AlpNet : le tourisme alpin regroupe ses forces

06 Mars, 2015, 15:47 GMT de AlpNet

BERLIN, March 6, 2015 /PRNewswire/ --

- Cross reference : Picture is available via epa european pressphoto agency (http://www.epa.eu) -

Huit organisations leaders du tourisme alpin prennent des initiatives concrètes : des études récemment confiées sur les sports d'hiver et les offres de vélos sont destinées à permettre d'identifier des champs d'action pour le renforcement de la destination Alpes tout au long de l'année. En outre, à partir de 2016, des marchés en Asie et en Amérique du Sud seront abordés conjointement. Le colloque theAlps 2015, avec salle des marchés connexe, aura lieu cette année du 7 au 8 septembre à Val di Fassa dans le Trentin et sera consacré au sujet tendance « Le vélo dans l'espace alpin ».    

Scénarios de crises économiques et événements imprévisibles - l'instabilité des la situation globale est désormais un contexte presque normal  pour le tourisme. Conflits armés aux portes de l'Europe, fluctuations extrêmes de devises comme le rouble et le franc suisse, caprices de la météo et changements climatiques, sans parler des hôtes qui réservent à plus court terme et font la chasse aux offres exceptionnelles ; voici quelques-uns des défis que le secteur doit affronter.

Pour le tourisme alpin européen, il est particulièrement important de réagir rapidement à ces défis : avec quelque 375 millions de nuitées par an, les Alpes comptent parmi les régions les plus touristiques du monde - et situées dans un environnement particulièrement sensible sur les plans climatique et géographique. Le fait est que, comparé aux croissances fulgurantes que l'on observe actuellement dans le tourisme mondial, l'espace alpin stagne dans la compétition des destinations internationales.

Avec la création d'AlpNet, huit des plus importantes organisations de tourisme alpines ont ainsi décidé de relever ensemble les défis globaux et de renforcer le tourisme alpin sous toutes ses facettes. Pour l'avenir proche, la focalisation sera effectuée sur quatre domaines qui ont la même importance pour toutes les destinations : l'avenir des sports d'hiver, un nouvel attrait pour l'été alpin, la durabilité et la valeur ajoutée ainsi que les nouveaux marchés pour les vacances dans les Alpes.

Étude d'AlpNet sur l'hiver - les produits et le marketing doivent être restructurés    

En tant qu'« opportunité du siècle » et grâce à leurs performances pionnières, les sports d'hiver ont marqué durablement et de manière positive le développement à succès du tourisme alpin. Les experts s'accordent à dire que les mutations de la société tout comme les changements climatiques et la diminution des ressources économiques des foyers créent de nouvelles exigences. Pour faire en sorte que les saisons d'hiver à forte valeur ajoutée continuent de constituer la base d'un tourisme alpin prospère, les alliances stratégiques innovatrices des pays alpins les plus importants sont d'une importance fondamentale.

C'est conscient de tout cela qu'AlpNet a lancé une initiative destinée à adapter les produits et le marketing à la nouvelle situation globale du marché. Un travail de recherche portant sur les sports d'hiver dans les Alpes vient d'être commandé et sera présenté en automne 2016 à l'occasion de la manifestation spécialisée « theALPS » prévue au Tyrol.

Joseph Margreiter, président d'AlpNet, en formule ainsi les exigences :« Nous observons déjà un mélange très hétérogène des souhaits des clients. Pour que le tourisme d'hiver reste à l'avenir le moteur du succès de nos destinations alpines, nous avons besoin de recommandations claires : Qui sont les hôtes qui souhaiteront à l'avenir passer leurs congés d'hiver dans les Alpes ? Quels sont les produits qui correspondent au style de vie de ces personnes ? Où pouvons-nous trouver ces clients de demain ? Et comment pouvons-nous les fidéliser ? AlpNet s'est fixé pour tâche de générer en ce domaine des résultats solides, obtenus sur une large base, grâce auxquels les professionnels du tourisme alpin pourront se préparer pour l'avenir. »

Offres liées au vélo dans les Alpes- une impulsion de croissance concrète pour l'été alpin. Cependant, des offres supplémentaires sont nécessaires pour rendre également l'été plus attrayant dans les Alpes. En ce domaine, AlpNet mettra l'accent cette année sur les diverses disciplines cyclistes, dont les spécialistes attendent une impulsion fondamentale pour la croissance du tourisme estival alpin.

Des études internationales, par exemple pour la région de Whistler et Vancouver, en confirment les retombées économiques. Cette région est mondialement réputée comme le numéro un du cyclotourisme et se consacre à cette cible depuis déjà vingt ans. Vingt pour cent des cyclistes non domiciliés dans la région y passent également la nuit lorsqu'ils la visitent à vélo. Ils restent en moyenne 4,8 nuits et voyagent en groupes de 2,8 personnes. Les trailbikers ont dépensé un total de 10,3 millions de dollars en un seul été dans la région. Si l'on y ajoute le Whistler Bikepark, ce total passe à 38 millions de dollars.

