Ask.com procède à l'acquisition de Ask.fm, plus grand réseau social mondial de questions et réponses

15 Août , 2014, 13:21 BST de Ask.com

- La marque leader en questions et réponses renouvelle la direction de Ask.fm ; priorité première axée sur la promotion d'une plateforme sécurisée pour les utilisateurs dans le cadre des questions posées et des réponses fournies

OAKLAND, Californie, 15 août 2014 /PRNewswire/ -- Ask.com, marque leader des questions et réponses sur Internet, et unité d'exploitation de la société IAC, a annoncé aujourd'hui qu'elle avait procédé à l'acquisition de Ask.fm, plus grand réseau social mondial de questions et réponses, facilitant ainsi l'échange de ces questions et réponses au sein de sa base mondiale d'utilisateurs, qui compte chaque mois 180 millions d'utilisateurs uniques. Les modalités de l'accord n'ont pas été divulguées.

Ask.fm a connu une croissance organique depuis sa création il y a quatre ans, jusqu'à atteindre 180 millions d'utilisateurs uniques chaque mois dans plus de 150 pays à travers le monde, sa base d'utilisateurs la plus étendue se situant aux États-Unis. Disponible sur Internet et en tant qu'application mobile, Ask.fm génère environ 20 000 questions par minute, près de 45 pour cent de ses utilisateurs mobiles actifs mensuels se connectant chaque jour. À ce jour, cette application mobile a été téléchargée plus de 40 millions de fois.

« Cette acquisition vient étendre le leadership de marque d'Ask.com en matière de questions et réponses, en intégrant l'immense plateforme sociale d'Ask.fm, axée sur le mobile, » a déclaré Doug Leeds, président directeur général de Ask.com. « Il s'agit là d'une pénétration logique au sein d'un segment de marché et d'une plateforme sur lesquels Ask.com cherchait dernièrement à s'étendre. »

Les utilisateurs de ce service incroyablement populaire ont la possibilité de créer des profils afin d'entrer en contact et d'échanger en se posant mutuellement des questions. Contrairement à d'autres réseaux sociaux, les utilisateurs de Ask.fm s'expriment en choisissant de répondre à des interrogations, ces réponses pouvant être fournies de manière anonyme. Une fois approuvées par l'utilisateur, ces questions et réponses sont postées sur le profil public d'une personne, consistant ainsi en une forme d'expression individuelle unique.

« Si Ask.fm a suscité une utilisation et un enthousiasme aussi phénoménaux, c'est parce qu'elle a su s'intéresser à l'expression sociale de manière mobilisatrice : en permettant aux utilisateurs de se décrire eux-mêmes sous l'angle de ce que les autres souhaitent savoir d'eux, » a poursuivi Leeds. « Désormais sous l'égide de Ask.com, le projet de libération de son plein potentiel sera axé sur une démarche consistant à rendre l'expérience encore plus engageante, tout en augmentant significativement l'investissement dans la sécurité. »

Jusqu'à présent, Ask.fm n'était en aucune manière affiliée à Ask.com ou à sa société mère IAC. Dans le cadre de cette transaction, l'investisseur extérieur actuel de Ask.fm, à savoir Rubylight, conservera une participation minoritaire dans l'entreprise. Les fondateurs de Ask.fm ne seront plus impliqués dans ses activités, et ne conserveront pas d'actions.

À l'issue du départ de la précédente direction de Ask.fm, Ask.com a amorcé sa stratégie globale de sécurité, à travers la nomination de la spécialiste en sécurité numérique Catherine Teitelbaum, ancienne directrice de la sécurité mondiale et des politiques produits de Yahoo!, qui occupera le poste nouvellement créé de responsable en chef de la Confiance et de la sécurité chez Ask.fm. L'experte renommée en sécurité numérique et conseillère à la jeunesse Annie Mullins, conduira les efforts de sécurité d'Ask.fm au Royaume-Uni et en Europe, dans le cadre d'un travail de collaboration étroite avec Teitelbaum.

Parallèlement à la poursuite de cette acquisition, Ask.com s'est associée avec le procureur général de l'État de New York Eric Schneiderman, ainsi qu'avec le procureur général du Maryland Doug Gansler, dans le cadre de l'établissement d'accords connexes en vertu desquels Ask.fm mettra en œuvre toute une série de bonnes pratiques, axées sur le renforcement de la sécurité de ses services. Annoncés aujourd'hui, ces accords soulignent l'engagement d'Ask.com en faveur de partenariats avec l'État et les services judiciaires, dans le but de proposer une expérience produit plus sûre et plus engageante.

« L'accord annoncé aujourd'hui démontre à nouveau la capacité des régulateurs à travailler auprès de sociétés technologiques, à la fois pour encourager l'innovation et pour protéger les consommateurs, parmi lesquels les plus jeunes de nos citoyens internautes, » a affirmé le procureur général Schneiderman dans une déclaration formulée ce jour. « Je salue les efforts de la direction d'Ask.com, qui a travaillé avec nos équipes afin d'élaborer un programme capable de protéger les utilisateurs d'Ask.fm contre le harcèlement en ligne et autres contenus dangereux. Nous espérons que cette collaboration servira de modèle utile aux autres entreprises de l'univers numérique. »

À propos de Ask.com
Réunissant plus de 100 millions d'utilisateurs mondiaux, Ask.com est une marque leader des questions et réponses sur Internet, et une unité d'exploitation de la société IAC (NASDAQ : IACI). Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.ask.com ou http://blog.ask.com.

À propos de Ask.fm
Ask.fm est le plus grand réseau social mondial de questions et réponses, permettant à plus de 180 millions de membres, issus de plus de 150 pays, d'entrer en contact et d'échanger en se posant mutuellement des questions. Ask.fm a récemment fait l'objet d'une acquisition par Ask.com, marque leader des questions et réponses sur Internet, et unité d'exploitation de la société IAC (NASDAQ : IACI).

LA

SOURCE Ask.com



Liens connexes

http://www.ask.com