Alors qu'il y a un regain de tension dans le Haut-Karabakh et autres territoires azerbaïdjanais occupés, Bakou lance la pétition Obama

07 Avril, 2016, 08:00 BST de Azerbaijan Monitor

BAKOU, Azerbaïdjan, April 7, 2016 /PRNewswire/ --


À la suite de la reprise des combats dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan, et autres territoires occupés par l'Arménie, l'Azerbaïdjan a lancé une pétition sur le site de la Maison Blanche, interpellant Obama pour que son « administration rétablisse la justice et évite une importante catastrophe »https://petitions.whitehouse.gov/petition/establish-justice-and-prevent-great-catastrophe.

La pétition, soumise par le président de l'Association pour le développement de la société civile en Azerbaïjan, Elkhan Suleymanov, souligne que la résolution 2085 adoptée en janvier par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (PACE) « insiste sur le fait de l'occupation du Haut-Karabakh et autres territoires de l'Azerbaïdjan par l'Arménie » et « demande un retrait immédiat des forces armées arméniennes de la région occupée ».

En outre, la pétition stipule que le Groupe de Minsk de l'OSCE, les médiateurs comprenant des États-Unis, la Russie et la France, « n'a fait aucun progrès vers la libération de nos territoires occupés » et exhorte « l'Administration à soutenir la résolution 2085 de l'APCE afin d'obtenir la libération des territoires azerbaïdjanais occupés par l'Arménie et prévenir une catastrophe humanitaire dans la région ».

La pétition met en garde que « l'état actuel du réservoir de Sarsang, situé dans les territoires azerbaïdjanais occupés, pourrait conduire à une catastrophe humanitaire ». Le barrage non entretenu a créé une crise écologique artificielle dans les régions agricoles autrefois productives de l'Azerbaïdjan situées en aval. Dans sa résolution de janvier, l'APCE a accusé l'Arménie de « l'agression environnementale » et de « priver délibérément » les Azerbaïdjanais de l'eau qui coule du réservoir de Sarsang.

La région azerbaïdjanaise du Haut-Karabakh et sept provinces environnantes ont été occupées par l'Arménie après la chute du bloc soviétique, faisant environ 30 000 morts et près d'un million de réfugiés et de personnes déplacées. En plus de l'APCE, de nombreux autres organismes internationaux, y compris les Nations Unies, le Parlement européen et l'OSCE ont appelé au retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes des territoires.

Les hostilités qui couvaient depuis longtemps ont dégénéré dramatiquement au cours du week-end, avec des tirs d'artillerie et des sorties d'hélicoptères faisant des dizaines de morts. Les combats ont commencé suite au sommet sur le nucléaire se tenant à Washington au cours duquel Barack Obama a reconnu l'Azerbaïdjan comme un « partenaire essentiel » en raison de ses efforts visant à réduire ou à éliminer les armes nucléaires dans le monde.

Afin de recevoir une réponse de la Maison Blanche, la pétition doit obtenir 100 000 signatures sous 30 jours.  


LA

SOURCE Azerbaijan Monitor