BCE annonce les résultats de Téléglobe et d'Excel au troisième trimestre

13 Novembre, 2000, 15:00 GMT de BCE Inc.

  • Tous les montants sont en dollars américains et tirés des états financiers établis selon les PCGR américains.

Montreal, (Québec) - Le 1er novembre 2000, BCE Inc. a conclu l'acquisition de Téléglobe Inc. en acquérant toutes les actions ordinaires en circulation de Téléglobe Inc. qui n'étaient pas déjà détenues par BCE ou ses sociétés affiliées. A compter du quatrième trimestre, BCE inclura les résultats de Téléglobe (Corporation Téléglobe Communications) et d'Excel (Excel Communications Inc.) dans ses résultats financiers. Dans l'intérim, BCE annonce les résultats de Téléglobe et d'Excel pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2000.

  • Téléglobe (Corporation Téléglobe Communications)

Les produits de Téléglobe ont été de 339 millions $ pour le trimestre, comparativement à 359 millions $ à la même période l'an dernier, et ont enregistré une hausse de 6 % par rapport au deuxième trimestre de 2000. Les produits des services de données et Internet ont atteint 95 millions $ pour le trimestre, en hausse de 56 % par rapport à la même période de 1999 en raison d'une forte croissance des activités Internet. Ces produits représentent également une augmentation de 28 % par rapport au deuxième trimestre de 2000. Les produits des services téléphoniques se sont établis à 244 millions $ au troisième trimestre, en baisse de 18 % par rapport à la même période de 1999 et inchangés par rapport au deuxième trimestre de 2000.

Les frais généraux, de vente et d'administration ont été de 51 millions $ pour le trimestre, en comparaison de 47 millions $ à la même période de 1999 et à 54 millions $ au deuxième trimestre de 2000.

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) s'est chiffré à 12 millions $, par rapport à 50 millions $ au troisième trimestre de 1999 et à (6) millions $ au trimestre précédent de 2000.

A la fin du troisième trimestre, Téléglobe a fait l'acquisition de capacité à court terme afin de répondre à la forte demande des clients et de réduire ses commandes qui, à l'heure actuelle, représentent 90 millions $.

Téléglobe continue de déployer son réseau GlobeSystem comme prévu. La capacité de transmission sous-marine de 17 Gbit/s est déjà en place et la capacité de transmission par satellite est maintenant passée de 1,2 Gbit/s à 2,6 Gbit/s. Téléglobe devance son échéancier en ce qui a trait au déploiement des points de présence (PDP), 28 PDP étant déjà en place et les travaux se poursuivant dans le cas de 33 autres.

Téléglobe a dévoilé aujourd'hui son projet de construction de huit Centres d'hébergement Internet mondiaux en 2001. Les centres fourniront l'infrastructure de soutien requise pour répondre aux exigences des clients internationaux en matière de services de gestion de réseaux évolués. Téléglobe aménagera une superficie totale de 400 000 pieds carrés dans huit villes stratégiques, dont Francfort, Londres, Miami, New York, Tokyo, Toronto et Washington (D.C.). Cette superficie s'ajoute aux 200 000 pieds carrés déployés en vue de la mise en place de PDP additionnels.

  • Excel (Excel Communications Inc.)

Les produits d'Excel ont été de 267 millions $ pour le trimestre, par rapport à 362 millions $ à la même période de 1999 et à 286 millions $ au deuxième trimestre de 2000. Le BAIIA s'est chiffré à 22 millions $ au troisième trimestre, comparativement à 41 millions $ au même trimestre de 1999, et à (12) millions $ au deuxième trimestre de 2000.

Chez Excel, le taux de recrutement de représentants a été très bon par rapport au deuxième trimestre de 2000. Excel est également en voie de redresser le BAIIA de la division de services commerciaux Solutions d'affaires Téléglobe (SAT) que lui a transférée Téléglobe plus tôt cette année.

