document de Référence.

***

Avertissement sur les prévisions et les informations prospectives :  Les déclarations présentées dans ce document contiennent des prévisions et des informations prospectives. Les investisseurs sont alertés sur le fait que ces prévisions et informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes (difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle d'Imerys), qui peuvent impliquer que les résultats et développements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou induits.

RESULTATS 2011

Annexes(1)

  1. Eléments de chiffre d'affaires consolidé
                                            %         %         %        %
    Variation du chiffre d'affaires     variation   effet     effet  variation
    consolidé                           courante  périmètre  changes   à PCC(2)
    Groupe Imerys                         + 9,8 %    + 3,7 % - 2,0 %   + 8,1 %


    Variation trimestrielle à PCC(2)
    2011 vs 2010                        T1 11    T2 11    T3 11    T4 11
                                     + 13,7 % + 10,8 %  + 3,8 %  + 4,7 %
    Rappel 2010 vs 2009                 T1 10    T2 10    T3 10    T4 10
                                      + 9,5 % + 22,7 % + 16,7 % + 11,1 %


    Evolution      T4    T4   Variation Variation                Variation Variation
    trimestrielle 2011  2010  courante   PCC(2)     2011     2010  courante   PCC(2)
    Minéraux pour
    Céramiques,
    Réfractaires,
    Abrasifs &                                             
    Fonderie      294,9 279,6   + 5,5 %   + 7,5 %  1 186,1  1 105,0   + 7,3 %  + 12,1 %
    Minéraux de
    Performance
    & Filtration  217,6 138,3  + 57,4 %   + 7,3 %    719,7    594,7  + 21,0 %   + 5,1 %
    Pigments pour
    Papier
    & Emballage   188,6 201,4   - 6,4 %   - 6,4 %    796,4    767,1   + 3,8 %   + 0,4 %
    Matériaux
    &                                                 
    Monolithiques 235,6 221,2   + 6,5 %   + 7,6 %  1 025,3    922,6  + 11,1 %  + 11,4 %
    Chiffre
    d'affaires
    apres
    holdings
    &                                                      
    eliminations  924,7 831,5  + 11,2 %   + 4,7 %  3 674,8  3 346,7   + 9,8 %   + 8,1 %


    Evolution
    trimestrielle  T1 11    T2 11    S1 11    T3 11   T4 11    S2 11    2011
    Groupe Imerys
    -
 
    variation
    courante      + 17,4 % + 6,1 %  + 11,4 % + 5,7 % + 11,2 % + 8,3 % + 9,8 %
    Groupe Imerys
    -
 
    variation à
    PCC(2) dont : + 13,7 % + 10,8 % + 12,2 % + 3,8 % + 4,7 %  + 4,2 % + 8,1 %
    Minéraux pour
    Céramiques,
    Réfractaires,
    Abrasifs &
    Fonderie      + 16,7 % + 19,3 % + 18,1 % + 5,7 % + 7,5 %  + 6,6 % + 12,2 %
    Minéraux de
    Performance
    & Filtration  + 7,0 %  + 3,0 %  + 4,9 %  + 3,6 % + 7,3 %  + 5,4 % + 5,1 %
    Pigments pour
    Papier
    & Emballage   + 8,0 %  + 3,8 %  + 5,7 %  - 2,1 % - 6,4 %  - 4,2 % + 0,4 %
    Matériaux
    &
    Monolithiques + 19,5 % + 12,7 % + 15,9 % + 6,5 % + 7,6 %  + 7,0 % + 11,4 %


(1) Information trimestrielle non auditée.

(2) Variation à périmètre et changes comparables.

  * Le retraitement de l'effet change consiste en un calcul des agrégats de l'année en cours aux taux de change de l'année précédente.

  * Le retraitement de périmètre des entités entrantes consiste :

   - pour les entrées de périmètre de l'année en cours à retrancher la contribution de l'acquisition des agrégats de l'année en cours

   - pour les entrées de périmètre de l'année précédente, à retrancher la contribution de l'acquisition du 1er janvier de l'année en cours jusqu'au  
   dernier jour du mois de l'année en cours où a été réalisée l'acquisition l'année précédente.

  * Le retraitement des entités sortantes consiste :

   - pour les sorties de périmètre de l'année en cours, à retrancher les contributions de l'entité sortie aux agrégats de l'année précédente à
   compter du 1er jour du mois de cession

   - pour les sorties de périmètre de l'année précédente, à retrancher les contributions de l'entité sortie aux agrégats de l'année précédente.


