BB&T déclare un BPA de 0,30 $ US pour le troisième trimestre, soit une augmentation de 30% ; et une augmentation du revenu net de 39%

23 Octobre, 2010, 02:39 BST de BB&T Corporation

WINSTON-SALEM, Caroline du Nord, October 23, 2010 /PRNewswire/ --

- BB&T augmente les prêts dans toutes les catégories hors-immobilier

BB&T Corporation (NYSE: BBT) a déclaré aujourd'hui des bénéfices pour le troisième trimestre 2010. Le bénéfice net à la disposition des actionnaires ordinaires a atteint 210 millions de $ US, ou 0,30 $ US par action ordinaire diluée, comparé à 152 millions de $ US, ou 0,23 $ US par action ordinaire diluée de bénéfice net au troisième trimestre 2009. Ces résultats représentent respectivement une augmentation de 38,2% et de 30,4%. Les résultats incluent 10 millions de $ US, ou 0,01 $ US par action, de dépenses liées à la fusion.

<< BB&T a une fois de plus produit une reprise des activités de prêts essentielles dans l'industrie, notamment une croissance importante dans tous les portefeuilles non-immobiliers par rapport au dernier trimestre, >> a indiqué le président et président directeur général Kelly S. King. << La croissance des prêts en C&I, prêts hypothécaires automobiles et crédit renouvelable, ainsi que de nos sociétés de prêts spécialisés a été exceptionnelle. En fait, nous avons créé une croissance à deux chiffres en prêts spécialisés et prêts hypothécaires automobiles. Je suis également ravi que nous ayons continué d'accroître les bénéfices pré-provisions avant impôts, qui sont à 61% sur une base trimestrielle annualisée, à l'exception des gains sur les valeurs mobilières. Nos affaires sous-jacentes, de bien des façons, marchent mieux que jamais, particulièrement en termes de livraison du service aux clients et de position sur les marchés. De plus, nous continuons à développer des dépôts à bas prix, avec 15,4% de croissance annualisée dans des dépôts non porteurs d'intérêt, par rapport au dernier trimestre. >>

<< Nous avons gagné de l'élan dans l'exécution de notre stratégie de disposition d'actifs, en transférant 1,3 milliards de $ US de prêts non productifs à des prêts détenus pour la vente. Nous avons vendu 451 millions de $ US en prêts et en propriétés saisies ce trimestre et nous avons plus de 350 millions de $ US en actifs non productifs à vendre sous contrat. >>

<< Malgré les coûts élevés de crédit, nous continuons à investir dans nos affaires créatrices de revenus à travers le développement de notre équipe bancaire d'entreprise, de notre équipe de richesse, et de nos filiales spécialisées dans les prêts, parmi tant d'autres, >> a indiqué M. King. << Ces investissements stratégiques précédents ont fini par payer parce que nous avons un bilan solide et que nous créons une proposition de meilleure valeur pour nos clients. >>

Les faits saillants du trimestre comprennent :

    
    - La moyenne totale des prêts et des baux tenus pour les investissements,
      à l'exception de l'impact de la stratégie de disposition des actifs a
      augmenté de 907 millions de $ US, ou 3,6% sur une base annualisée pour
      le troisième trimestre, par rapport au deuxième trimestre de 2010
      - Tous les portefeuilles des prêts non-immobiliers se sont développés ;
        le rythme s'est accéléré dans presque tous les portefeuilles
      - La croissance trimestrielle annualisée comprend une augmentation de
        20,8% en prêts moyens générés par le groupe de prêt spécialisé de
        BB&T, une augmentation de 10,4% en prêts financiers moyens sur les
        ventes, une augmentation de 9,1% sur la moyenne des crédits
        renouvelables et une croissance moyenne C&I de 6,0%
      - C&I comprend une croissance annualisée de 20% en grande initiative
        bancaire de l'entreprise de BB&T

    - Les dépôts moyens des clients atteignaient 3,6 milliards de $ US, ou
      3,7%, au troisième trimestre par rapport au troisième trimestre de
      2009, notamment plus d'ouvertures de comptes dans les branches de
      Colonial
      - BB&T a augmenté les comptes nets de transactions de nouveaux clients
        de 17 400 en 3Q09 à 37 700 en 3Q10
      - Les combinaisons de dépôts continuent de s'améliorer, présentant une
        croissance annualisée de 15,4% en comptes moyens de dépôts non
        productifs d'intérêt

    - Les niveaux de capital de BB&T sont restés forts au 30 septembre
      - Les fonds propres corporels restent inchangés à 7,0%
      - Le capital de rendement s'est amélioré à 9,3%
      - Le ratio pondéré de niveau 1 est passé à 9,0%
      - Le ratio de fonds propres pondéré en fonction des risques de niveau 1
        reste fort à 11,7%

    - La croissance du produit net, à l'exclusion des gains sur les valeurs
      mobilières, était de 1,1% au troisième trimestre sur une base
      annualisée en comparaison au deuxième trimestre 2010
      - Les bénéfices pré-provisions avant impôts à la disposition des
        actionnaires ordinaires ont augmenté de 61% sur une base annualisée
        dans le trimestre, à l'exception des gains sur les valeurs mobilières
      - Les revenus d'hypothèque ont augmenté de façon considérable créant
        des revenus plus forts globalement.

