Abbott lance un essai clinique afin d'étudier une nouvelle option de traitement pour les lombalgies basses

28 Septembre, 2005, 14:00 BST de Abbott

AUSTIN, Texas, September 28 /PRNewswire/ --

- Des docteurs effectuent la première intervention chirurgicale rachidienne en utilisant le dispositif de recherche Wallis(R)

Abbott a annoncé aujourd'hui avoir commencé le recrutement de patients pour une nouvelle étude clinique aux Etats-Unis qui a pour objectif l'évaluation des bénéfices potentiels de son système de normalisation mécanique, le Wallis(R), un nouvel implant rachidien pour le traitement de la dégénérescence discale bénigne à modérée, dont l'action stabilise la colonne vertébrale et en soulage la douleur tout en préservant un nombre de capacités motrices.

Cette première étude de son genre aux Etats-Unis est un essai randomisé multi-centrique qui comparera des patients souffrant d'une dégénérescence discale traités avec l'implant Wallis, à des patients atteints d'une condition identique, mais traités par des moyens classiques non chirurgicaux de soulagement des douleurs dorsales. Les premières procédures chirurgicales d'implantation de Wallis ont eu lieu la semaine dernière à Eugène dans l'Oregon et à Baltimore dans le Maryland.

<< Un nombre très important d'adultes dans une tranche d'âge allant de 20 à 60 ans souffrent de lombalgies basses, sans que, cependant, leur dégénérescence discale n'ait atteint le point où une arthrodèse rachidienne est nécessaire >>, a déclaré Paul McAfee, M.D., d'Orthopaedic Associates à Towson, dans le Maryland.

Le docteur McAfee est l'investigateur en chef de l'essai et un des premiers médecins à avoir exécuté la procédure chirurgicale aux Etats-Unis. Il a poursuivi : << Cette étude devrait fournir des éléments précieux qui nous permettront d'évaluer le rôle que la stabilisation dynamique pourrait jouer dans le soulagement de la douleur des patients. >>

Le système Wallis est utilisé en Europe depuis plus de 15 ans. Il a été mis au point par des médecins français et utilisé pour la première fois dans le traitement des maladies de dégénérescence discale au cours des années 80. Depuis, des milliers de patients en dehors des Etats-Unis en ont bénéficié.

Lombalgie basse et options de traitement

D'après le National Institutes of Health, les Américains consacrent au moins 50 milliards $ US annuellement aux lombalgies basses. Il s'agit de la cause la plus fréquente d'invalidité aux Etats-Unis et un facteur majeur de jours de travail perdus en congés maladie. Même si la plupart des lombalgies basses disparaissent d'elles mêmes, d'autres peuvent être associées à des conditions chroniques, y compris la dégénérescence discale. A l'heure actuelle, les médecins utilisent diverses méthodes non chirurgicales pour traiter les formes plus bénignes de dégénérescence discale, tandis que les cas les plus avancés sont traités par une arthrodèse rachidienne - ce qui revient à immobiliser des sections de la colonne vertébrale - ou par un remplacement total des disques.

Avec la détérioration des disques intervertébraux, certaines parties de la colonne vertébrale en viennent à se toucher ce qui engendre des douleurs dans le bas du dos. Le système Wallis consiste en une bague d'espacement insérée entre les vertèbres et maintenue en position avec des bandes de stabilisation qui s'enroulent autour du corps vertébral.

Grâce à sa fonction de stabilisation plutôt que de fusion de la colonne vertébrale, Wallis donne aux patients la possibilité de conserver une mobilité relativement normale au niveau de la portion affectée de la colonne vertébrale. Par ailleurs, étant donné que le système ne nécessite pas que beaucoup d'os soit enlevé et compte tenu du fait qu'il n'est pas fixé avec des vis ou d'autres formes de fixations, il permet de conserver l'anatomie de la colonne vertébrale en vue d'autres interventions chirurgicales, si nécessaire.

Comparé à un remplacement total d'un disque ou une arthrodèse rachidienne, l'implant Wallis est conçu pour être moins invasif. Il est implanté directement dans le dos du patient, relativement proche de la peau, afin d'éviter de trop toucher aux tissus musculaires au moment de la mise en place. Contrairement aux disques artificiels, il n'est pas nécessaire de passer par la zone abdominale pour l'implanter. Grâce à des procédures chirurgicales moins invasives, les patients sont en mesure de reprendre des activités normales après une convalescence beaucoup plus courte.

<< Les patients et les médecins ont besoin d'options pour traiter de façon précoce les premiers signes de dégénérescence discale >>, explique David Hooper, Ph.D., vice-président division, Emerging Technologies, Abbott Spine. << A l'heure actuelle, beaucoup de ces patients se retrouvent en situation d'attente, devant faire un choix difficile entre une thérapie classique fastidieuse et aux résultats médiocres ou une intervention chirurgicale majeure. Nous espérons que le dispositif Wallis permettra de soulager ces patients et arrêtera leur progression vers un remplacement total de disque ou une arthrodèse. >>

Conception de l'essai du système Wallis

L'essai aux Etats-Unis va étudier les résultats des patients ayant un implant Wallis comparé à ceux ayant suivi un traitement non chirurgical classique comprenant un mélange de médicaments, d'exercice, de thérapie physique et de thérapie rachidienne.

Plus de 20 centres médicaux et environ 340 patients participeront à cet essai aux Etats-Unis.

A propos d'Abbott Spine

Abbott Spine commercialise une gamme importante de produits d'avant-garde pour la colonne vertébrale mettant l'accent sur les technologies moins invasives de nouvelle génération destinés à soulager plus tôt dans le continuum des soins de la colonne vertébrale. Abbott Spine a pour objectif de collaborer avec les chirurgiens et les spécialistes dans le monde entier afin de faire progresser la chirurgie rachidienne. Le siège américain d'Abbott Spine se trouve à Austin au Texas, tandis que les opérations internationales sont dirigées à partir de Bordeaux.

Pour plus d'informations au sujet d'Abbott Spine, veuillez consulter http://www.abbottspine.com .

A propos d'Abbott

Abbott (NYSE : ABT), une société d'envergure mondiale orientée vers les soins de santé, concentre ses activités sur la mise au point, le développement, la fabrication et la commercialisation de produits pharmaceutiques et médicaux, y compris des produits nutritionnels, des dispositifs et des produits de diagnostic. La société, qui compte plus de 60 000 employés, distribue ses produits dans plus de 130 pays.

Les communiqués de presse, ainsi que d'autres informations sont disponibles sur le site Web de la société : http://www.abbott.com.

    
    Site Web : http://www.abbott.com
               http://www.abbottspine.com

LA

SOURCE Abbott