    Répartition du chiffre d'affaires par branche   2011   2010
    Minéraux pour Céramiques, Réfractaires,
    Abrasifs & Fonderie                              32 %   32 %
    Minéraux de Performance & Filtration             19 %   17 %
    Pigments pour Papier & Emballage                 21 %   23 %
    Matériaux & Monolithiques                        28 %   28 %
    Total                                           100 %  100 %


  1. Indicateurs clés de résultat

Le Groupe procède en 2011 à un changement de méthode comptable relatif à la comptabilisation des avantages du personnel. A compter du 1er janvier 2011, Imerys applique la méthode SoRIE (Statement of Recognised Income and Expense) et constate désormais en provision l'intégralité des écarts actuariels générés à chaque arrêté par les engagements à prestations définies et leurs actifs de couverture en contrepartie des capitaux propres du Groupe. L'information comparative 2010 a été retraitée.

Cette méthode améliore la lisibilité des engagements du Groupe et fait évoluer ses principes comptables en cohérence avec les choix de l'IASB et de la majorité des émetteurs significatifs cotés sur NYSE-Euronext Paris.

    (en millions d'euros)                         2010   Retraitement   2010
                                                 publié               retraité
    IMPACTS SUR LE COMPTE DE RESULTAT
    Produits des activités ordinaires            3 346,7               3 346,7
    Résultat opérationnel courant(3)               419,0          2,5    421,5
    Résultat financier courant                     (74,7)                (74,7)
    Impôts courants                                (99,5)        (0,9)  (100,4)
    Minoritaires                                   (4,5)          0,1    (4,4)
    Résultat courant net(4)                        240,3          1,7    242,0
    Autres produits & charges nets                   0,5          1,2      1,7
    Résultat net(4)                                240,8          2,9    243,7
 
    IMPACTS SUR LA SITUATION FINANCIERE
    CONSOLIDEE
    Actif
    Autres actifs financiers                        33,7        (12,6)    21,1
    Impôts différés actif                           45,5         23,2     68,7
    Passif
    Capitaux propres (y compris résultat)        2 196,4        (64,6) 2 131,8
    Provisions pour avantages du personnel          94,7         75,2    169,9


    (en millions d'euros) T4 2011 T4 2010 Variation S2 2011 S2 2010  Variation
    Chiffre d'affaires      924,7   831,5  + 11,2 % 1 867,5 1 723 ,7   + 8,3 %
    Résultat opérationnel
    courant(3)              105,1    96,0   + 9,5 %   234,1    212,2  + 10,3 %
    Résultat financier
    courant                 (18,3)  (22,8)            (26,9)   (42,5)
    Impôts courants         (23,5)  (21,6)            (59,3)   (48,9)
    Minoritaires             (0,7)   (0,8)             (1,8)    (2,2)
    Résultat courant
    net(4)                   59,8    50,8  + 17,8 %   146,1    118,6  + 23,2 %
    Autres produits et
    charges, nets           (12,8)    4,2             (19,0)     4,6
    Résultat net(4)          47,0    55,0      n.a.   127,1    123,2      n.a.


(3) Résultat opérationnel avant autres produits et charges opérationnels.
(4) Part du Groupe.

ANNEXE    Imerys - Etats financiers résumés 31 décembre 2011

Le Conseil d'Administration s'est réuni le 15 février 2012 pour arrêter les comptes de l'exercice 2011. Les procédures d'audit ont été effectuées et les rapports d'audit sont en cours d'émission.

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

    (en millions d'euros)                                                 2011      2010
    Produits des activités ordinaires                                  3 674,8   3 346,7
    Produits et charges courants                                      (3 187,8) (2 925,2)
    Matières premières et achats consommés                            (1 294,5) (1 178,6)
    Charges externes                                                    (940,9)   (849,5)
    Charges de personnel (1)                                            (695,1)   (633,1)
    Impôts et taxes                                                      (45,1)    (41,6)
    Amortissements et pertes de valeur                                  (210,9)   (213,0)
    Autres produits et charges courants                                  (11,6)    (15,1)
    Quote-part des résultats nets des coentreprises et 
     entreprises associées                                                10,3       5,7
    Résultat opérationnel courant                                        487,0     421,5
    Autres produits et charges opérationnels                             (23,1)    (10,8)
    Résultat des prises ou pertes de contrôle                              7,8      40,8
    Autres éléments non récurrents (1)                                   (30,9)    (51,6)
    Résultat opérationnel                                                463,9     410,7
    Charge d'endettement financier net                                   (56,1)    (57,3)
    Résultat des placements                                                3,0       2,7
    Charge d'endettement financier brut                                  (59,1)    (60,0)
    Autres produits et charges financiers                                 (1,1)     (7,2)
    Autres produits financiers                                           178,7     212,1
    Autres charges financières                                          (179,8)   (219,3)
    Résultat financier                                                   (57,2)    (64,5)
    Impôts sur le résultat (1)                                          (121,2)    (98,1)
    Résultat net                                                         285,5     248,1
    Résultat net, part du Groupe (2) & (3)                               282,0     243,7
    Résultat net, part des intérêts sans contrôle                          3,5       4,4


