65 pays s'unissent le 13 octobre, lors de la Journée mondiale de la thrombose, afin de lancer un appel international à l'évaluation du risque de caillot sanguin dans les hôpitaux

13 Octobre, 2015, 01:01 BST de International Society on Thrombosis and Haemostasis

Cet accent placé sur la sécurité des patients appelle à une plus grande vigilance et action afin de contribuer à sauver des centaines de vie, en réduisant une cause majeure de décès évitables dans les hôpitaux du monde entier.

CARRBORO, Caroline du Nord, le 13 octobre 2015 /PRNewswire/ -- Plus de 300 sociétés médicales, agences gouvernementales de santé et organisations de défense issues de 65 pays se sont réunies afin d'appeler leurs systèmes de santé à exiger des évaluations du risque au sein des hôpitaux autour de la thromboembolie veineuse (TEV), qui se caractérise par la formation de caillots sanguins dans les jambes et les poumons. La TEV est l'une des principales causes de décès évitable dans les hôpitaux du monde entier – devant les infections et la pneumonie, d'après le Programme pour la sécurité des patients de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).[i]

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20151009/275835 

Organisée le 13 octobre et mise en œuvre par la Société internationale de la thrombose et de l'hémostasie (ISTH), la Journée mondiale de la thrombose (WTD) vise à accentuer la sensibilisation autour de la thrombose, qui se caractérise par la formation de caillots sanguins et qui constitue un trouble responsable d'environ 1 décès sur 4 à travers le monde.[ii]

  • À l'échelle mondiale, on estime à 10 millions le nombre de cas de survenance d'une TEV chaque année.[iii]
  • Rien qu'en Europe et aux États-Unis, plus de 600 000 personnes meurent d'une TEV chaque année – soit un chiffre supérieur au bilan combiné de décès attribuables aux cancers de la prostate et du sein, du VIH et des accidents de véhicules motorisés.[iv],[v]

À l'heure actuelle, la plupart des systèmes de santé n'imposent pas aux hôpitaux d'évaluer le risque de développement d'une TEV chez des patients entrants, malgré le fait que 60 pour cent des cas de TEV soient liés à une hospitalisation.[vi] Dès lors qu'elles ont été mises en œuvre, les évaluations de risque ont contribué à réduire le nombre de décès liés à la TEV parmi les patients hospitalisés.[vii]

« Un patient qui entre à l'hôpital présente un risque accru de développement d'une TEV, qu'il soit admis pour une chirurgie ou une maladie médicale, » a déclaré Gary Raskob, Ph.D., doyen de l'école de santé publique du Centre des services de santé de l'Université de l'Oklahoma, et président du Comité de pilotage de la Journée mondiale de la thrombose. « Les individus doivent être informés du fait que l'hospitalisation constitue un facteur de risque majeur de la TEV, et les hôpitaux ont pour responsabilité envers leurs patients de veiller à effectuer une évaluation du risque de TEV sur chaque patient. Les résultats de cette évaluation doivent être utilisés afin de prendre une décision sur l'utilisation de mesures préventives éprouvées contre la TEV. »

Seulement 25 pour cent des adultes du monde entier ont conscience que l'hospitalisation constitue un facteur de risque de TEV, d'après une étude menée dans neuf pays par le cabinet de sondage international Ipsos pour l'ISTH, et publiée plus tôt dans l'année dans la revue Journal of Thrombosis and Haemostasis.[viii] L'étude, qui a interrogé 7 233 participants, est la plus grande étude internationale de sa catégorie.

Outre l'appel à l'action en faveur de l'émission d'un mandat pour les hôpitaux et les systèmes de santé, les efforts menés lors de la WTD se focaliseront sur la sensibilisation du public ainsi que sur l'incitation des individus se rendant à l'hôpital à demander de manière proactive une évaluation du risque de TEV.

La TEV renvoie conjointement aux troubles suivants :

  • La thrombose veineuse profonde (TVP), formation d'un caillot sanguin dans une veine profonde (généralement la jambe) ; et
  • L'embolie pulmonaire (EP), détachement d'un caillot sanguin qui se déplace jusqu'aux poumons. Il s'agit d'un trouble potentiellement mortel nécessitant des soins médicaux immédiats.

Il est important que le public reconnaisse les signes et les symptômes susceptibles d'indiquer un tel événement.

  • La TVP ou le caillot sanguin dans la jambe : figurent parmi les indicateurs la douleur/sensibilité ou gonflement du mollet ; une rougeur, un changement notable de la couleur et/ou de la chaleur de la jambe.
  • L'EP ou le caillot sanguin dans les poumons : figurent parmi les indicateurs un essoufflement inexpliqué ou une respiration rapide ; une douleur à la poitrine (parfois plus forte lors d'une grande inspiration) ; un rythme cardiaque rapide ; et/ou un étourdissement ou un évanouissement.

Bien que ces indicateurs n'indiquent pas nécessairement la présence d'une TEV, un professionnel médical doit les évaluer immédiatement.

Rendez-vous sur WorldThrombosisDay.org afin d'en savoir plus sur la TEV, ses signes et symptômes, les facteurs de risque clés et la manière de la prévenir. Pour consulter une vidéo animée relative à la TEV, rendez-vous sur https://youtu.be/GfPfqMF03w8.

Références :

[i] Jha AK, Larizgoitia I, Audera-Lopez C, Prasopa-Plaizier N, Waters H, Bates DW. The global burden of unsafe medical care: analytic modelling of observational studies. BMJ Qual Saf 2013; 22: 809-15.
[ii] Lozano R, Naghavi M, Foreman K, Lim S, Shibuya K, Aboyans V, Abraham J, Adair T, Aggarwal R, Ahn SY, Alvarado M, Anderson HR, Anderson LM, Andrews KG, Atkinson C, Baddour LM, Barker-Collo S, Bartels DH, Bell ML, Benjamin EJ, et al. Global and regional mortality from 235 causes of death for 20 age groups in 1990 and 2010: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2010. Lancet 2012; 380: 2095-128.
[iii] Jha AK, Larizgoitia I, Audera-Lopez C, Prasopa-Plaizier N, Waters H, Bates DW. The global burden of unsafe medical care: analytic modelling of observational studies. BMJ Qual Saf 2013; 22: 809-15.
[iv] Beckman MG, Hooper WC, Critchley SE, Ortel TL. Venous thromboembolism: a public health concern. Am J Prev Med 2010; 38:495-501.
[v] Heit JA. Affiche 68 présentée lors de la 47e réunion annuelle de la Société américaine d'hématologie, organisée à Atlanta, en Géorgie, du 10 au 13 décembre 2005.
[vi] Heit JA. The epidemiology of venous thromboembolism in the community. Arterioscler Thromb Vasc Biol 2008; 28: 370-2.
[vii] Catterick D and Hunt BJ. Impact of the national venous thromboembolism risk assessment tool in secondary care in England: retrospective population-based database study. Blood Coagulation and Fibrinolysis 2014; 25: 00-00.
[viii] Wendelboe AM, McCumber M, Hylek EM, Buller H, Weitz JI, Raskob G, pour le Comité de pilotage de la Journée mondiale de la thrombose de l'ISTH. Global public awareness of venous thromboembolism. J Thromb Haemost 2015; 13: 1365–71.

LA

SOURCE International Society on Thrombosis and Haemostasis



Liens connexes

http://www.isth.org