AXINESIS obtient la certification CE pour REAplan, son dispositif médical robotique de rééducation

08 Février , 2016, 08:56 GMT de Axinesis

LOUVAIN-LA-NEUVE, Belgique, February 8, 2016 /PRNewswire/ --

Axinesis annonce aujourd'hui que son dispositif médical robotisé interactif REAPlan, destiné à la rééducation des membres supérieurs des adultes victimes d'accident vasculaire cérébral (AVC) ou des enfants atteints d'infirmités motrices d'origine cérébrale, a obtenu son marquage CE au titre de la directive 93/42/CEE des dispositifs médicaux. 

Axinesis est une medtech innovante qui a pour mission d'améliorer la rééducation fonctionnelle des membres supérieurs de patients atteints de lésions cérébrales.

REAplan est un dispositif médical ergonomique, interactif et auto-adaptatif, qui combine la robotique et les jeux thérapeutiques, dans le but d'améliorer la rééducation des membres supérieurs. Il se différencie des solutions existantes par sa capacité à offrir une assistance personnalisée aux mouvements des bras des patients. REAplan a été évalué sur plus de 300 patients, avec pour résultats une amélioration de la récupération des membres supérieurs en routine clinique.

L'obtention du marquage CE atteste de la stricte conformité du dispositif avec les directives européennes. La société est prête à commencer les ventes et la distribution du REAplan dans un certain nombre de pays européens ciblés :

«C'est une étape importante de notre mission visant à proposer des technologies de pointe dédiées à la rééducation des patients cérébrolésés» commente Eric Hanesse, CEO d'Axinesis. «Les demandes répétées des clients pour des produits permettant d'améliorer la rééducation de leurs patients, comme les retours de tous nos utilisateurs sur ce projet, ont été exceptionnels. Nous sommes très heureux de pouvoir offrir une technologie innovante pour un investissement très raisonnable à l'ensemble des acteurs européens du monde de la rééducation, et de pouvoir ainsi augmenter significativement les options qui s'offrent à tous.

La robotique, lorsqu'elle s'intègre dans des programmes de rééducation, permet aux victimes d'AVC d'accomplir un nombre très important de mouvements des bras, favorisant ainsi un  processus de réorganisation neuronale, aussi connu sous le nom de neuroplasticité. Sur la base de nos résultats et de nos estimations, le REAplan pourra ainsi aider plus de 5 millions de personnes dans le monde, atteintes de handicap suite à un épisode d'AVC (*). Il en est de même pour l'aide que nous pensons apporter à un nombre significatif d'enfants atteints d'infirmités motrices cérébrales, qui affectent malheureusement plus de 2 naissances pour mille ». 

A propos d'Axinesis : 

AXINESIS est une start-up fondée par Julien SAPIN et Eric HANESSE.

Eric est un ancien directeur de GE Healthcare, actif dans les domaines des dispositifs médicaux et dans l'entrepreneuriat en santé, avec 20 années d'expérience marketing et ventes.

Julien a un doctorat en sciences de l'ingénieur au Centre de Recherche en Energie et Mécatronique de l'UCL (CEREM), et a dirigé depuis plus de 10 ans des programmes de R & D dans le domaine de la robotique de réhabilitation.

La société a bénéficié d'un partenariat clinique très fort avec les équipes du Pr. Thierry Lejeune, de l'Hôpital Universitaire Saint Luc, un leader d'opinion très actif dans le monde de la médecine physique et de réadaptation.

D'autres partenariats ont été établis avec des leaders d'opinion comme le Pr. Yves Vandermeeren de l'Hôpital Universitaire de Dinant Godinne, récompensé par le Prix Depelchin en 2013 pour ses recherches sur la neuro-réhabilitation.

La société, une spin-off de l'Université catholique de Louvain (UCL, Belgique), porte une mission claire : améliorer la récupération fonctionnelle des patients grâce à des technologies innovantes et accessibles, dédiés à la réadaptation des membres supérieurs des adultes victimes d'AVC ou des enfants atteints d'infirmités motrices d'origine cérébrale.

A propos du REAplan : 

Axinesis a démontré la contribution de son dispositif médical robotique interactif, le REAplan, pendant les programmes de rééducation de patients. L'intensité de mouvements répétés, telle que la permet le REAplan, optimise le processus de réorganisation neuronale, aussi connu sous le nom de neuroplasticité, après des lésions cérébrales, et contribue ensuite au développement moteur chez les enfants atteints d'infirmités motrices d'origine cérébrale aussi bien qu'à la récupération chez les adultes victimes d'AVC.

(*) Sources : World Health Organization (2004). Atlas of Heart Disease and Stroke / International Cardiovascular Disease Statistics (2007 Update)

LA

SOURCE Axinesis