Asahi Tec annonce des mesures pour réduire ses coûts, tirer profit des marchés mondiaux, et favoriser l'intégration de Metaldyne

28 Mars, 2007, 02:43 BST de Asahi Tec Corp.

PLYMOUTH, Michigan, March 28 /PRNewswire/ --

Asahi Tec Corp. a annoncé aujourd'hui un certain nombre de mesures visant à accélérer l'intégration de sa filiale Metaldyne, à renforcer la structure de gestion interne et à réduire ses coûts d'exploitation. La société s'attend à ce que ces mesures, ainsi que l'annonce récente des fermetures d'usines et des départs à la retraite de cadres dirigeants, entraînent des économies nettes de plus de 10 millions USD à l'exercice 2007.

La société continuera à se concentrer à équilibrer ses actifs avec les occasions se présentant sur les marchés mondiaux en évolution ainsi que les activités asiatiques en pleine croissance de la société. Ce regroupement de fonctions intégrées survient à peine 10 semaines après que la fusion a été complétée au début de janvier. Asahi Tec a aussi complété une émission réussie de titres au début de mars alors que de nouveaux investisseurs de l'Europe et de l'Asie du Sud-Est ont apporté plus de 70 millions USD de nouveaux capitaux propres. Cet investissement en capitaux représentait la deuxième partie d'un plan de restructuration en trois phases de la structure financière d'Asahi Tec/Metaldyne qui comprenait la fusion-absorption initiale, l'émission de capitaux propres ainsi qu'un projet de refinancement de la dette des sociétés absorbées.

<< Metaldyne et Asahi Tec se sont regroupées pour créer une nouvelle société mondiale jouissant d'une meilleure capitalisation et offrant des produits et processus de pointe à nos clients, de la valeur actionnariale à nos investisseurs ainsi que de bonnes occasions à nos employés >>, a affirmé Tim Leuliette, co-président du conseil et co-PDG général d'Asahi Tec. << Ces mesures nous permettront non seulement de réduire nos coûts, mais elles amélioreront aussi l'efficacité de nos activités et augmenteront nos capacités grâce auxquelles nous pourrons tirer profit des occasions qui nous seront offertes dans ce marché mondial très concurrentiel. >>

Parmi ces initiatives, citons : une nouvelle structure organisationnelle, la rationalisation de certaines installations, l'élimination des situations excédentaires, ainsi qu'un plan visant à ne pas remplacer plus de 25 dirigeants qui prendront leur retraite au cours du présent exercice. Ces mesures ont été approuvées par le conseil d'administration d'Asahi Tec.

En vertu de la nouvelle structure organisationnelle, les fonctions des services de la finance, du développement d'entreprise, des affaires juridiques, des ressources humaines, des technologies de l'information, des processus de qualité et de fabrication, ainsi que des communications internes seront traitées à l'échelle mondiale.

<< Cette nouvelle structure organisationnelle mondiale capitalise sur le talent de notre organisation et assure la collaboration ainsi que la prise de décision constante aux échelons les plus élevés d'Asahi Tec >>, a déclaré Shoichiro Irimajiri, co-président du conseil et co-PDG d'Asahi Tec. << Elle améliorera notre rendement et nous aidera à servir de façon plus rapide l'environnement commercial mondial en constante évolution. >>

Tel qu'annoncé dans un autre communiqué, Takao Yoshida, agissant actuellement à titre de directeur des finances d'Asahi Tec, deviendra vice-président exécutif et directeur des finances des sociétés absorbées. Il relèvera de M. Leuliette et de M. Irimajiri. Les cadres dirigeants du service des finances suivants assumeront des responsabilités mondiales et relèveront de M. Yoshida : Terry Iwasaki, vice-président et contrôleur de gestion; Sandi Galac, vice-présidente et trésorière; Hirohisa Yamada, vice-président, Planification financière, et Brian Krass, directeur, Audit interne. Yves Gerard, directeur des finances en Europe, relèvera aussi de M. Yoshida. Un cadre dirigeant des relations avec les investisseurs sera aussi ajouté à l'équipe mondiale de M. Yoshida et sera basé au Japon.

Jeff Stafeil, directeur des finances actuel de Metaldyne, deviendra le vice-président exécutif de la filiale Metaldyne ainsi que conseiller spécial de M. Leuliette et de M. Irimajiri. De plus, il occupera des fonctions de cadre chez RHJ International (RHJI). RHJI est l'actionnaire contrôlant d'Asahi Tec et détient 37 pour cent du total des actions en circulation.

