British American Tobacco: Rapport intérimaire au 30 juin 2005

28 Juillet, 2005, 21:41 BST de British American Tobacco

LONDRES, July 28 /PRNewswire/ --

- Résumé

    
    RESULTATS SEMESTRIELS                 2005         2004   Variation

    Bénéfice d'exploitation 
            - déclaré                   1 253M GBP  1 246M GBP    +1 %
            - à périmètre constant      1 211M GBP  1 124M GBP    +8 %
    Bénéfice dilué 
      par action corrigé                  41,65 p.     33,87 p.   +23 %
      dividende intérimaire par action    14,0 p.      12,7 p.    +10 %

Le bénéfice d'exploitation déclaré par le groupe a légèrement progressé pour s'établir à 1 253 million GBP. Toutefois, le bénéfice d'exploitation est 8 % plus élevé si on ne prend pas en compte les éléments exceptionnels et les modifications du groupe résultant de la fusion des activités américaines du groupe avec R.J. Reynolds et de la vente d'Etinera, avec les modifications des termes commerciaux qui en résultent. Cette information à périmètre constant explique les résultats commerciaux des filiales mieux que ne le fait la faible hausse si remarquée du bénéfice d'exploitation.

Sur la base des chiffres rapportés, les volumes du groupe provenant des filiales ont subi les effets des changements mentionnés plus haut. Ils se situent à 329 milliards, une baisse de 3 %. En ne tenant pas compte de ces changements, la croissance organique des volumes des filiales a été bonne et a augmenté de 2 %. Sur la scène internationale, nos quatre marques dominantes ont affiché une croissance générale de 6 %, à périmètre constant.

Les bénéfices ajustés par action après dilution ont augmenté de 23 % et ont profité de l'amélioration du rendement sous-jacent de l'exploitation, de la réduction des coûts financiers nets, de la baisse du taux réel d'imposition et des intérêts minoritaires ainsi que de l'incidence de la transaction Reynolds American et du programme de rachat des actions. Les bénéfices par action en circulation ont été affectés par les mêmes facteurs ainsi que par des éléments exceptionnels. Neutralisés en partie par la conversion des actions privilégiées rachetables, ils ont augmenté pour s'établir à 44,48 p. (33,98 p. en 2004).

Le conseil d'administration a décidé le versement d'un dividende intérimaire de 14,0 p. au 14 septembre 2005, ce qui représente une hausse de 10 % par rapport à l'exercice précédent.

Le président du conseil d'administration, Jan du Plessis, a déclaré : << Globalement, le semestre écoulé a été remarquable. Il est cependant de mon devoir de rappeler aux actionnaires que les comparaisons avec l'exercice 2004 vont devenir moins favorables avec le temps, compte tenu des diverses économies fiscales exceptionnelles dont nous avons bénéficié au cours du deuxième semestre du dernier exercice. Par ailleurs, l'incertitude demeure quant à la prévision des coûts financiers suite à l'adoption des normes IFRS. >>

<< Dans un environnement difficile pour les compagnies internationales de produits de grande consommation, nous sommes parvenus à maintenir une croissance organique soutenue de nos volumes. L'année s'annonce sous les meilleurs auspices. En effet, dans quatre des cinq régions où nous sommes implantés, nous avons enregistré une croissance satisfaisante du bénéfice. La transaction Reynolds American continue de porter ses fruits. Et nos marques dominantes montent en puissance sur la scène internationale. >>

LA

SOURCE British American Tobacco