    (1) Après changement volontaire de méthode comptable sur la comptabilisation des écarts actuariels des avantages du
    personnel
    postérieurs à l'emploi
    (2) Résultat net par action
    Résultat net de base par action (en euros)                            3,75      3,23
    Résultat net dilué par action (en euros)                              3,71      3,22
    (3) Résultat courant net, part du Groupe                             303,1     242,0
    Résultat courant net de base par action (en euros)                    4,03      3,21
    Résultat courant net dilué par action (en euros)                      3,99      3,20
    Autres produits et charges opérationnels nets, part du Groupe        (21,1)      1,7



   Imerys - Etats financiers résumés 31 décembre 2011

ETAT DE LA SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE

    (en millions d'euros)                                          2011    2010 01.01.2010
    Actif non courant                                           3 210,0 2 947,5    2 752,9
    Goodwill                                                    1 019,7   950,4      897,5
    Immobilisations incorporelles                                  37,7    34,6       43,8
    Actifs miniers                                                502,9   453,5      377,2
    Immobilisations corporelles                                 1 384,1 1 287,6    1 224,1
    Coentreprises et entreprises associées                         82,4    54,4       50,0
    Actifs financiers disponibles à la vente                        4,8     7,4        7,5
    Autres actifs financiers (1)                                   18,5    21,1       16,1
    Autres créances                                                74,6    45,0       43,7
    Instruments dérivés actif                                      12,7    24,8       17,6
    Impôts différés actif (1)                                      72,6    68,7       75,4
    Actif courant                                               1 746,4 1 489,9    1 190,8
    Stocks                                                        645,9   545,1      440,5
    Créances clients                                              526,9   446,5      364,4
    Autres créances                                               141,0   128,0      110,7
    Instruments dérivés actif                                       2,0    12,2        5,0
    Valeurs mobilières de placement et autres actifs financiers     6,4     6,0        5,6
    Trésorerie et équivalents de trésorerie                       424,2   352,1      264,6
    Actif consolidé                                             4 956,4 4 437,4    3 943,7
 
    Capitaux propres, part du Groupe                            2 180,1 2 105,0    1 784,0
    Capital                                                       150,3   151,0      150,8
    Primes                                                        319,6   338,4      339,4
    Réserves (1)                                                1 428,2 1 371,9    1 252,5
    Résultat net, part du Groupe (1)                              282,0   243,7       41,3
    Capitaux propres, part des intérêts sans contrôle (1)          30,8    26,8       18,8
    Capitaux propres                                            2 210,9 2 131,8    1 802,8
    Passif non courant                                          1 641,2 1 483,6    1 454,3
    Provisions pour avantages du personnel (1)                    231,3   169,9      169,3
    Autres provisions                                             265,2   189,6      157,7
    Emprunts et dettes financières                              1 028,4 1 016,8    1 037,7
    Autres dettes                                                  12,2    10,2        9,5
    Instruments dérivés passif                                      9,1    15,3       16,5
    Impôts différés passif                                         95,0    81,8       63,6
    Passif courant                                              1 104,3   822,0      686,6
    Autres provisions                                              19,2    14,4       18,6
    Dettes fournisseurs                                           360,0   317,1      260,7
    Impôts exigibles sur le résultat                                9,7    25,1       20,6
    Autres dettes                                                 261,7   239,8      185,7
    Instruments dérivés passif                                     19,0     1,4        2,9
    Emprunts et dettes financières                                422,0   219,5      186,0
    Concours bancaires                                             12,7     4,7       12,1
    Capitaux propres et passifs consolidés                      4 956,4 4 437,4    3 943,7


(1) Après changement volontaire de méthode comptable sur la comptabilisation des écarts actuariels des avantages du personnel postérieurs à l'emploi