    - Les revenus nets d'intérêts pour le troisième trimestre ont augmenté de
      6,2% par rapport au troisième trimestre de 2009
      - La marge nette sur les intérêts était de 4,09% au troisième
        trimestre, soit une augmentation de 41 points de base par rapport au
        troisième trimestre de 2009 et une baisse de 3 points de base par
        rapport au dernier trimestre
      - L'augmentation de la marge a été principalement imputable aux
        rendements plus élevés des prêts acquis par Colonial et à des coûts
        de dépôt plus faibles

    - A exécuté une prise de risque stratégique du portefeuille
      d'investissement qui a produit des gains et donné une souplesse
      additionnelle au bilan
      - BB&T a vendu 10.7 milliards de $ US de valeurs mobilières a
        enregistré des gains de 239 millions $ US au cours du trimestre
      - Durée diminuée à 2,9 ans
      - Risque OCI réduit de façon considérable à la lumière des règles
        capitales de Bâle III

    - Des progrès importants ont été menés dans la stratégie de disposition
      des actifs
      - Les avoirs non productifs ont diminué de 4,2% et ont diminué de 20,9%
        à l'exclusion des prêts tenus pour la vente
      - Le ratio de provision pour les pertes sur les prêts et les baux par
        rapport aux prêts non productifs détenus en investissements, à
        l'exclusion des prêts couverts, s'est amélioré de 130% au 30
        septembre, comparé à 98% au 30 juin
      - Les imputations nettes, à l'exclusion des prêts couverts, ont atteint
        3,54% pour le trimestre, y compris 432 millions de $ US en
        imputations nettes associées à la stratégie d'élimination des avoirs
        non productifs. À l'exclusion de ces pertes et des prêts couverts, 
        les imputations nettes ont atteint 1,80% pour le trimestre

    - L'évaluation des prêts acquis indique la poursuite du surrendement
      - Les évaluations combinées pour tous les trimestres ont eu pour
        résultat une amélioration des revenus productifs d'intérêt de 18
        millions de $ US en rapport à des prêts, compensée par une réduction
        de 12 millions de $ US associées à des valeurs mobilières couvertes.
        L'évaluation a également révélé un problème supplémentaire dans
        certains groupes de prêt, ayant pour résultat une augmentation à la
        disposition pour les pertes de bail et de prêt de 29 millions de
        $ US, en comparaison au trimestre précédent.

BB&T n'a aucun sujet d'inquiétude quant à ses processus de saisie

Après avoir complété un examen interne, BB&T n'a identifié aucun sujet d'inquiétude quant à ses processus de saisie. Disposant de spécialistes capables qui préparent tous les affidavits, BB&T ne s'est pas impliqué dans le << robo-signing. >> De plus, la société n'a pas participé activement aux sécurisations de label privé qui ont causé des problèmes avec des prêts pour les autres banques. La société travaille dur pour mitiger les pertes et elle travaille avec des emprunteurs, ne recourant à la saisie qu'en dernière option. BB&T a très bien réussi à modifier les prêts hypothécaires avec 73% de taux de réussite sous le programme HAMP qui convertit les emprunteurs en difficulté en des modifications permanentes par rapport à un taux de l'industrie d'environ 20%.

<< Nous dirigeons un modèle d'entreprise d'hypothèque à bas risque et nous croyons que notre processus de saisie est sûr, >> a déclaré M. King. << Il s'agit réellement d'une approche basée sur les valeurs, où nous travaillons avec nos clients. Nous avons été reconnus récemment par J.D. Power and Associates comme 'les meilleurs en termes de satisfaction du client avec des fournisseurs d'hypothèque primaires.' >>*

Les revenus non productifs d'intérêts ont augmenté de 18,1%

Les revenus non productifs d'intérêts ont augmenté de 170 millions de $ US, ou 18,1%, au troisième trimestre par rapport à la même période l'année dernière. Cette augmentation est imputable à une augmentation de 208 millions de $ US des gains sur les valeurs mobilières et une augmentation de 40 millions de $ US des produits bancaires des hypothèques. Ces augmentations ont été partiellement compensées par une baisse de 33 millions de $ US en frais de service sur les dépôts, et une réduction de 46 millions de $ US en revenus non productifs d'intérêt pour refléter la compensation liée aux accords de partage de perte de FDIC.

