À vos marques, prêts, ralentissez … Les analystes de la circulation d'INRIX remarquent des retards en dehors du réseau routier olympien suite à l'ajustement des feux de circulation par TFL

23 Juillet, 2012, 10:00 BST de INRIX, Inc.

$codeDebug.log("output array of get country targets countryT

LONDRES, 23 juillet 2012 /PRNewswire/ -- Les voies réservés aux jeux (Games Lanes) vont représenter 30 miles du réseau routier olympien (Olympic Route Network – réseau ORN) et sont conçues pour éviter les erreurs qui ont empêché des athlètes d'arriver à l'heure pour certaines compétitions au cours des Jeux olympiques d'Atlanta en 1996. Même si la mise en place de voies réservées aux jeux, sur l'autoroute M4 et la dérivation d'Egham sur l'A30, n'ont pas entraîné de retards notables, INRIX, un fournisseur de leader d'informations sur la circulation et de services aux conducteurs, a noté une baisse de la congestion dans le centre de Londres mais une augmentation de la circulation sur les routes en dehors du réseau ORN.

« Les heures de pointe sont incontestablement plus denses avec des files de circulation plus longues et plus lentes à se résorber en particulier sur l'A13 pour la traversée de Poplar et sur l'A11 entre Mile End et Bow » explique Cat Kobylinski, analyste de la circulation chez INRIX. « Nous pensons que TFL a modifié le fonctionnement des feux de circulation du réseau ORN, résultant dans une congestion sur les routes ne faisant pas partie des voies du réseau olympique. »

Depuis les ajustements aux feux de la circulation, INRIX a remarqué que la panne d'un camion de livraison dans le tunnel de Blackwall, en direction du sud, pendant l'heure de pointe de l'après-midi aurait normalement provoqué d'importants retards sur l'A12. À cette occasion, le retard n'a été que de 6 minutes.

« Grâce à nos données en temps réel, nous pouvions voir comment la circulation était ralentie sur l'A11 à Mile End et sur l'A13 aux alentours de Barking, afin de maintenir les voies réservées aux jeux dégagées », explique C. Kobylinski.

Les restrictions complètes pour les voies réservées aux jeux seront en vigueur à partir du mercredi 25 juillet et INRIX pense que la congestion de la circulation devrait être moins importante le long de ces voies.

« Nous anticipons que TFL continuera de gérer le trafic de façon à éviter la congestion du centre de Londres et par conséquent les perturbations se manifesteront au-delà de cette zone. Cela dit, aux alentours des zones sensibles du centre de Londres, telles que Bloomsbury, Euston Road, Hyde Park Corner et Westminster, les voies réservées aux jeux vont réduire d'un tiers la capacité de la circulation, voire de moitié dans certains cas. Même si cela est bénéfique pour la circulation des jeux en direction des divers sites, cela constitue une mauvaise nouvelle pour les conducteurs ordinaires et les personnes se rendant à leur travail. »

En dehors de la congestion générale, il existe un risque de perturbations et de retards supplémentaires affectant la circulation en cas d'accident de la route. L'année dernière, INRIX a répertorié neufs accidents sur les routes, au cours des mois de juillet et d'août, entraînant le blocage des voies de circulation pendant de longues périodes entre Big Ben, le Tower Bridge et le tunnel du Limehouse Link. Des incidents similaires se sont produits dans le tunnel de Blackwall et sur la voie sur berges de Victoria. Ces routes sont toutes dans le réseau ORN et de graves problèmes peuvent potentiellement survenir en cas d'accident.

TFL va effectuer d'autres modifications physiques aux routes jusqu'au mercredi 25. INRIX pense que cela pourrait perturber certains conducteurs car les modalités de conduite sur ces routes vont changer avec des interdictions de tourner, des passages piétons suspendus et des aires de parking. Un grand nombre de ces travaux seront entrepris sur des artères principales, y compris l'A4 à partir du rond-point de Chiswick, la voie circulaire nord vers Wembley et plusieurs routes de Londres Est, y compris le tunnel de Blackwall.

À propos d'INRIX

INRIX® est la plateforme d'info-trafic la plus large au monde, fournissant des données intelligentes et des analyses avancées destinées à résoudre les enjeux liés aux transports à l'échelle mondiale.  Les services INRIX collectent quotidiennement les données de plus de 100 millions de véhicules et appareils afin de produire des informations sur la circulation et la conduite, ainsi que des outils et services d'analyse sophistiqués, à travers six secteurs d'activité dans 31 pays.

Comptant plus de 200 clients et partenaires, parmi lesquels Audi AG, ADAC, ANWB, BMW, la BBC, Ford Motor Company, I-95 Coalition, MapQuest, Microsoft, NAVIGON, Nissan, O2, Tele Atlas, Telmap, Toyota et Vodafone, les services d'info-trafic en temps réel et les prévisions de circulation d'INRIX aident les conducteurs à gagner du temps au quotidien.  Pour faire l'expérience de cette technologie d'info-trafic révolutionnaire, formant la base de la prochaine génération d'applications basées sur des services de transport, de navigation et de géolocalisation, rendez-vous sur le site www.INRIX.com.

LA

SOURCE INRIX, Inc.



Liens connexes

http://www.inrix.com