Allotrope Foundation franchit le premier jalon important dans l'instauration d'un cadre d'information de laboratoire et annonce le lancement d'un réseau partenaire

03 Mars, 2014, 14:00 GMT de Allotrope Foundation

CHICAGO, 3 mars 2014 /PRNewswire/ -- Allotrope Foundation, un consortium d'entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques, a franchi le premier jalon important dans l'élaboration de son cadre innovant d'informations de laboratoire et a annoncé le lancement d'un réseau partenaire visant à favoriser les collaborations futures.

En l'espace de seulement six mois, la Fondation est passée du stade de concept à celui de la mise en œuvre de sa première application de validation de principe en faisant appel au cadre ouvert qui gèrera les données analytiques tout au long de son cycle de vie en utilisant un ensemble commun d'outils standard.

Allotrope a également instauré un réseau partenaire dont la mission sera de permettre et de favoriser une collaboration avec les fournisseurs d'instruments et de logiciels pour l'élaboration du cadre.

« Le déploiement de la première validation de principe est une étape importante dans notre calendrier de développement », explique Wolfgang Colsman, directeur technologique d'Osthus GmbH et architecte principal de l'Allotrope Framework. « Au bout de six mois de développement, nous avons été en mesure de passer d'un concept à une implémentation tout à fait fonctionnelle ».

Allotrope Foundation entend faire du laboratoire d'analyse intelligent une réalité, à savoir un laboratoire automatisé où les données, les méthodes et les composants matériel sont partagés de façon transparente entre des plates-formes disparates et où des rapports peuvent être créés en un clic sur la base des données générées sur tout instrument d'analyse. La validation de principe aujourd'hui déployée touche le lancement des expériences et l'acquisition de données à l'aide d'instruments provenant de plusieurs fabricants (entrée-sortie d'instruments standard). Elle démontre également l'échange transparent de données d'analyse entre des applications logicielles de différents éditeurs. Cet échange de données à la pointe du secteur met en évidence plusieurs nouvelles capacités, y compris le simple échange de données entre un membre d'Allotrope et une entreprise partenaire, comme par exemple un organisme de recherche sous contrat.

« Je suis très heureux de pouvoir prendre part à cet événement historique et, je me réjouis que nos efforts aient contribué à rapprocher un peu plus de la réalité la vision de longue date d'un laboratoire d'analyse intelligent », selon Janet Cheetham, directrice exécutive de la recherche et du développement analytique chez Amgen et membre du conseil d'administration d'Allotrope. « Le fait de voir le cadre fonctionner comme prévu dans l'un de nos propres laboratoires vient confirmer les principes qui sont au cœur de l'approche retenue par Allotrope pour éliminer bon nombre des lacunes que nous observons aujourd'hui dans la gestion des données d'analyse dans les secteurs pharmaceutiques et biotechnologiques ainsi que dans de nombreux autres secteurs qui font appel à des laboratoires d'analyse ».

« Dès la création d'Allotrope Foundation, nous nous sommes efforcés d'instaurer un cadre durable qui améliorerait la façon dont nous produisons et consommons les données d'analyse », explique James Roberts, chercheur scientifique principal, développement analytique chez GlaxoSmithKline (GSK) et co-directeur de l'équipe technique chez Allotrope Foundation. « Recourir au cadre afin d'intégrer des normes ouvertes dans nos laboratoires, réaliser des expériences réelles en 2014, est la première étape vers une plus grande efficacité, un meilleur échange de données et l'automatisation ».

La réussite du déploiement d'une validation de principe entraîne également le lancement du réseau partenaire d'Allotrope, lequel a pour but de donner à tous les éditeurs de logiciels et fabricants de matériel l'occasion de faire directement part de leur avis à Allotrope Foundation concernant le cadre.

« Nous avons pris grand soin d'instaurer un réseau partenaire qui permet à tous les fabricants intéressés de donner leur avis sur le cadre », explique Gordon Hansen, vice-président du développement analytique aux Etats-Unis et président du conseil d'administration d'Allotrope Foundation. « Nous avons constaté chez les fabricants une très grande volonté de collaborer avec nous, et nous sommes heureux d'ouvrir les portes à une telle collaboration ».

Dans le cadre du réseau partenaire, Allotrope donne accès à des logiciels en prédiffusion, à de la documentation, à des interfaces et à des données d'essai.

Le portail du réseau partenaire d'Allotrope peut être consulté à http://partners.allotrope.org. Passez-nous voir au Pittcon 2014, stand n° 3762.

LA

SOURCE Allotrope Foundation