Biovista et la CFIDS Association of America franchissent une étape décisive dans le repositionnement de médicaments avec une réunion pré-IND

29 Mai, 2013, 08:15 BST de Biovista

CHARLOTTESVILLE, Virginia et CHARLOTTE, North Carolina, May 29, 2013 /PRNewswire/ --

Biovista et la CFIDS Association of America ont annoncé aujourd'hui la réalisation de la première phase de leur collaboration. Financée dans le cadre du Research Institute Without Walls de la CFIDS, Biovista a identifié des traitements expérimentaux contre le SFC à l'aide de son approche COSS de pointe. Deux traitements candidats, dont une polythérapie, ont été identifiés et sont en cours de préparation pour subir des essais cliniques de validation de principe, avec une réunion de pré-IND à la FDA prévue au 3e trimestre 2013.

« Nous sommes très heureux d'être parvenu à ce stade dès notre première année de collaboration. Nous sommes impatients de faire avancer notre compréhension de cette maladie complexe et de développer un traitement qui permettra d'améliorer la qualité de vie des patients atteints de SFC », a déclaré le Dr Andreas Persidis, PDG de Biovista. « Notre travail est un exemple des évènements à venir en termes de modèles de collaboration novateurs qui promettent d'accélérer le développement de traitements et, à travers notre approche de repositionnement de médicaments, de le faire de manière rentable », a ajouté le Dr Persidis.

« Il existe une grande lacune dans le circuit qui transforme la recherche fondamentale des laboratoires en traitements sûrs et efficaces. Sans un pont permettant d'amener ces découvertes jusqu'aux centres de soins, la recherche en laboratoire dépasse rarement le stade du papier. Nous fournissons aux chercheurs fondamentaux les moyens de faire avancer leurs découvertes à travers le circuit de recherche translationnelle, grâce au Research Institute Without Walls », a déclaré Kim McCleary, président-directeur général de la CFIDS.

« Les thérapies pour les l'EM/SFC représentent un besoin médical non satisfait. Cette situation est largement due à l'absence de traduction des connaissances scientifiques en impact significatif pour les patients », a expliqué le Dr Suzanne D. Vernon, directrice scientifique de la CFIDS. « Nous comprenons la base de connaissances sur l'EM/SFC et savons comment combler cette lacune. Biovista a reconnu cette opportunité pour les chercheurs. Ce projet de repositionnement de médicaments constitue un excellent exemple de l'utilisation efficace de l'information existante dans le but de découvrir de nouveaux traitements. »

À propos de Biovista

Biovista trouve de nouveaux usages pour des médicaments existants et détermine leurs effets secondaires à l'aide du mécanisme de l'analyse d'action. Biovista développe sa propre gamme de médicaments dans les domaines du SNC, de l'oncologie et des maladies auto-immunes et rares, et collabore avec des sociétés biopharmaceutiques et des groupes de patients sur l'expansion des indications, la suppression des risques du portefeuille et la prédiction d'effets indésirables. (http://www.biovista.com).

À propos de la CFIDS

La CFIDS Association of America représente le fer de lance de la recherche sur les EM/SFC. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site Web de l'association, à l'adresse http://www.cfids.org, ou le blog qu'elle consacre à ses recherches, à l'adresse http://www.Research1st.org

Contacts
Biovista
Dr Andreas Persidis
andreasp@biovista.com
Tél. : +1-434-242-6514
 
CFIDS Association of America
Dr Suzanne D. Vernon
sdvernon@cfids.org


 

LA

SOURCE Biovista