BP-Cx-1 de MEABCO accroît le nombre d'agents cytostatiques de première intention

14 Décembre , 2006, 14:27 GMT de Meabco A/S

COPENHAGUE, December 14 /PRNewswire/ -- Quelques mois après avoir publié des informations au sujet de l'entrée dans la phase finale des essais cliniques sur le traitement du cancer du sein par le médicament anticancéreux BP-C1, la compagnie de biotechnologie danoise Meabco A/S a divulgué les premières informations sur les résultats de sa molécule porteuse exclusive BP-Cx-1.

BP-Cx-1 sera utilisé en tant qu'activateur, en association avec d'autres agents de chimiothérapie existants, facilitant l'efficacité et réduisant les effets secondaires.

Les tests précliniques sont menés actuellement avec de nombreux groupes de cytostatiques (agents alcoylants, antimétabolites, alcaloïdes de plantes, etc.) avec des résultats prometteurs ; de très bons résultats ont été obtenus avec le cisplatine tiré du groupe de platine d'agents alcoylants, par exemple.

Selon M. Anikin, Ph.D en biologie, chercheur en chef du State Research Institute of Oncologie de Saint-Pétersbourg, les résultats des essais précliniques lancés par Meabco A/S visant à étudier l'interaction de son nouveau ligand exclusif BP-Cx-1 avec des cytostatiques, pourraient apporter une perspective radicalement nouvelle favorisant une utilisation élargie du cisplatine comme traitement thérapeutique du cancer de première intention.

Les essais ont mis en évidence que le ligand BP-Cx-1 était capable de modifier la perméabilité de la membrane des cellules, facilitant ainsi le transport intracellulaire du cisplatine.

Le principal problème lié à l'utilisation de la chimiothérapie aujourd'hui, y compris des agents contenant du platine, réside dans les effets secondaires.

Cependant, le développement d'un nouveau ligand << universel >>, qui pourrait interagir avec succès avec des cytostatiques, renforçant leur innocuité ainsi que leur efficacité, semble hautement prometteur. Pour attirer l'intérêt du marché, un tel << ligand universel >> doit posséder un certain nombre de propriétés absolument exclusives telles que : la capacité à se lier de manière efficace à un cytostatique, réduisant ainsi leur toxicité, tout en étant capable dans le même temps de le libérer lorsque nécessaire, pour amplifier l'effet cytostatique direct.

Les premières informations divulguées des études comparatives en cours, menées avec différents types de cytostatiques du marché, se fondent sur une étude de 30 jours sur l'association du BP-Cx-1 et du cisplatine, menée sur des souris auxquelles une tumeur d'Erlich (ELT) a été inoculée. Les études ont mis en évidence que l'association du BP-Cx-1 et du cisplatine possédait une toxicité beaucoup plus faible (de 5 à 6 fois) que le dosage équivalent de cisplatine seul, et bien plus efficace (jusqu'à 60 % pour le groupe BP-Cx-1/cisplatine contre 5 % pour le groupe sous cisplatine). Les chercheurs ont observé une corrélation directe entre l'efficacité de l'association du BP-Cx-1 et de la concentration de platine dans les tissus tumoraux des animaux utilisés dans les essais.

Selon M. Anikin, qu a 25 ans d'expérience dans les études précliniques de médicaments antitumoraux : << Ces effets peuvent être expliqués par certaines interactions chimiques entre le BP-Cx-1 et le cisplatine, menant à une modification de la cinétique de la répartition du médicament et à la formation d'une forme spécifique de dépôt de platine. Les animaux des tests résistent bien mieux à la libération progressive de l'agent de platine et l'analyse finale démontre une amélioration considérable de l'efficacité de dosages équivalents du cisplatine. Je trouve les expériences en cours, menées sur des médicaments récents à base de platine, le carboplatine et l'oxaliplatine, très intéressantes et très prometteuses. La portée étendue des expérimentations de pharmacocinétique vont nous permettre de révéler de nouveaux éléments concernant la distribution du platine parmi les cellules tumorales d'animaux et de comparer les activités des ligands, par exemple le cyclobutane-1 ou l'acide 1-dicarboxylique utilisés dans le carboplatine et le BP-Cx-1 employé dans les médicaments BP-C1. À la lumière des résultats obtenus, on peut s'attendre à ce que le ligand BP-Cx-1 ouvre également de nouvelles portes quant à une utilisation plus répandue du cisplatine en tant que traitement thérapeutique anticancéreux de première intention. Les études comparatives en cours avec d'autres groupes existants de cytostatiques et de BP-Cx-1 pourraient mener à de plus nombreuses opportunités et ouvrir des perspectives pour le traitement du cancer, dans de nouvelles associations. >>

Meabco A/S prépare actuellement l'extension des essais du BP-C1 sur le cancer du sein pour inclure d'autres indications de cancer, où des résultats satisfaisants peuvent être espérés pour les patients. La stratégie de la compagnie envisage qu'une majeure partie des essais sera menée au Danemark, tandis que des essais complémentaires seront également menés en Suède et en Allemagne.

Les essais menés sur le cancer du sein sont entrés dans la phase des essais randomisés en double aveugle contre placebo, qui devront être lancés sous peu, afin d'établir la confirmation finale de l'efficacité, de l'innocuité et de la qualité renforcée des effets sur la vie des médicaments anticancéreux BP-C1.

L'efficacité et le profil de la famille des BP-C des agents anticancéreux devraient établir de nouvelles normes pour la santé et le bien-être des patients lors du traitement de leur cancer, et permettre des frais de traitement et de suivi moins élevés pour la société.

Une comparaison des soins de santé du BP-C1 entreprise par des consultants indépendants a pour but de quantifier les économies qui peuvent être faites, sans réduire l'efficacité du traitement. Les résultats de l'étude seront disponibles dans le courant du premier semestre 2007.

Selon le PDG de Meabco A/S, Stig Löfberg : << Les activités sont menées presque dans les temps, et la prochaine étape, les consultations en vue de la concession de licences, est prévue pour le premier et le second trimestres 2007. En ajoutant la ligne BP-Cx-1 des produits-activateurs à l'arbre de famille des BP-C, non seulement nous introduisons notre propre famille d'agents anticancéreux ayant à leur tête le BP-C1, mais nous étendons également notre plateforme d'activités, avec l'intention de devenir un fournisseur incontournable d'amplificateurs et de porteurs de ligands pour les agents anticancéreux existants. Les propriétés de démultiplication, le réglage de l'efficacité et la diminution des effets secondaires obtenus grâce à l'utilisation d'agents BP-C auront pour résultats une meilleur économie de la santé pour le traitement du cancer, ce qui signifie une situation gagnant-gagnant pour les patients et pour la société. >>

<< On pourrait dire que nous sommes d'une certaine façon en compétition contre nous-mêmes, mais en réalité nous sommes en train d'introduire une stratégie de marketing diversifiée, où nous assurons un accès plus rapide à l'efficacité et à des effets secondaires réduits pour un plus grand nombre de patients atteints du cancer. Dans le monde informatique d'aujourd'hui, nous lisons souvent la déclaration << Intel inside >> (<< Intel à l'intérieur >>) et cette phrase pourrait bien se justifier avec les biotechnologies, lorsqu'on pourra lire, dans le futur, au sujet de plus en plus d'agents de lutte contre le cancer << BP-Cx-1 : le ligand de Meabco à l'intérieur >>, a déclaré M. Loefberg, très heureux de l'évolution de la situation.

Meabco est une société de biotechnologie danoise fondée sur un portefeuille de produits thérapeutiques innovants dans le domaine du cancer.

LA

SOURCE Meabco A/S