Ambassadeur Bolewski invite au minilatéralisme pour résoudre la crise en Ukraine

06 Mars, 2014, 09:00 GMT de American Graduate School in Paris

PARIS, March 6, 2014 /PRNewswire/ --

Ambassadeur Wilfried Bolewski, ancien Chef du Protocole des Chanceliers Schröder et Merkel et spécialiste en droit international, a déclaré: "Il ne pourra y avoir de solution à la crise en Ukraine qu'avec la Russie, et non contre la Russie" lors d'une intervention sur « L'Ukraine au Regard du Droit International », qui s'est tenue à l'American Graduate School in Paris (http://www.ags.edu), le 5 mars 2014.

Rappelant le contexte légal, politique et diplomatique de la crise ukrainienne, Bolewski a présenté la situation actuelle comme faisant plus largement partie d'une crise d'identité de la Russie telle qu'elle s'était déjà manifestée lors d'événements similaires en Hongrie (1956), en Tchécoslovaquie (1968), et en Géorgie (2008).

Bolewski a pointé plusieurs obstacles à la résolution de la situation actuelle. Parmi les principaux d'entre eux, selon lui, figurent « l'application sélective » des principes du droit international pratiquée par la Russie et la réinterprétation unilatérale de ces principes par Vladimir Poutine. Selon cet « exceptionnalisme russe », les pays entrant dans la sphère d'influence qu'elle revendique ne disposent que d'une souveraineté limitée, et la norme nouvelle de Responsabilité de Protéger suffirait à justifier toute intervention militaire en faveur des citoyens russes comme en faveur des populations d'origine russe résidant à l'étranger. Bolewski considère que la communauté internationale doit clairement rejeter ces positions de la Russie en tant qu'interprétations erronées des règles du droit international.

Afin de sortir de l'impasse au niveau du Conseil de Sécurité de l'ONU et de ramener la diplomatie ad hoc de la confrontation à une approche relationnelle, Bolewski appelle à une solution « minilatéraliste » préservant les intérêts mutuels des pays concernés et veillant à inviter la Russie à faire partie des négociations plutôt que de l'affronter par des sanctions. Il recommande l'ouverture d'un « multilogue » dans le cadre d'un nouveau Groupe de Contact tel que suggéré par Angela Merkel. Selon lui, l'Allemagne pourrait avoir un rôle important dans la résolution de la crise dans la mesure où elle est en position privilégiée pour rassembler une coalition des pays influents et promouvoir un dialogue entre les parties. Bolewski précise: « L'ex-Chancelier Schröder pourrait être mandaté pour présider cette forme de 'minilatéralisme' et de 'diplomatie tranquille' impliquant des représentants de l'Ukraine, de la Russie, des Etats-Unis, d'Allemagne, du Royaume-Uni, de Pologne, de France, de l'Union Européenne et du FMI afin de discuter ensemble de l'avenir de l'Ukraine. »

Juriste de formation et diplomate de carrière, Wilfried Bolewski est ancien Ambassadeur d'Allemagne au Belize, en Jamaïque et au Commonwealth des Bahamas. Il enseigne désormais le droit international et la diplomatie à l'American Graduate School in Paris ainsi qu'à Sciences Po-Paris et à l'Université Libre de Berlin. Il est l'auteur de "Diplomacy and International Law in Globalized Relations" (Springer: Berlin-Heidelberg-New York, 2007). Voir interview video

L'American Graduate School in Paris est un établissement d'enseignement supérieur basé à Paris et dispensant des programmes universitaires américains spécialisés dans les domaines des relations internationales, de la diplomatie, du commerce et du management.

Contact : Corentine Chaillet - corentine.chaillet@ags.edu - +33(0)1-47-20-00-94

LA

SOURCE American Graduate School in Paris