À quand remonte la dernière vérification de la pression de vos pneus ?

15 Octobre, 2012, 06:00 BST de NIRA Dynamics AB

LINKOPING, Suède, October 15, 2012 /PRNewswire/ --

Une récente étude suédoise menée par TNS Sifo et portant sur la pression des pneus a montré qu'une faible minorité de personnes vérifie la pression des pneus aussi fréquemment que le préconise le manuel du véhicule. Une majorité tolère une consommation de carburant, une émission de CO2 et une usure des pneus plus élevées, ainsi qu'un comportement dégradé du véhicule plutôt que de passer quelques minutes à se salir les doigts de temps en temps. Comment convaincre les conducteurs de maintenir la pression de leurs pneus à un niveau acceptable ? Les autorités sont convaincues, et les études le confirment, qu'il est indispensable de rendre obligatoire les systèmes de surveillance de la pression des pneus (TPMS). D'abord mis en œuvre aux États-Unis, et récemment au sein de l'Union européenne, le TPMS deviendra obligatoire sur tous les nouveaux modèles de véhicules à sortir dans les mois à venir. Des pays tels que la Corée et la Russie ont adhéré à cette décision et la Chine est déterminée à les suivre. Toutefois, l'ajout de fonctionnalités à un véhicule induit des coûts qui doivent être rentabilisés. L'industrie automobile faisant face à une nouvelle crise, les fabricants se montrent réticents à augmenter le prix de leurs produits. Conformément aux résultats de l'étude, les propriétaires de véhicules ont une opinion parfaitement limpide sur ce sujet : aucun achat ni dépense d'entretien ne sera toléré. Pour aller de l'avant, il faudra découvrir des solutions économiques et sans entretien qui fonctionnent en toute simplicité au quotidien.

Pour consulter la revue de presse multimédia, rendez-vous sur :

http://www.multivu.com/mnr/56623-nira-dynamics-tire-study

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20121012/567527 )

Deux types de systèmes sont disponibles sur le marché : l'un dispose de capteurs qui mesurent directement la pression (dTPMS), tandis que l'autre est purement logiciel, comme le système TPI par NIRA, sans capteur supplémentaire (indirect, ou iTPMS). Ils sont bien moins chers, mais fonctionnent-ils ?

TÜV SÜD a testé à deux reprises le système TPI par NIRA, ainsi qu'un produit concurrent. Les résultats ont mis en évidence le fait que le système iTPMS est non seulement  conforme aux exigences réglementaires, mais a atteint un degré de maturité et de performance qui était considéré comme inaccessible auparavant.

Les systèmes TPMS sont efficaces, mais présentent quelques inconvénients. Si les seuils d'avertissement sont trop stricts, les conducteurs hésitent à prendre des mesures immédiates. L'étude de TNS Sifo a démontré que les avertissements à 20 % de perte de pression, c'est-à-dire la limite la plus stricte du monde actuellement imposée dans l'Union européenne, sont perçus comme trop précoces par 25 % des conducteurs. À 15 % de perte de pression, plus de la moitié des conducteurs perçoivent l'avertissement comme trop précoce et ignore son prochain déclenchement.

Un avertissement lié à la pression des pneus est toujours considéré comme une mauvaise nouvelle. Faire payer les conducteurs pour cela ne rendra le système ni populaire, ni efficace.


Video: http://www.multivu.com/mnr/56623-nira-dynamics-tire-study

 

LA

SOURCE NIRA Dynamics AB