Shell Ukraine constate une amélioration du climat des investissements dans le pays

KIEV, Ukraine, February 14, 2013 /PRNewswire/ --

« Je crois que l'Ukraine me remplit d'optimisme », a déclaré Graham Tiley, Président de Shell Ukraine, lors d'une conférence de presse donnée à Donetsk le mardi 12 février 2013, a annoncé l'agence Ukrinform. Lors de cette allocution, il a également rappelé son sentiment que le climat des investissements en Ukraine s'améliorait.

« Je suis enthousiasmé de voir une offre aussi juste et transparente que celle que nous avons remporté », a déclaré M. Tiley lors de la conférence de presse. Shell a remporté en mai 2012 le droit d'effectuer des explorations dans le champ gazier de Yuzivske situé dans l'Est de l'Ukraine.

Le haut responsable de Shell Ukraine a rappelé que durant la première phase de l'exploration, la société forera 15 puits pour une dépense d'environ 200 millions USD. Par ailleurs, à partir de cette année, Shell investira annuellement environ 2 millions USD dans des projets sociaux en Ukraine.

En janvier 2013, le gouvernement ukrainien et Royal Dutch Shell ont signé un accord de partage de production visant à augmenter la production nationale de gaz de schiste, à créer des emplois, à soutenir l'économie, à augmenter les recettes budgétaires de l'Etat et à promouvoir les investissements en Ukraine. Le contrat, d'une durée de 50 ans, est « le plus important contrat en Europe lié à l'exploitation du gaz de schiste », avait commenté Reuters à l'époque au sujet de l'accord Ukraine-Shell, faisant remarquer que celui-ci, d'une valeur de 10 milliards USD, constituait un important jalon sur la voie de l'indépendance énergétique vis-à-vis de la Russie.

Récemment, l'Ukraine a fait l'objet d'une importante couverture de la part des médias internationaux pour ce qui concerne son potentiel en matière d'investissements. L'article spécial du Financial Times traitant de l'énergie en Ukraine, publié en septembre 2012, a mis en évidence un secteur de l'énergie « subissant un sous-investissement mais prometteur » pour les sociétés internationales. Son auteur, Roman Olearchyk, a souligné l'ironie de l'effet produit par les prix élevés du gaz russe - ils ont « aidé à changer positivement la politique d'investissement de l'Ukraine ».

Neil Buckley du Financial Times estime que l'accord avec Shell pourrait promouvoir les investissements en Ukraine, réduire la dépendance énergétique vis-à-vis du gaz russe et rapprocher le pays d'une intégration dans l'UE. Cela « modifierait l'environnement des investissements » en Ukraine, a-t-il déclaré.

En août 2012, Shell, ExxonMobil, Romanian OMV Petrom et l'entreprise d'État ukrainienne Nadra ont reçu les droits conjoints pour développer des dépôts sous-marins situés dans un champ profond sous le plateau de la mer Noire en Ukraine. Les réserves de gaz de schiste de l'Ukraine seraient les troisièmes plus importantes d'Europe avec 1,2 billion de mètres cubes de gaz selon les estimations des États-Unis.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.