BB&T a obtenu 184 millions de $ US en produits bancaires hypothécaire au troisième trimestre, soit une augmentation de 27,8% par rapport au troisième trimestre l'année dernière. L'augmentation du produit hypothécaire est principalement due à l'augmentation des activités de financement en raison de taux de prêts favorables sur les prêts hypothécaires. BB&T a généré 6,7 milliards de $ US de prêts hypothécaires pendant le troisième trimestre par rapport aux 5,0 milliards de $ US au deuxième trimestre et 6,9 milliards de $ US au troisième trimestre l'année dernière.

Les frais relatifs aux cartes-chèques et autres frais et commissions hors dépôt ont augmenté de 18,6% et de 25,4%, respectivement, par rapport au troisième trimestre de 2009. La hausse des frais relatifs aux cartes-chèques est principalement attribuable à leur utilisation accrue par les nouveaux clients et par les clients existants. La croissance des frais et des commissions hors dépôts est essentiellement attribuable à une augmentation du produit relié aux prêts commerciaux. Les frais de services facturés aux comptes de dépôt ont totalisé 147 millions de $ US au cours du troisième trimestre 2010, une baisse de 18.3% par rapport au même trimestre en 2009. La baisse des frais de service est principalement imputable à un changement des politiques de découverts de BB&T. Les produits obtenus par les activités fiduciaires et de conseil en investissement ont augmenté de 11,1% pour la même période à cause du rendement amélioré de Sterling Capital Management, une filiale de gestion des actifs de BB&T.

Les autres revenus non productifs d'intérêt ont totalisé 13 millions de $ US pendant le troisième trimestre 2010, comparé à 20 millions de $ US pour la même période en 2009. Cette baisse est imputable aux baisses relatives au marché dans l'échange d'actifs pour les avantages après-emploi qui sont compensées par une baisse similaire dans les frais et les pertes enregistrées sur les prêts conservés pour la vente.

Les dépenses non productrices d'intérêt ont baissé sur une base trimestrielle liée

Les dépenses non productrices d'intérêt de BB&T's ont baissé de 92 millions de $ US, soit 24,3% sur une base trimestrielle annualisée. Cette baisse est imputable aux coûts bien plus bas des propriétés saisies, ainsi qu'aux frais bien plus bas associés à la fusion. Les dépenses non productrices d'intérêt ont augmenté de 88 millions de $ US, ou 6,7%, au troisième trimestre 2010 par rapport à la même période en 2009. L'augmentation comprenait 49 millions de $ US de frais supplémentaires associés aux propriétés saisies ; une augmentation de 16 millions de $ US en coûts de services professionnels ; 15 millions de $ US de frais pour le traitement des frais ; et 17 millions de $ US en autres frais réglementaires. Ces augmentations ont été en partie compensées par les baisses de 8 millions de $ US associées à la fusion et aux frais de restructuration, et 8 millions de $ US en autres frais.

La performance de BB&T conduit à un rendement d'exploitation positif pour le troisième trimestre

La croissance des revenus et des frais moins élevés ont conduit à un rendement d'exploitation positive pour le troisième trimestre 2010 par rapport au deuxième trimestre. Les revenus totaux ont augmenté de 4% sur une base annualisée et les dépenses ont diminué de 24%, menées par des dévaluations plus basses sur les propriétés saisies.

Webémission sur les résultats, présentation et synthèse de la performance trimestrielle

Pour assister à la webémission en direct, aujourd'hui à 8 h (HNE), de la conférence téléphonique 2010 de BB&T sur les résultats du troisième trimestre, veuillez consulter notre site Web http://www.BBT.com. Une présentation sera utilisée pendant la conférence téléphonique sur les résultats et sera disponible sur notre site Internet. Les rediffusions de la conférence téléphonique seront disponibles sur le site Internet de BB&T jusqu'au jeudi 4 novembre ou en composant le 1-888-203-1112 (code d'accès 4313363) jusqu'au mardi 26 octobre.

Pour accéder à la webémission et à la présentation, y compris à l'annexe sur le rapprochement des communiqués non PCGR, veuillez consulter le site http://www.BBT.com et cliquer sur la rubrique << About BB&T >> puis sur << Investor Relations. >> Le lien de la webémission est disponible dans la rubrique << Webcasts >> et la présentation se trouve dans la rubrique << View Recent Presentations. >>

La synthèse de la performance trimestrielle du troisième trimestre 2010 de BB&T, qui contient des programmes financiers détaillés, est disponible sur le site Internet de BB&T : http://www.BBT.com/financials.html.

