Addax Petroleum annonce l'acquisition de la zone infra-côtière du Gabon en vue d'un forage d'exploration immédiat

14 Mai, 2009, 22:45 BST de Addax Petroleum Corporation

CALGARY, Canada, May 14 /PRNewswire/ --

- Prise d'intérêt de 50 % de la zone sous licence Ogueyi, dont le forage actuel du puits d'exploration Azango

Addax Petroleum Corporation (dénommée ci-après << Addax Petroleum >> ou << l'Entreprise >>) (Bourse de Toronto : AXC et Bourse de Londres : AXC) a annoncé aujourd'hui son accord pour financer un puits d'exploration dans la zone sous licence Ogueyi, une zone infra-côtiere du Gabon. Cette opération permettra à l'entreprise de gagner peut-être 50 % des intérêts dans ladite zone. Perenco, en tant qu'opérateur de la zone sous licence Ogueyi, a récemment entamé ses opérations de forage en ciblant plus particulièrement la zone productive possible d'Azango.

Jean Claude Gandur, Président directeur général d'Addax Petroleum commente : << Nous sommes ravis d'avoir fait l'acquisition d'intérêts potentiels dans la zone sous licence Ogueyi. Ceci s'inscrit dans notre stratégie qui consiste à toujours faire évoluer notre portefeuille de biens autour de zones centrales de production. Cela prouve également l'engagement et l'intention concertée d'Addax Petroleum envers le potentiel de croissance issue de l'exploration et garantit un impact quasi immédiat pour l'entreprise. >>

La zone sous licence Ogueyi constitue un bloc d'exploration dont la zone brute couvre 1 339 km (2) sur la partie orientale du bassin de Port-Gentil, une zone infra-côtière du Gabon. Le bassin de Port-Gentil constitue une région d'hydrocarbures bien établie qui produit principalement en mer à partir de formations << post-salt >> datant du Crétacé supérieur. L'opérateur de la zone sous licence Ogueyi a identifié plusieurs zones productives possibles sur le bloc, couvertes d'une série de données sismiques 2D s'étalant sur 2 551 km. L'exploration de la zone Azango dans la zone sous licence Ogueyi a été lancée début mai 2009 et devrait atteindre une profondeur totale de 1 685 mètres d'ici juin 2009.

Les opérations de la zone sous licence Ogueyo sont menées conformément à un contrat de partage de production dont les termes fiscaux sont similaires aux autres zones sous licence que détient Addax Petroleum au Gabon. Le contrat de partage de production est dans sa deuxième phase d'exploration dont l'échéance est prévue en juillet 2009. Toutefois, une extension de deux ans a déjà été négociée par l'opérateur. Le forage de la zone productive possible d'Azango remplira les engagements prévus par la deuxième phase d'exploration.

Conformément aux conditions de la prise d'intérêt avec Perenco, Addax Petroleum s'est accordé pour financer le puits d'exploration d'Azango jusqu'à 8 millions $ US. De plus, Addax Petroleum a la possibilité d'effectuer d'autres paiements échelonnés pour le compte de Perenco en se fondant sur les résultats futurs d'exploration pour obtenir 50 % d'intérêt dans la zone sous licence. L'attribution finale par Perenco de 50 % d'intérêt au profit d'Addax Petroleuam sera soumise à l'approbation du gouvernement du Gabon. Le gouvernement du Gabon retient également un droit de préemption à hauteur de 10 % en cas de développement commercial.

Á propos d'Addax Petroleum

Addax Petroleum est une société internationale d'exploration et

de production pétrolière et gazière qui concentre ses activités de façon stratégique en Afrique de l'Ouest et au Moyen-Orient. Addax Petroleum est l'un des producteurs de pétrole indépendants les plus importants en Afrique de l'Ouest et a fait passer sa production de pétrole brut d'une moyenne de 8,8 Mbbl jour en 1998, à une moyenne d'environ 134,7 Mbbl jour au premier trimestre 2009. De plus amples renseignements sur Addax Petroleum sont disponibles sur http://www.addaxpetroleum.com ou sur http://www.sedar.com.

Avertissement au lecteur concernant les prévisions

Certaines déclarations mentionnées dans ce communiqué de presse, y compris celles relatives aux projets de forage, aux projets et aux programmes de développement, les prochaines activités sismiques, les niveaux de production et les sources de croissance qui en découlent, les résultats des activités d'exploration et les dates auxquelles les sites entreront en service, les prochaines dépenses en immobilisation, la stratégie et les objectifs commerciaux, et les déclarations qui contiennent des mots tels que "il se peut que", "sera", "serait", "pourrait", "devrait", "anticiper", "croire", "avoir l'intention de", "s'attendre à", "projeter", "estimer", "budget", "perspective", "proposer", "projet", et les déclarations relatives à des faits non historiques constituent des prévisions en vertu de la législation relative aux valeurs mobilières en vigueur au Canada.