  Imerys - Etats financiers résumés 31 décembre 2011

ETAT DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES

    (en millions d'euros)                                                    2011    2010
    Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles              447,4   406,4
    Flux de trésorerie générés par les opérations courantes                 638,7   567,4
    Intérêts payés                                                          (49,6)  (62,7)
    Impôts sur le résultat, payés sur résultat opérationnel 
     courant et résultat financier                                         (124,9)  (82,6)
    Dividendes reçus des actifs financiers disponibles à la vente             0,6     0,1
    Flux de trésorerie générés par les autres produits 
     et charges opérationnels                                               (17,4)  (15,8)
    Flux de trésorerie provenant des activités d'investissement            (421,7) (203,0)
    Acquisitions d'immobilisations incorporelles et corporelles            (227,0) (154,9)
    Acquisitions de titres d'entités consolidées sous 
     déduction de la trésorerie
    acquise                                                                (239,2)  (62,0)
    Acquisitions d'actifs financiers disponibles à la vente                  (0,6)    0,4
    Cessions d'immobilisations incorporelles et corporelles                   8,3     8,6
    Cessions de titres d'entités consolidées sous déduction 
     de la trésorerie cédée                                                  33,0     1,8
    Cessions d'actifs financiers disponibles à la vente                       0,9       -
    Variation nette des immobilisations financières                           0,7     1,0
    Intérêts encaissés                                                        2,2     2,1
    Flux de trésorerie provenant des activités de financement                37,4  (125,2)
    Augmentations de capital                                                  5,4     8,5
    Réductions de capital                                                   (24,9)   (7,1)
    Cessions (acquisitions) d'actions propres                                (2,1)   (5,9)
    Dividendes versés aux actionnaires                                      (90,6)  (75,5)
    Dividendes versés aux intérêts sans contrôle                             (0,8)   (0,8)
    Acquisitions de titres d'entités consolidées auprès 
     des intérêts sans contrôle                                              (1,3)   (7,2)
    Cessions de titres d'entités consolidées 
     auprès des intérêts sans contrôle                                          -       -
    Emissions d'emprunts                                                    117,3    67,0
    Remboursements d'emprunts                                                (2,4)  (32,0)
    Variation nette des autres dettes                                        36,8   (72,2)
    Variation de la trésorerie et équivalents de trésorerie                  63,1    78,2


    (en millions d'euros)                                      2011    2010
    Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture     347,4   252,6
    Variation de la trésorerie et équivalents de trésorerie    63,1    78,2
    Incidence des variations de périmètre                         -    (0,1)
    Incidence de la variation des taux de change                0,9    17,5
    Incidence des changements de mode de consolidation          0,1   (0,8)
    Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture      411,5   347,4
    Trésorerie (1)                                            216,5   344,7
    Equivalents de trésorerie (2)                             207,7     7,4
    Concours bancaires                                        (12,7)   (4,7)


(1) Au 31 décembre 2011, la trésorerie est constituée d'un solde de 7,1 millions d'euros non disponibles pour Imerys SA et ses filiales, dont 2,2 millions d'euros (0,1 million d'euros au 31 décembre 2010) au titre de législations sur le contrôle des changes et 4,9 millions d'euros au titre de dispositions statutaires.

(2) Les équivalents de trésorerie sont des placements de durée inférieure à trois mois, indexés sur un taux du marché monétaire et cessibles à tout moment.

 

1. ) Communiqué du 28 avril 2011.

2. ) A périmètre et changes comparables.

3. ) Données trimestrielles non auditées.

4. ) Résultat opérationnel, avant autres produits et charges opérationnels.

5. ) Données trimestrielles non auditées.

6. ) A périmètre et changes comparables.

7. ) Essentiellement : Pará Pigmentos S.A. (PPSA) au Brésil consolidée depuis le 01/08/2010, déconsolidation des activités nord-américaines de
    quartz de haute pureté apportées à la joint-venture "The Quartz Corp SAS" (01/01/2011), intégration du Groupe Luzenac (01/08/2011).

8. ) Résultat net part du Groupe, avant autres produits et charges opérationnels nets.

9. )   Contrat d'affacturage signé le 23 juillet 2009, par lequel les créances cédées sont déconsolidées, les risques et avantages associés aux créances
      ayant été transférés à la banque "factor". 71 millions d'euros de créances étaient factorisés le 31 décembre 2010.

10. ) "Dette senior non sécurisée".

11. ) A périmètre et changes comparables.

12. ) Résultat opérationnel, avant autres produits et charges opérationnels.

13. ) A périmètre et changes comparables.

14. ) Résultat opérationnel, avant autres produits et charges opérationnels.

15. ) A périmètre et changes comparables.

16. ) Résultat opérationnel, avant autres produits et charges opérationnels.

17. ) A périmètre et changes comparables.

18. ) Résultat opérationnel, avant autres produits et charges opérationnels.

19. ) Source : Mises en chantier de logements individuels neufs - Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports
et du Logement.

20. ) Source : Fédération Française des Tuiles et Briques - données provisoires.

 

 


Relations Analystes/Investisseurs:
Pascale Arnaud - +33-(0)1-49-55-63-91
actionnaires@imerys.com

Contacts Presse :
Pascale Arnaud - +33-(0)1-49-55-63-91
Raphaël Leclerc - +33-(0)6-73-16-88-06

SOURCE Imerys




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.