12 juin : Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants

12 Juin, 2007, 06:00 BST de Education International

BRUXELLES, June 12 /PRNewswire/ --

- Le travail des enfants dans l'agriculture dans la ligne de mire

Chaque jour, plus de 200 millions d'enfants dans le monde travaillent et accomplissent des tâches difficiles et souvent dangereuses afin qu'eux et leurs familles puissent survivre.

Les formes de travail des enfants les plus extrêmes impliquent des enfants asservis, séparés de leurs familles, exposés à de graves dangers et maladies, exploités sexuellement ou abandonnés et devant se débrouiller seuls dans les rues des plus grandes villes du monde.

Le 12 juin, Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants, l'Internationale de l'Education (IE) attire l'attention sur cette violation massive des droits de centaines de millions d'enfants dans le monde. L'IE est active dans le Groupe de travail mondial sur le travail des enfants et l'Education pour Tous, qui réunit des agences de l'ONU, la Banque mondiale et Global March Against Child Labour dans une seule coalition ayant l'engagement commun profond d'empêcher et d'éliminer le travail des enfants.

Le Secrétaire général de l'IE, Fred van Leeuwen, a remarqué que lorsque des enfants sont forcés de travailler et que leur droit à une éducation est par conséquent bafoué, ils sont souvent condamnés au chômage et à la pauvreté à l'âge adulte puisqu'ils n'ont pas les capacités nécessaires pour occuper les emplois qui pourraient soutenir la prochaine génération.

<< Les syndicats d'enseignantes et d'enseignants partout dans le monde sont déterminés à faire leur part pour arrêter le vol de l'enfance dont sont victimes de nombreux jeunes >>, a affirmé van Leeuwen. << Nous collaborons avec nos organisations membres afin de contribuer au développement de programmes visant à garder les enfants à l'école puisque nous savons qu'une éduction gratuite et de qualité est la meilleure stratégie préventive qui soit. >>

Kaylash Satyarthi, président de Global March Against Child Labour, a corroboré : << L'éducation est vitale à tous les droits. Elle est vitale à la santé, de façon à réduire les cas de VIH et de sida. Elle est vitale pour échapper à la pauvreté et contribuer aux bienfaits de la société. Nous ne pouvons atteindre aucun des objectifs du Millénaire pour le développement sans l'éducation. >>

La Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants du 12 juin est une journée cruciale au calendrier des enfants travailleurs, des enseignantes et des enseignants et de leurs syndicats, ainsi que de la communauté internationale. Le thème de cette année est l'élimination du travail des enfants dans les champs et les fermes.

La récolte du futur: Une agriculture sans travail des enfants est le titre d'une nouvelle publication de l'IE et de l'OIT lancée dans le cadre du Programme international pour l'élimination du travail des enfants (IPEC). Elle fournit des idées et des faits actuels que peuvent utiliser les enseignantes et les enseignants pour appuyer le mouvement de plus en plus populaire de lutte contre le travail des enfants. Le livret contient des exercices en Anglais, en Français, en Espagnol ainsi qu'en Portugais. Les enseignantes et les enseignants et les autres citoyens préoccupés par la question y trouveront un outil utile pour approfondir les connaissances sur le travail des enfants, donner des exercices pratiques à faire en classe ou faciliter les discussions au sein de syndicats ou de groupes de la société civile.

La récolte du futur est disponible au : www.ei-ie.org/childlabour/fr.

LA

SOURCE Education International