Apricots accepte de retirer son panneau publicitaire pendant la durée du Mobile World Congress à Barcelone

24 Février , 2016, 06:28 GMT de Apricots

BARCELONA, Spain, February 24, 2016 /PRNewswire/ --

Apricots, une agence d'escortes basée en Catalogne, a été formellement sommée par les organisateurs du Mobile World Congress (MWC), par l'intermédiaire de la direction de la GSM Association, de retirer l'un de ses panneaux publicitaires pendant la durée de la conférence. Situé au croisement de la Gran Vía et de L'Hospitalet de Llobregat, ce panneau publicitaire a été installé près de la Feria de Barcelona qui accueille l'événement et de l'axe de circulation principal depuis l'aéroport de Barcelona. Les organisateurs ont présenté leur requête dans le but d'assurer un environnement agréable pour les participants au congrès venus du monde entier.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20160223/336447 )

Même si Apricots n'était pas dans l'obligation de le faire, l'agence a accepté de retirer son panneau publicitaire pendant le MWC, démontrant son engagement vis-à-vis de la ville de Barcelone et de sa réputation internationale. Javier Martinez, PDG d'Apricots, a déclaré : « La demande accrue que nous observons n'est pas spécifiquement due à la célébration du Mobile World Congress, mais il s'agit plutôt d'une conséquence de la hausse considérable du nombre de visiteurs dans la ville. »

Lors des deux éditions précédentes du MWC, le panneau d'Apricots avait déjà fait l'objet de contestations de la part de participants. Cette année, l'agence d'escortes a accepté de le retirer pour deux raisons : « Tout d'abord pour démontrer la transparence de nos activités et, ensuite, pour soutenir le bon déroulement de l'événement le plus important se tenant à Barcelone, lieu de naissance d'Apricots », a ajouté M. Martinez.

« Pour nous, il est essentiel que notre activité soit éthique, volontaire et légale », a insisté le PDG d'Apricots. En Catalogne, la légalité des services d'escorte a été établie en 2002, avec l'approbation du Décret 217/2002 et l'inclusion actuelle au sein du Décret 112/2010.

LA

SOURCE Apricots