<< L'une des réalisations importantes de Jeff a été de faire en sorte à ce que l'équipe des finances soit aussi solide >>, a affirmé M. Leuliette. << Nous étudions les diverses occasions de refinancement pour faire correspondre davantage notre capitalisation à nos activités mondiales et réduire nos intérêts débiteurs annuels. Cette équipe entreprendra la recapitalisation de notre structure de la dette. >>

En outre, les cadres dirigeants suivants assumeront des responsabilités mondiales et relèveront de M. Leuliette et de M. Irimajiri :

    
    -- Thomas Amato, vice-président exécutif, Développement d'entreprise, et
       directeur de l'intégration pour Asahi Tec. En plus d'être à la tête    
       des activités mondiales de fusions et d'acquisitions pour Asahi Tec et 
       toutes ses filiales, il sera responsable de l'intégration d'Asahi Tec 
       et de Metaldyne.

    -- Logan Robinson, vice-président exécutif et avocat général, Relations
       gouvernementales, et secrétaire

    - Marjorie Sorge, vice-présidente, Communications d'entreprise

Tom Chambers, président et directeur de l'exploitation de la division Powertrain & Chassis de Metaldyne, relèvera aussi des co-présidents du conseil et des co-PDG. M. Chambers supervise les activités quotidiennes dans 38 usines mondiales de Metaldyne. Metaldyne a récemment restructuré ses activités nord-américaines du groupe Powertrain & Chassis (groupe propulseur et châssis) pour que sa structure de coûts corresponde davantage aux occasions sur le marché et qu'elle puisse affronter les défis du marché nord-américain en pleine évolution. La restructuration permettra aussi d'accroître la portée mondiale de Metaldyne ainsi que sa compétitivité.

Dans le cadre de cette nouvelle structure, le groupe nord-américain Châssis de Metaldyne sera regroupé dans une unité fonctionnelle dirigée par Al Malizia, vice-président et directeur général du groupe nord-américain Châssis de Metaldyne, qui relève de M. Chambers. Cette mesure a entraîné le départ ou la prise de retraite de plusieurs cadres dirigeants.

La structure du groupe européen Châssis de Metaldyne demeure la même et celui-ci est sous la supervision de Denis Bardou, vice-président et directeur général.

M. Irimajiri assumera aussi les rôles de président et de directeur de l'exploitation par intérim du groupe Metal Forming (formage des métaux) d'Asahi Tec et du groupe Diversified Product (Produits diversifiés) d'Asahi Tec à la suite du départ à la retraite d'Akira Nakamura, président-directeur général actuel d'Asahi Tec.

Aussi, Metaldyne a pris des mesures pour ajuster la capacité excédentaire dans ses usines causée par les baisses de production de ses clients nord-américains. La société a récemment déclaré qu'elle fermera son usine de Greenville, en Caroline du Nord, et qu'elle transfèrera ses activités dans son usine de Greensboro, toujours en Caroline du Nord, dont la surface utile inoccupée est suffisamment grande pour accueillir les activités exercées à Greenville. L'usine de Greenville, qui fabrique des châssis et des suspensions, fermera ses portes en décembre.

<< Nous croyons que le futur d'Asahi Tec est limité et que ces mesures augmenteront davantage nos occasions d'étendre nos activités à l'échelle internationale >>, a mentionné M. Irimajiri. << Nous avons maintenant la structure d'une société plus efficace et souple qui fournit à ses clients les bons produits au bon moment, et selon la qualité la plus élevée qui soit. >>

À propos d'Asahi Tec

Asahi Tec (TSE : 5606), dont le siège social se trouve à Shizuoka, au Japon, conçoit, fabrique et vend essentiellement des pièces d'automobiles moulées en fonte ductile pour les équipementiers de camions et de machines de construction; des pièces moulées en aluminium pour les équipementiers de camions et de voitures automobiles; ainsi que des jantes en aluminium pour les équipementiers automobiles. En outre, Asahi Tec conçoit, fabrique et vend des systèmes environnementaux, de l'équipement et des technologies de développement utilisés par les municipalités et les gouvernements locaux, ainsi que de l'équipement et du matériel électrique utilisés dans les génératrices d'électricité.

