Plus de 75 % du coût des soins aux patients asthmatiques sont attribués aux cas d'asthme sévère, qui représentent 10 % de la population asthmatique totale

GÖTEBORG, Suède, October 12, 2012 /PRNewswire/ --

Gros plans sur les besoins non satisfaits liés à l'asthme sévère

Plus de 150 délégués venus de plus de 30 pays se sont rencontrés à Göteborg, en Suède, à l'occasion du Forum international sur l'asthme sévère (ISAF) 2012 organisé par l'Académie européenne d'allergie et d'immunologie clinique (EAACI). L'ISAF 2012 vise à répondre au besoin d'une approche plus rationnelle du traitement de l'asthme sévère.

     (Logo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20121012/567656-a)

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20121012/567656-b )

Les pratiques de gestion actuelles présentent des limitations considérables pour un sous-groupe relativement petit mais important de patients souffrant d'asthme sévère. « Environ 10 % de l'ensemble de la population asthmatique souffrent de symptômes permanents, d'aggravations fréquentes et d'une qualité de vie amoindrie », a expliqué le professeur Cezmi Akdis, président de l'EAAC. « Ils représentent cependant plus de 75 % des coûts attribués à l'asthme ». Une unique aggravation de l'asthme, nécessitant une médication supplémentaire ainsi que de possibles traitement et hospitalisation d'urgence, peut plus que tripler le coût du traitement annuel.

Un diagnostic et un traitement appropriés sont fondamentaux pour améliorer la qualité de vie de ce groupe de patients. Les experts de l'EAACI s'accordent sur le fait que le traitement standard, recourant aux corticostéroïdes et aux béta-agonistes à longue durée (LABA), n'est pas suffisamment efficace chez de nombreux patients atteints d'un asthme sévère. Les jeunes enfants, en particulier ceux qui souffrent d'une forme virale de l'asthme, sont souvent mal gérés par rapport aux médications disponibles actuellement. « Il existe un besoin de nouvelles stratégies de gestion pour les formes spécifiques d'asthme sévère, de reconnaissance de l'asthme en tant que maladie hétérogène et d'identification adéquate des différents mécanismes de la maladie impliqués chez les patients atteints d'asthme sévère », a ajouté Jan Lötvall, membre de l'ISAF 2012. « Ce n'est que de cette façon que nous commencerons à comprendre ce qui provoque l'asthme sévère ».

À propos de l'Académie européenne d'allergie et d'immunologie clinique (EAACI)

L'Académie européenne d'allergie et d'immunologie clinique (EAACI) est une organisation sans but lucratif, active dans le domaine des maladies allergiques et immunologiques telles que l'asthme, la rhinite, l'eczéma, les allergies professionnelles, les allergies liées à la nourriture et la boisson et l'anaphylaxie. Fondée en 1956 à Florence, l'EAACI est devenue la plus grande association médicale en Europe dans le domaine de l'allergie et de l'immunologie clinique. Elle compte plus de 7 700 membres répartis dans 121 pays du monde entier, ainsi que toutes les sociétés nationales d'allergie d'Europe.

http://www.eaaci.org

http://www.eaaci-isaf2012.com

SOURCE European Academy of Allergy and Clinical Immunology (EAACI)




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.