À l'ère de l'entreprise 2.0, le téléphone fixe et les bavards restent les perturbateurs no 1 au bureau, selon les employés

16 Février , 2015, 08:00 GMT de eFax®

DUBLIN, February 16, 2015 /PRNewswire/ --

Une enquête commandée par la société eFax® - spécialisée dans l'envoi de fax par Internet - fait tomber bien des préjugés sur les distractions des employés de bureau. Réalisée du 19 au 24 décembre 2014 auprès de 313 employés français, l'étude vient pondérer les critiques récurrentes qui érigent Internet et les réseaux sociaux en « obstacles à la productivité ».

Pour 69 % des Français, le « collègue qui parle fort dans l'open-space » arrive en tête des éléments qui brouillent la communication au bureau. Juste devant le téléphone fixe (53 %), le mobile (43 %) et les conversations de visu (41 %).

À l'inverse, les nouveaux outils numériques sont ceux qui perturbent le moins la communication interne : Facebook (40 %), Twitter (28 %), les e-mails (23 %), le fax (10 %) et la messagerie instantanée (7 %).

Est-il pertinent d'interdire l'accès aux réseaux sociaux et aux mobiles ?  

eFax® a interrogé les employés sur « les activités liées à Internet et qui ne sont pas autorisées sur leur lieu de travail ». La consultation des mails personnels truste le podium des « éléments les plus susceptibles de distraire leur attention » (38 % des sondés), suivie de Facebook (34 %), du mobile personnel (32 %) et de YouTube (20 %).

Pour 70 % des employés, « avoir accès à Internet » constitue plutôt un facteur de productivité, tout comme pouvoir allumer son mobile (60 %), travailler en horaires décalés (80 %) et avoir un espace adapté (67 %).

Des pistes à exploiter par les concepteurs d'open-space et les DRH : il suffit parfois d'aménagements minimes pour améliorer la productivité au bureau  !

Résultats de l'enquête disponibles sur demande. 

Selon le directeur international d'eFax®, Eric Foster :

« Cette enquête illustre à quel point Internet et les réseaux sociaux font partie intégrante de la vie de bureau. Leur utilisation tend à s'autoréguler dans l'entreprise. Le fait de pouvoir personnaliser leur fonctionnement les rend probablement moins intrusifs : on précise sa disponibilité sur son statut de messagerie, on place son mobile sur vibreur, etc. Une modulation qui n'est pas permise avec les collègues ou le standard... »

Plus d'information sur eFax® :  http://www.efax.fr  - Tél. : +33-01-70-70-96-64.

LA

SOURCE eFax®