Bezalel, le chanteur israélien, annonce son nouveau projet musical révolutionnaire intitulé « New World Order »

20 Décembre , 2013, 14:36 GMT de TMG

TEL AVIV, Israel, December 20, 2013 /PRNewswire/ --

Suite à sa chanson « Tunisia » qui, d'une manière surprenante, est devenue le symbole de la Révolution de jasmin, Bezalel annonce son projet « New World Order », et le lancement d'une campagne au financement participatif dans l'objectif de créer un projet révolutionnaire.

Bezalel, né Bezalel Raviv, est un chanteur compositeur indépendant israélien de parents tunisiens, dont les chansons sont connues d'Est en Ouest.

En 2009, la sortie du titre « Tunisia » de Bezalel, traitait des racines tunisiennes du chanteur et de sa quête personnelle de liberté. Le morceau est sorti juste avant que n'éclate la Révolution de jasmin en Tunisie puis dans tout le Moyen-Orient.  D'après les chaînes télévisées Palestine T.V et Al Jazeera, la chanson de Bezalel a été reconnue comme l'hymne de la révolution.

À cette période, alors que les racines israéliennes de Bezalel étaient encore inconnues de ses fans tunisiens, le chanteur a commencé à recevoir des invitions pour se produire en Tunisie, mais ses demandes pour se rendre sur la terre natale de ses parents ont été rejetées.  Après le succès d'une pétition en ligne, le gouvernement tunisien lui a offert un visa spécial, et en mai 2013, Bezalel est devenu le premier Israélien à entrer sur le territoire tunisien depuis plusieurs années.

Accompagné par un groupe local, Bezalel s'est produit lors d'un concert à Djerba en Tunisie, pour le plaisir d'un public composé de Juifs, Chrétiens et Musulmans venu l'encourager de toute la Tunisie. C'est là qu'il a rencontré Jamel Gamra, le ministre du tourisme tunisien, qui lui a offert un passeport tunisien.

Bezalel entame la production de « New World Order », un nouveau projet audacieux, visant à élargir les frontières culturelles actuelles et la perception, pour transcender les gouvernements des pays en conflit au Moyen-Orient.

Le projet comprend un album composé de collaborations uniques et sans précédent, accompagné par un concert live et un documentaire intriguant. L'album traite des idéologies culturelles, ethniques et politiques, impliquant chacun et chacune, en particulier la jeunesse du printemps arabe.

« Je vis en Palestine et je sens que c'est le bon moment de réaliser le changement pour lequel nous prions tous. Lorsque le futur n'est pas si brillant, la musique est notre seul espoir », a déclaré le chanteur underground palestinien Ali Bayan.

En ce moment, le projet NWO est à la recherche de fonds participatifs pour permettre au projet de se développer, de trouver de nouvelles approches et de diffuser le message d'espoir et de paix au sein de cette région perturbée.

À cette période des Fêtes, il n'y a pas de meilleur cadeau qu'une contribution pour la paix dans le monde. Si vous souhaitez contribuer, vous impliquer ou envoyer un don pour faire une différence, veuillez-vous rendre sur la page : http://www.indiegogo.com/projects/new-world-order-album

Et consulter :

http://laurachiesa.wordpress.com/2012/10/09/an-interview-with-bezalel


Contact :
info@nwomusic.net
+972-525-563536

YouTube

Facebook

Twitter

LA

SOURCE TMG