Des études réalisées en Allemagne confirment également l'importance croissante de ce segment : actuellement, environ 5 millions d'Allemands envisagent des voyages à vélo avec au moins une nuitée.

Malgré des échos encourageants et les succès économiques des divers bikeparks alpins et événements cyclistes, des incertitudes persistent encore chez de nombreux responsables du secteur touristique sur les questions suivantes : Que faut-il maintenant proposer concrètement ? Quelles sont les offres spécifiques prometteuses ? Et comment toucher les potentiels vacanciers cyclistes alpins ?

Pour assurer un développement stratégique des offres de vélo sur la totalité du massif alpin, il manquait jusqu'à présent des données élaborées disposant d'un solide financement et correspondant à la pratique. C'est dans ce domaine qu'AlpNet a commandité une mission de recherche : actuellement, les institutions universitaires EURAC et Trentino School of Management élaborent une étude destinée à définir le potentiel du marché du cyclotourisme pour le tourisme alpin et à en déduire des recommandations d'actions pour le développement du produit. Pour en optimiser la pratique, cette étude propose les canaux de distribution possibles et fournit des exemples de meilleure pratique. Les résultats seront présentés en septembre, à l'occasion de la manifestation « theALPS » (7 et 8 septembre) à Val di Fassa, dans le Trentin.

Stabilisation de la valeur ajoutée - par un travail commun sur les marchés  

Une fois de plus, les fluctuations récentes des taux de change ont confirmé que l'offre de très grande qualité des Alpes ne peut pas se définir par le prix et qu'un mélange aussi large que possible des marchés d'origine est d'une importance fondamentale pour une valeur ajoutée stable. En ce domaine, AlpNet vise deux stratégies :

D'une part, des acheteurs et des managers de produits seront à l'avenir admis en priorité dans l'espace commercial theALPS, qui ne vendent pas exclusivement par le prix, mais qui proposent un solide rapport qualité-prix et attachent une grande  importance aux innovations de produits. D'autre part, AlpNet travaille sur une stratégie permettant de faire connaître l'ensemble de l'espace alpin sur de nouveaux marchés. Actuellement, des analyses étayées sont réalisées sur différents marchés sources, comme par exemple en Chine, en Corée ou également dans les pays sud-américains. Les premières actions communes de marketing d'AlpNet sont déjà prévues pour 2016. Les partenaires d'AlpNet confirment unanimement que seul un engagement commun est prometteur de succès, justement sur ces marchés.

Maurizio Rossini, gérant de Trentino Marketing, explique : « Nous nous présentons depuis un certain temps sur des marchés spécifiques de l'outre-mer. Toutefois, l'expérience nous a montré qu'avec l'augmentation de la distance entre le lieu d'origine et le lieu de vacances, une destination n'obtient que difficilement l'attention souhaitée. C'est pourquoi nous sommes convaincus qu'une présence alpine commune sur les marchés lointains apportera un grand plus aux résultats de tous les partenaires et qu'ensemble, nous pourrons nettement mieux transporter et par conséquent vendre le produit Alpes. »

À propos d'AlpNet 

Actuellement, huit régions touristiques leaders de l'espace alpin européen participent à cette initiative - BE! Tourism, Graubünden Ferien, Luzern-Vierwaldstättersee, Rhône -Alpes Tourisme, Tirol Werbung, Trentino Turismo, Südtirol Marketing et Valais Promotion se sont regroupés dans l'association AlpNet. Avec 245,3 millions de nuitées, les membres d'AlpNet représentent environ 66 % des 375 millions de nuitées dans l'espace alpin.

La manifestation touristique internationale spécialisée theALPS est l'une des premières initiatives d'AlpNet. En 2011, theALPS a été pour la première fois organisée à Innsbruck, à l'initiative du Tyrol et dans le cadre d'une alliance avec d'autres régions alpines importantes, avec l'espace commercial theALPS, theALPS Symposium et theALPS Award. En 2013, c'est Rhône-Alpes Tourisme, partenaire d'AlpNet, qui a accueilli cette manifestation. En 2014, elle a eu lieu pour la première fois dans les Grisons (Alpes suisses), et en 2015, elle aura lieu dans le Trentin (Italie).

Président : Joseph Margreiter (Tirol Werbung)

Membres du comité directeur : Gaudenz Thoma (Graubünden Ferien), Marc Bechet (Rhône-Alpes Tourisme)

Secrétariat général : Bettina Haas

Contact : Secrétariat général AlpNet c/o Haasmarketing, Maria-Theresien-Straße 3, A-6020 Innsbruck, office@the-alps.eu

LA

SOURCE AlpNet