À propos de BB&T

Depuis le 30 septembre, BB&T est l'une des plus importantes sociétés de portefeuille de services financiers aux États-Unis, avec 157,2 milliards de $ US en actifs et en capitalisation boursière de 16,7 milliards de $ US. De son siège de Winston-Salem, en Caroline du Nord, la société dirige des activités dans plus de 1 800 centres financiers répartis dans 12 États et à Washington, D.C., et offre un gamme complète de produits et services, dont des services bancaires commerciaux, de courtage en valeurs immobilières, de gestion des actifs, d'hypothèque et d'assurances. Société classée au palmarès Fortune 500, BB&T continue d'être reconnue par de nombreuses organisations pour la satisfaction exceptionnelle de sa clientèle, y compris par J.D. Power and Associates, la Small Business Administration des États-Unis et Greenwich Associates. Pour de plus amples renseignements sur BB&T et sa gamme complète de produits et services, veuillez consulter notre site Web au http://www.BBT.com.

Les ratios de capital réglementaire sont préliminaires.

* Branch Banking and Trust a reçu le meilleur score parmi les fournisseurs d'hypothèques dans l'étude 2010 menée par J.D. Power and Associates Primary Mortgage Servicer Study (SM). L'étude est basée sur les réponses de 4 516 consommateurs comparant 19 sociétés et mesures de satisfaction des consommateurs avec leur fournisseur d'hypothèques actuel. Les résultats individuels de l'étude sont basés sur les expériences et les perceptions des consommateurs interrogés en mai et juin 2010. Vos expériences peuvent varier. Veuillez consulter le site jdpower.com

Ce communiqué de presse contient des mesures de rendement établies par des méthodes autres que celles qui sont conformes aux principes comptables généralement reconnus aux États-Unis (<< PCGR >>). La direction de BT&T utilise ces mesures non conformes aux PCGR pour analyser le rendement de la société. L'équipe de direction de BB&T se sert de ces mesures pour évaluer le rendement sous-jacent ainsi que l'efficacité de ses opérations. Elle pense que ces mesures non conformes aux PCGR offre une plus grande compréhension des opérations en cours, accroît la comparabilité des résultats des périodes antérieures et démontrent les répercussions des gains et des frais importants pour la période actuelle. La société pense qu'une analyse importante de son rendement financier nécessite une compréhension des facteurs sous-jacents dudit rendement. La direction de BB&T pense que les investisseurs peuvent utiliser ces mesures financières non conformes aux PCGR pour analyser le rendement financier sans la répercussion d'éléments inhabituels susceptibles de masquer les tendances relatives au rendement sous-jacent de la société. Ces publications ne devraient pas agir comme substituts des mesures financières établies conformément aux PCGR, et ne sont pas nécessairement comparables aux mesures du rendement non conformes aux PCGR qui pourraient être présentées par d'autres sociétés. Le capital-actions ordinaire corporel et les ratios de capital-actions ordinaire de première catégorie sont des mesures non conformes aux PCGR. BB&T utilise la définition du capital-actions ordinaire de première catégorie dans le cadre de l'évaluation DMCC (déclaration au sujet de la méthode de comptabilité des coûts) afin de calculer ces ratios. La direction de BB&T fait appel à ces mesures pour évaluer la qualité du capital et pense que les investisseurs pourraient les trouver utiles dans le cadre de l'analyse de la société. Les mesures du capital ne sont pas nécessairement comparables aux mesures du capital semblables qui pourraient être présentées par d'autres sociétés. Les ratios de qualité des actifs ont été ajustés pour supprimer l'impact des prêts acquis et des biens hypothéqués couverts par les accords de partage des pertes de FDIC car la direction pense que leur inclusion modifie ces ratios et peut les rendre incomparables aux autres périodes présentées ou aux autres portefeuilles qui n'ont pas été affectés par la comptabilité de l'achat.

Ce communiqué de presse contient certains énoncés prospectifs au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces énoncés peuvent avoir trait à des éléments assujettis à d'importants risques, incertitudes, estimations et hypothèses de la part de la direction. Les résultats réels peuvent différer considérablement des prévisions actuelles. Pour obtenir un résumé sur les facteurs importants pouvant avoir des répercussions sur les énoncés prospectifs de BB&T, veuillez vous référer aux documents déposés par BB&T auprès de la Securities and Exchange Commission. BB&T rejette toute responsabilité quant à la mise à jour de ces énoncés suite à la date de publication ce de communiqué de presse.

LA

SOURCE BB&T Corporation