Sa filiale, Metaldyne, est un concepteur et un fournisseur d'envergure mondiale de composantes, d'assemblages et de modules métalliques pour les groupes motopropulseurs et les applications de châssis connexes pour l'industrie du transport, notamment les moteurs, les boîtes de vitesse et les boîtes de transfert, les freins de roue et les suspensions, les essieux et les transmissions ainsi que les produits de contrôle des vibrations et du bruit, le tout à l'intention de l'industrie automobile. Son siège social est situé à Plymouth, dans le Michigan.

Les revenus annuels d'Asahi Tec s'élèvent à environ 2,7 milliards USD, et elle emploie quelque 10 000 personnes au sein de 55 installations réparties dans 15 pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter le www.asahitec.co.jp et le www.metaldyne.com.

Mise en garde au sujet des énoncés prospectifs

Les déclarations contenues dans le présent communiqué de presse, qui ne sont pas des faits rétrospectifs, constituent des << énoncés prospectifs >> tels que définis par les lois fédérales sur les valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs comprennent certains résultats anticipés, pressentis, annoncés, prévus, attendus, ciblés et estimés, ainsi que les prévisions de Metaldyne sur les résultats futurs, basées sur les données disponibles au moment de la diffusion du communiqué. Tous les énoncés prospectifs sont par nature incertains car ils reposent sur diverses attentes et hypothèses concernant les événements futurs, et ils sont assujettis à de nombreux risques et incertitudes connus et inconnus pouvant causer des écarts considérables entre les événements ou résultats réels et ceux exprimés de manière implicite ou explicite dans ces énoncés prospectifs. Nous conseillons aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, ainsi qu'à tout type d'énoncés prospectifs tels que définis dans leur intégralité dans cette mise en garde.

Parmi les facteurs importants sur lesquels les énoncés prospectifs présentés dans ce communiqué se basent, mentionnons : (a) la mise en oeuvre et l'exécution en temps opportun des projets liés à la fusion, notamment les projets d'intégration; la capacité de garder les clients et les employés essentiels; et (c) la gestion réussie des répercussions du déclin dans la construction des camions légers et des automobiles en Amérique du Nord. En outre, la capacité de Metaldyne à réaliser les résultats attendus et Asahi Tec qui sera également touchée par les effets de la concurrence (surtout la réaction du marché à cette fusion), les effets de la conjoncture économique générale et d'autres facteurs qui ne sont pas du ressort de Metaldyne, ainsi que d'autres risques et incertitudes décrits périodiquement dans les rapports publics déposés par Metaldyne auprès de la Securities and Exchange Commission, tels que présentés ci-dessous.

Les risques et incertitudes qui pourraient entraîner des écarts considérables entre les résultats réels et ceux prévus dans les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué comprennent la conjoncture économique générale des marchés dans lesquels nous évoluons et les facteurs inhérents à l'industrie, comme : le déclin dans la construction des camions légers et des automobiles en Amérique du Nord, la baisse de l'impartition par nos clients de l'industrie automobile, la hausse de nos coûts énergétiques et de matières premières, les grèves et les coûts de la main d'oeuvre chez nos clients importants, directs et indirects, et au sein de nos installations, la dépendance de grands clients de l'industrie automobile, le niveau de concurrence dans le secteur des pièces automobiles, et la pression imposée par nos clients quant aux prix, les percées technologiques qui pourraient nous nuire, et les risques inhérents à l'exercice d'activités dans des pays étrangers. En outre, parmi les facteurs qui nous sont propres et qui pourraient causer des écarts considérables entre les résultats réels et ceux prévus dans les énoncés prospectifs, mentionnons un ratio d'endettement important, les limites imposées par nos titres de créance, le caractère adéquat de notre liquidité pour satisfaire à nos dépenses en capital et à d'autres exigences financières, notre capacité à repérer des possibilité stratégiques et intéressantes ainsi qu'à réaliser avec succès les bénéfices visés de la fusion avec Asahi Tec et à intégrer les activités acquises, incluant les opérations qui peuvent entraîner des réductions de coûts.

Nous ne sommes pas dans l'obligation de réviser ni de confirmer les attentes ou les estimations des analystes, ni de mettre à jour ou de réviser publiquement tout énoncé prospectif afin de refléter des suppositions modifiées, l'exécution d'événements prévus ou imprévus, ou encore des résultats futurs qui auraient changer au fil du temps.

    
    Site Web : http://www.asahitec.co.jp
               http://gsm.mediaroom.com

LA

SOURCE Asahi Tec Corp.