BCE est la plus grande entreprise de communications du Canada. Par ses activités dans les services de communications, BCE fournit aux clients de résidence et d'affaires du Canada des produits et applications de communications sur fil et sans fil, des services d'accès à Internet et de transmission de données à haute vitesse, des services de télévision par satellite de radiodiffusion directe et des solutions de commerce électronique. BCE jouit également d'une vaste présence à l'échelle internationale grâce à Téléglobe, important fournisseur de services à large bande et de services Internet à l'échelle mondiale. Les actions de BCE sont cotées en Bourse au Canada, aux Etats-Unis et en Europe.

On peut écouter la conférence téléphonique avec des analystes à propos des résultats du troisième trimestre 2000 de Téléglobe en accédant à une diffusion audio à partir du site Web de BCE, à l'adresse www.bce.ca. La diffusion sur le Web doit débuter à 10 h (heure de l'Est) aujourd'hui. La conférence téléphonique sera également archivée sur le site Web de BCE.

La conférence téléphonique avec des analystes à propos des résultats du troisième trimestre 2000 de Téléglobe sera rediffusée en continu entre midi (heure de l'Est) le lundi 13 novembre 2000 et midi le lundi 27 novembre 2000. Pour l'écouter, il suffit de composer le (416) 695-5800 et de composer le code d'accès 584303.

Note : Certaines des déclarations contenues dans le présent communiqué, qui décrivent les intentions, les attentes et les prévisions de BCE, sont de nature prospective et, à ce titre, sont assujetties à d'importants risques et incertitudes. Les résultats ou événements dont il est question dans ces déclarations pourraient différer sensiblement des résultats ou événements réels. Les facteurs susceptibles d'être à l'origine des écarts entre ces résultats ou événements et les attentes actuelles comprennent notamment ce qui suit : les difficultés d'intégration des activités de BCE et de Téléglobe, y compris la réalisation des synergies devant résulter de l'intégration; l'incertitude quant aux avantages, aux revenus, aux synergies et aux possibilités de croissance devant découler des stratégies de BCE et de Téléglobe; les divers risques liés à l'initiative GlobeSystem, y compris les suivants : que l'initiative GlobeSystem exige plus de capitaux que prévu pour être menée à terme, qu'elle ne soit pas terminée à temps, qu'elle ne produise pas les avantages escomptés, que BCE et/ou Téléglobe ne disposent pas de fonds suffisants pour déployer le réseau GlobeSystem ou que ce dernier ne permette pas à Téléglobe d'étendre ses activités comme prévu; la capacité de Téléglobe d'accroître les revenus tirés de segments de marché autres que celui des services téléphoniques afin de compenser la baisse de revenus de cette catégorie de services; la désuétude technologique potentielle des technologies réseau actuelles de Téléglobe; des changements défavorables importants au niveau de la conjoncture économique et commerciale des marchés que dessert Téléglobe; les mesures et modalités réglementaires futures en vigueur dans les territoires d'exploitation de Téléglobe; les changements apportés aux lois et aux règlements applicables; l'incapacité de Téléglobe de réaliser ses objectifs stratégiques; l'impact de l'évolution rapide de la technologie et du marché; l'intensification de la concurrence; les conditions de l'industrie et du marché en général, et les taux de croissance; la croissance internationale et la conjoncture économique mondiale, notamment sur les marchés émergents, y compris les fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change; l'incapacité d'identifier, de développer et de commercialiser avec succès de nouveaux services et technologies; le niveau des immobilisations requises pour maintenir la qualité du service; la disponibilité et le coût des capitaux; le niveau de la demande des services traditionnels et émergents; les incertitudes liées à Internet, y compris une croissance plus lente que prévu de l'économie Internet, ainsi que les changements apportés aux lois ou aux règlements régissant le commerce sur Internet; la disponibilité du personnel clé et la capacité de le retenir; et l'incidence des consolidations au sein de l'industrie des télécommunications. Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et d'autres éléments, voir les rapports établis au moyen des formules 6-K et 40-F et déposés par BCE et Téléglobe auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis. BCE et Téléglobe n'ont ni l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser l'une ou l'autre des déclarations prospectives, que ce soit à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement.

Site Web : http://www.bce.ca

LA

SOURCE BCE Inc.