À la suite de la crise ukrainienne, un groupe de leadership européen appelle à un nouveau dialogue sur la sécurité mutuelle

13 Décembre , 2013, 06:05 GMT de European Leadership Network (ELN)

LONDRES, December 13, 2013 /PRNewswire/ --

Dans un contexte de crise majeure en Ukraine, des chefs d'État européens se réunissent les 19 et 20 décembre pour discuter de la politique de défense de l'UE. Ces discussions sont bienvenues, mais le sommet mettra l'accent sur les capacités de défense et d'approvisionnement en armements de l'Europe, aux dépens des profondes divisions politiques et en matière de sécurité au sein de l'Europe qui seront reléguées au second plan, voire ignorées.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20131212/659002 )

Dans une déclaration commune, 70 politiciens européens expérimentés, militaires et diplomates de tout le continent représentant l'ensemble du spectre politique maintiennent qu'il s'agit d'une occasion importante manquée.

Le groupe coordonné par European Leadership Network (ELN) fait remarquer que des politiques de sécurité, des systèmes d'armement et des dispositifs militaires dangereusement dépassés datant de la période de la guerre froide perdurent de nos jours à travers l'ensemble de la région euro-atlantique. Cet état de fait entraîne les conséquences suivantes :

  • des risques accrus en matière de sécurité sur le continent ;
  • une capacité limitée des Européens à collaborer pour faire face à des menaces extérieures communes ;
  • l'installation d'un climat de méfiance autour de l'ancien rideau de fer ;
  • des coûts élevés pour les contribuables européens en raison des dépenses supplémentaires pour la défense dans une conjoncture économique et sociale difficile.

Le groupe appelle donc à un dialogue politique immédiat afin d'améliorer la sécurité mutuelle au moyen :

  • d'une meilleure transparence et prévisibilité pour ce qui est des questions militaires dans la région euro-atlantique, visant à atténuer la peur d'une attaque subite n'importe où sur le continent ;
  • de mesures destinées à prolonger le délai de prise de décision par les leaders, particulièrement en ce qui concerne les milliers d'armes nucléaires en Europe, dont beaucoup restent prêtes à être lancées.
  • d'un nouveau concept de sécurité unique couvrant tous les éléments de l'offensive et de la défense, les armes nucléaires et conventionnelles, ainsi que la cybersécurité et la militarisation de l'espace ;
  • de mesures en vue de réduire le rôle des armes nucléaires en tant que partie essentielle du dispositif de sécurité général de tout pays européen, sans pour autant mettre en danger la sécurité des parties prenantes ;

Remarque à l'intention des rédacteurs

Vous pouvez désormais télécharger la déclaration dans son intégralité, y compris toutes les signatures, en anglais.

La déclaration sera également disponible en allemand, français, italien, espagnol, russe et turc à compter du 16 décembre.

La déclaration est émise au nom des signataires et pas au nom de l'organisme ELN dans son ensemble.

Pour tout complément d'information, rendez-vous sur le site : http://www.europeanleadershipnetwork.org

 

LA

SOURCE European Leadership Network (ELN)