Les prévisions sont soumises à des risques connus ou inconnus et à des incertitudes en ce qui concerne les opérations pétrolières et gazifières, et d'autres facteurs, qui comprennent, mais qui ne se limitent pas à : l'imprécision des estimations des réserves et des ressources ; l'extraction finale des réserves ; les prix des marchandises ; les conditions générales du commerce, du marché et de l'économie ; la capacité industrielle ; les stratégies concurrentielles des autres sociétés ; le raffinage et les marges du marché ; la capacité de produire et de transporter du pétrole brut et du gaz naturel vers les marchés ; les conditions météorologiques ; les résultats des explorations, du développement du forage et d'autres activités qui y sont liées ; la fluctuation des taux d'intérêt et des taux de change des devises étrangères ; capacité des fournisseurs à satisfaire leurs engagements ; les mesures prises par le gouvernement, y compris les augmentations d'impôts ; les décisions ou les approbations des tribunaux administratifs ; les modifications des réglementations environnementales ou autres ; les événements politiques internationaux ; et les taux de rendement envisagés. Plus particulièrement, la production peut subir les répercussions de facteurs tels que le succès de l'exploration, le succès et le moment du démarrage des activités, la fiabilité des installations, le rendement des réservoirs et les taux de déclin naturel, les systèmes de circulation d'eau, ainsi que le progrès des activités de forage. Les dépenses en immobilisations peuvent subir les répercussions des tensions de coûts liées aux nouveaux projets d'immobilisations, y compris l'offre de main-d'oeuvre et de matériaux, la gestion des projets, les taux et la disponibilité des appareils de forage, ainsi que les coûts liés à la sismicité.

Dans ce communiqué de presse, l'Entreprise a émis des hypothèses quant aux éléments suivants :

- le prix de vente du pétrole ;

- les quantités des réserves et des ressources pétrolières ainsi que la valeur actuelle dévaluée des mouvements de trésorerie à venir afférents à ces réserves et de la récupération finale des réserves ;- la synchronisation et le montant des productions futures, les prévisions des dépenses en immobilisations et les sources de financement qui en découlent ;

- le montant, la nature, la synchronisation et les effets des dépenses des immobilisations ;

- les projets pour les puits de forage, la synchronisation et l'emplacement de ceux-ci ;

- les attentes concernant la négociation et l'application des droits contractuels ;

- les frais d'exploitation et autres ;

- les stratégies commerciales et les projets de gestion ;

- les profits anticipés et l'augmentation de la valeur de l'action grâce au développement de la prospection et aux acquisitions ; et

- le traitement des Contrats d'actions de production dans le cadre de la loi fiscale et de l'augmentation gouvernementale.

Les résultats actuels de l'entreprise pourraient être différents de ces prévisions si les déclarations les concernant s'avéraient erronées, ou si une ou plusieurs des incertitudes ou risques décrits ci-dessus se matérialisait( en). Ces facteurs sont décrits de façon plus détaillée dans les documents déposés par Addax Petroleum auprès des commissions des valeurs mobilières des provinces canadiennes.

Le lecteur est avisé du fait que la liste précédente de facteurs importants ayant des répercussions sur les prévisions n'est pas exhaustive. En outre, ces prévisions sont établies le jour où elles sont transmises et, à moins que cela ne soit stipulé par la loi, Addax Petroleum n'a pas l'intention et décline toute responsabilité d'actualiser ces prévisions, qu'il s'agisse de nouvelles informations ou autres. Les prévisions contenues dans le présent communiqué doivent donc être prises avec beaucoup de précautions.

Pour plus d'informations : M. Craig Kelly, Relations avec les investisseurs, Tél.: +41-22-702-95-68, craig.kelly@addaxpetroleum.com; M. Chad O'Hare, Relations avec les investisseurs, Tél. : +41-22-702-94-10, chad.o'hare@addaxpetroleum. com; Ms. Marie-Gabrielle Cajoly, Relations avec la presse, Tél.: +41-22-702-94-44, marie-gabrielle.cajoly@addaxpetroleum.com; M. Nick Cowling, Relations avec la presse, Tél. : +1-416-934-8011, nick.cowling@cossette.com; M. Mark Antelme, Relations avec la presse, Tél.: +44-20-3178-6242, mark.antelme@pelhampr.com

LA

SOURCE Addax Petroleum Corporation