Selon le président Ianoukovitch, l'intégration européenne demeure la priorité de la politique étrangère de l'Ukraine

KIEV, February 18, 2013 /PRNewswire/ --

L'accord d'association qui prévoit la création d'une zone de libre-échange approfondi et complet demeure la priorité de l'Ukraine dans ses relations avec l'UE, a déclaré le président ukrainien Viktor Ianoukovitch lors d'un entretien au magazine d'analyse Ukraine and the World. Global Agenda 2013. Parallèlement, le pays doit trouver des outils pour collaborer de manière efficace et mutuellement bénéfique avec l'Union douanière (UD) sans contrevenir à ses obligations internationales, a fait remarquer le dirigeant ukrainien.  

Pour reprendre les termes du  président Ianoukovitch, le fait que les relations avec l'UE évoluent vers une forme, nouvelle sur le plan qualitatif, d'intégration économique et d'association politique est « une étape importante en direction d'une intégration à part entière de l'Ukraine au sein de l'UE ». Le président estime également qu'il existe aujourd'hui, des deux côtés, une volonté politique suffisante pour mener à bien le processus dans les délais prévus.  

Il pense que le sommet du 25 février 2013 entre l'Ukraine et l'UE permettra de combler le fossé en répondant à des problèmes pressants dans les relations bilatérales.

Interrogé sur la coopération de l'Ukraine avec l'Union douanière, le président Ianoukovitch a rappelé que le chiffre d'affaires commercial de son pays avec les États membres de l'UD dépasse les 60 milliards de dollars américains. L'Ukraine va, par conséquent, étudier la possibilité d'adapter ses règles nationales à celles de l'Union douanière régissant la libre circulation des biens et des services et ne contrevenant pas aux obligations internationales du pays, a-t-il ajouté avant de souligner que ces mesures permettront à l'Ukraine de renforcer son partenariat avec les pays de l'UD dans les domaines de l'énergie nucléaire, de l'aviation, de la construction navale, du transport, des équipements agricoles et dans d'autres secteurs.

À noter que le commissaire européen à l'élargissement et à la politique européenne de voisinage Štefan Füle a fait savoir le 5 février 2013 que la coopération de l'Ukraine avec l'Union douanière sur des points qui ne sont pas en contradiction avec les conditions générales de l'accord d'association entre l'UE et l'Ukraine est la bienvenue. Dans sa déclaration, le commissaire européen a signalé que pour s'assurer de la parfaite compatibilité de cette coopération avec l'accord d'association, des consultations intensives étaient nécessaires. L'adhésion à l'Union douanière prive toutefois l'État membre de sa souveraineté et de son droit souverain sur sa politique en matière de commerce extérieur, a-t-il ajouté. Bruxelles et Kiev ont cependant tout intérêt à continuer d'entretenir de bonnes relations avec leurs voisins, au nombre desquels figure Moscou, a souligné M. Füle.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source

Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.