Appropriation des outils : selon une enquête menée par Telstra, les divisions des technologies de l'information peinent encore à répondre aux attentes des salariés

24 Novembre, 2014, 08:15 GMT de Telstra

LONDON, November 24, 2014 /PRNewswire/ --

Les conclusions générales d'une nouvelle enquête menée par Telstra auprès de 675 décideurs du secteur des technologies de l'information (TI) révèlent que neuf responsables TI sur dix estiment qu'il est difficile de mettre en œuvre de manière efficace l'ensemble des outils technologiques que les salariés souhaitent utiliser pour communiquer dans leur environnement professionnel, tels que l'accès à distance, la virtualisation du poste de travail et la visioconférence.

Martin Bishop, responsable international des réseaux, des applications et des services chez Telstra Global Enterprise & Services, a déclaré que, malgré l'attention toujours plus grande que portent les responsables TI aux attentes des utilisateurs finaux, quasiment la moitié (47 %) des salariés estiment que leur entreprise ne donne pas la priorité aux technologies susceptibles de répondre à leurs besoins.

« Depuis toujours, les problèmes matériels et logiciels représentent les principaux obstacles au déploiement et à la mise en œuvre de nouvelles technologies. Cette situation semble cependant évoluer, car près des trois quarts des décideurs TI estiment que les oppositions humaines sont désormais aussi difficiles, voire plus ardues, à surmonter.

« À l'heure actuelle, les salariés exercent une pression importante sur les divisions TI, afin d'obtenir des outils collaboratifs facilitant le travail à distance et la mobilité. Cependant, notre enquête montre que les critères d'amélioration de l'expérience utilisateur, de promotion de l'innovation et d'amélioration de la collaboration interne ne sont pas aussi prioritaires que ceux de la sécurité, de l'efficacité et de la réduction des coûts, ce qui démontre que de nombreux utilisateurs finaux ne reçoivent pas l'attention qu'ils méritent.

« En conséquence, certaines entreprises courent le risque de voir certains de leurs salariés passer outre les décisions de leur division TI, en vue d'utiliser leurs propres solutions, suivant ainsi une tendance dénommée "shadow IT" et exposant potentiellement leur entreprise à des risques en termes de sécurité et de coûts cachés. Notre enquête révèle que plus d'un tiers des entreprises considèrent déjà la tendance "shadow IT" comme une difficulté supplémentaire, et une grande entreprise sur deux voit cela comme une source d'inquiétude », a précisé Martin.

Malgré ces défis, l'enquête de Telstra identifie une catégorie supérieure d'entreprises dénommées « super-utilisatrices », dont les performances s'avèrent au-dessus de la moyenne. Celles-ci travaillent plus étroitement avec leurs salariés, afin de prendre en compte et de dépasser leurs attentes en matière d'environnement de travail moderne.

« Environ 40 % des entreprises ont obtenu le statut de super-utilisatrices, cette proportion étant plus élevée dans les secteurs de la fabrication, de l'exploitation minière et des services publics », a ajouté Martin.

Selon l'enquête de Telstra, les salariés des entreprises considérées comme super-utilisatrices ne se contentent pas de réclamer des outils collaboratifs physiques : ils demandent également l'accès aux logiciels et services leur permettant de les mettre en œuvre.

« Plus d'un tiers des organisations super-utilisatrices enregistrent une demande très importante en outils collaboratifs de la part de leurs salariés. Ce même groupe a également constaté que l'intérêt porté aux outils collaboratifs, tels que le service mondial de communications cloud unifiées de Telstra, s'est accru au cours des deux dernières années, de manière bien plus marquée que parmi les utilisateurs ordinaires.

« À titre d'exemple, actuellement, près des deux tiers des salariés (64 %) souhaitent que leur division TI leur fournisse un accès à distance au moyen de technologies cloud, tandis que 60 % d'entre eux expriment un besoin de mobilité et que 55 % réclament la virtualisation de leur poste de travail. Ces attentes des utilisateurs ont émergé à mesure que ceux-ci ont été mieux informés du développement des services cloud. À l'avenir, les demandes portant sur le BYOD (44 %) et le partage de contenus (40 %) seront probablement encore plus nombreuses ».

« De toute évidence, la mise en œuvre de produits et services des TI ne consiste plus seulement à identifier la solution la plus adaptée à l'entreprise. Les utilisateurs finaux jouent désormais un rôle essentiel dans les processus de déploiement et d'adoption des outils TI, ce qui signifie que les entreprises ne peuvent pas se permettre d'ignorer leurs demandes, en particulier dans le contexte actuel où les salariés sont plus que jamais conscients des technologies mises à leur disposition.

« En interagissant avec leurs salariés afin d'en comprendre les attentes, les entreprises peuvent demeurer à la pointe de la tendance en vue de tirer parti des avantages potentiels d'une amélioration de la communication et de la collaboration, ce qui se traduira notamment par des prises de décision optimisées, une identification plus rapide de nouvelles opportunités d'affaires et une plus grande satisfaction au travail », a conclu Martin.

Méthodologie de l'enquête  

Telstra a demandé à Vanson Bourne, un spécialiste indépendant des études de marché, de mener l'enquête sur laquelle est fondé le présent rapport. Au total, 675 décideurs TI ont été interrogés au sein d'entreprises multinationales dans cinq pays/régions : Europe (200 entretiens), États-Unis (200), Singapour (100), Hong Kong (95) et Australie (80).

Les personnes interrogées travaillent pour des entreprises du secteur privé comptant au moins 250 salariés. En raison de la variété des secteurs impliqués dans cette enquête, les conclusions sont basées sur une moyenne mondiale ou régionale, afin d'être représentatives de la population ciblée. Le travail de terrain a été mené en septembre 2014, au moyen d'entretiens téléphoniques et par Internet. Un processus éprouvé de sélection multi-niveau a été utilisé en vue de garantir la pertinence de la sélection des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête.

À propos de Telstra  

Telstra est le principal fournisseur de services de télécommunications et d'information en Australie. Nous proposons des solutions de bout en bout, telles que des services réseau gérés, des offres axées sur la connectivité mondiale, le cloud, la téléphonie, la colocation et les conférences, ainsi que des solutions via satellite. Détenteurs de licences en Asie, en Europe et aux États-Unis, nous fournissons un accès à plus de 2 000 points de présence dans 230 pays et territoires à travers le monde. Notre vaste portée nous permet de proposer à nos clients des solutions technologiques plus intelligentes afin de soutenir la croissance durable de leurs activités.

 


LA

SOURCE Telstra