Airbus choisit Goodrich comme fournisseur de trains d'atterrissage

12 Mars, 2001, 05:11 GMT de BFGoodrich

  • La valeur du contrat pourrait dépasser 2 milliards sur vingt ans

Charlotte, NC, le 12 mars - Dans le cadre de ce qui pourrait être l'un des plus importants contrats de son histoire, BFGoodrich Company (GR à la Bourse de New York) a annoncé aujourd'hui qu'elle a été choisie comme fournisseur de trains d'atterrissage (fuselage et ailes) pour le nouvel appareil A380 d'Airbus. Aux termes de ce contrat, Goodrich sera responsable de la conception et de la construction des trains d'atterrissage, ainsi que du soutien à la clientèle qui sera établi en 2006, dès la mise en service commerciale des appareils. Doté de 555 places standards de troisième classe, le A380 sera le plus grand avion commercial de passagers du monde.

(Photo: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20000314/CHTU013-a)

C'est la première fois qu'Airbus choisit Goodrich, qui est déjà l'un de ses importants fournisseurs, pour ses trains d'atterrissage principaux. Le programme pourrait générer, au total, des produits d'exploitation de 2 à 3 milliards de dollars sur une période de vingt ans, dépendant du nombre d'avions commandés. Outre l'équipement original, Goodrich fournira également des pièces de rechange et des ensembles de trains directement aux exploitants de l'appareil A380.

"Airbus recherchait un chef de file doté de hautes capacités techniques parmi tous les fournisseurs du programme A380. A la suite d'une évaluation en profondeur, Goodrich a démontré qu'elle était la mieux placée pour répondre aux normes très élevées établies par Airbus pour l'aéronef A380," a déclaré Charles Champion, directeur général du programme A380.

En donnant son point de vue sur la commande, John Grisik, président de la division des trains d'atterrissage, à Goodrich, a affirmé : "Nous sommes très fiers d'avoir été choisis par Airbus à la suite de son évaluation élaborée de nos capacités en matière de technique, de construction et de soutien. Airbus est un client important, et nous sommes enchantés à l'idée d'étendre nos relations en tant que fournisseur pour inclure les trains d'atterrissage." Le constructeur d'avions représente actuellement quelque 14 p. cent des recettes de la Société liées au secteur aérospatial. Goodrich fournit des aérostructures, des roues et des freins, ainsi que des systèmes électroniques, spécialisés, d'évacuation, de dégivrage destinés à un vaste éventail d'avions Airbus.

Les trains d'atterrissage de l'appareil A380 seront conçus et construits aux installations de la Société établies à Cleveland, en Ohio, et à Oakville, en Ontario. L'assemblage final aura lieu aux installations de Goodrich situées près de la chaîne d'assemblage du A380 à Toulouse, en France. La première livraison de lot est prévue pour le premier trimestre de 2004, alors que l'avion devrait effectuer son premier vol plus tard au cours de cette année- là. L'appareil devrait est mis en service commercial en mars 2006.

BFGoodrich Company (GR à la Bourse de New York), dont le chiffre d'affaires s'est élevé à 4,4 milliards de dollars en 2000, est un fournisseur mondial de premier plan en matière de composantes, de systèmes et de services aérospatiaux, de systèmes d'étanchéisation et de compression et d'autres produits industriels de haute performance. Au chapitre des systèmes de trains d'atterrissage, la Société fournit des trains pour pratiquement tous les avions commerciaux construits en Amérique du Nord et pour un grand nombre d'aéronefs militaires, régionaux et d'affaires. En outre, ses roues et ses freins destinés aux aéronefs sont déjà en service sur des avions commerciaux, régionaux, d'affaires et militaires dans le monde entier. La Société a annoncé son intention de changer sa dénomination sociale pour Goodrich Corporation à compter du 1er juin 2001.

Goodrich est classée par le magazine Fortune comme étant l'une des sociétés les plus admirées du secteur aérospatial, et elle fait partie de la liste Platine (Platinum List) des plus grandes entreprises d'Amériques, élaborée par le magazine Forbes. La Société, qui a son siège social à Charlotte, en Caroline du Nord, emploie 23 000 personnes dans le monde entier. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter notre site Web à l'adresse www.bfgoodrich.com.

Certaines passages de ce communiqué renferment des énoncés prospectifs qui sont assujettis à certains risques et incertitudes. C'est pourquoi les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ce communiqué. Ces risques et incertitudes sont périodiquement décrits dans les rapports déposés auprès de la Securities and Exchange Commission, notamment dans la dernière section de l'examen et de l'analyse de la direction intitulée : "Forward-Looking Information is Subject to Risk and Uncertainty" incluse dans le rapport annuel de la Société sur formulaire 10-K déposé le 22 février 2000, dans le rapport courant sur formulaire 8-K déposé le 17 décembre 1999, et dans d'autres documents déposés.

LA

SOURCE BFGoodrich