12 mesures du Cercle des économistes pour réhabiliter le travail en Europe et en France

05 Juillet, 2015, 14:23 BST de The Rencontres économiques d'Aix-en-Provence 2015 and Cercle des économistes

AIX-EN-PROVENCE, France, July 5, 2015 /PRNewswire/ --

 

Déclaration finale des 15e Rencontres Économiques d'Aix-en-Provence 2015

Devant les chocs technologiques, démographiques et environnementaux, le travail devra évoluer. Mais loin des prédictions sur sa disparition, il restera, exercé dans des conditions décentes, facteur de progrès, d'épanouissement, de socialisation.

<start_newscom>
     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150705/230394 )

En Europe, un marché du travail unifié doit être au cœur du projet politique, pour compléter les marchés uniques des biens ou des capitaux :

1. Encourager la mobilité du travail en Europe par la reconnaissance mutuelle des qualifications ou la promotion coordonnée des emplois vacants 


2. Permettre de conserver sa protection sociale au-delà des frontières et créer une assurance-chômage commune de la zone euro 


3. Faire de l'apprentissage pour les moins éduqués une grande ambition européenne, en soutenant le projet Erasmus Pro 


4. Construire le marché unique du numérique pour une Europe technologique à l'avant-garde 


5. Coordonner les politiques migratoires en Europe pour intégrer les moins formés et attirer les plus qualifiés et les entrepreneurs  


En France, il faut bâtir une société de la seconde chance et accepter les transformations technologiques et la mondialisation. Tout peut être débattu en valorisant l'initiative individuelle, en repensant la protection sociale et en renouant avec un dialogue représentatif dans l'entreprise :

6. Concentrer le Pacte de responsabilité sur les bas salaires pour relancer l'emploi peu qualifié 


7. Garantir le pouvoir d'achat à travers un revenu-socle incitatif au retour à l'emploi. Cela passerait par la fusion des APL, du RSA-socle et de la prime d'activité, en contrepartie d'un gel du SMIC, jusqu'à la baisse du chômage sous un seuil acceptable. 


8. Créer un contrat de travail progressif et protecteur et sécuriser les ruptures en supprimant la « cause sérieuse » de licenciement économique 


9. Libéraliser les marchés capables de créer rapidement de l'emploi, notamment par l'extension du foncier constructible ou l'ouverture des professions réglementées 


10. Structurer le marché de la formation professionnelle pour en faire une véritable fabrique de la deuxième chance, en individualisant le choix de formation 


11. Donner un rôle central à l'accord d'entreprise et permettre à tout salarié, sans condition d'appartenance à un syndicat, de représenter les salariés 


12. Construire la protection sociale des nouvelles formes d'emploi à l'ère du numérique en refondant le Régime Social des Indépendants et en relevant les seuils de chiffre d'affaires des auto-entrepreneurs 


Retrouvez la déclaration finale complète sur : 

http://lesrencontreseconomiques.fr/2015/declaration-finale-du-cercle-economistes/


LA

SOURCE The Rencontres économiques d'Aix-en-Provence 2015 and Cercle des économistes