Cancer du sein et de l'utérus: Lancement d'un partenariat public-privé en Amérique latine et dans les Caraïbes

04 Novembre, 2014, 12:00 GMT de IFPMA/PAHO Foundation

NEW YORK, November 4, 2014 /PRNewswire/ --

 

  • La Fondation OPS (Organisation panaméricaine de la santé) et la Fédération internationale de l'industrie du médicament (IFPMA) mettent leurs efforts en commun afin d'améliorer la prévention et la lutte contre les cancers du sein et du col de l'utérus.
  • Ce partenariat a pour but d'améliorer la compréhension et les pratiques de soins parmi les prestataires de santé primaires et les patients concernant le dépistage et la détection précoce du cancer du sein, ainsi que la qualité des registres des cancers en Amérique latine et dans les Caraïbes.
  • Le projet conjoint de trois ans a reçu un financement de 600 000 de dollars de la part de l'IFPMA ainsi que des contributions en nature, telles que des matériels de communication et des infrastructures.

La Fondation OPS (Organisation panaméricaine de la santé) et la Fédération internationale de l'industrie du médicament (IFPMA) ont annoncé aujourd'hui la création d'un partenariat visant à renforcer conjointement les capacités de lutte contre les cancers féminins en Amérique latine et dans les Caraïbes. Cette collaboration de trois ans permettra à la première phase d'une initiative de la Fondation OPS de s'axer sur les cancers féminins dans certains pays d'Amérique latine et des Caraïbes. Le financement de l'IFPMA de 600 000 dollars est une contribution vers cette initiative qui coûtera, au total, 5 million de dollars.

Le cancer est la deuxième cause de décès dans les Amériques. Les cancers du sein et du col de l'utérus figurent parmi les cancers les plus courants chez les femmes. En 2012, dans ces régions, environ 128 000 femmes sont décédées des suites d'un cancer du sein (92 000) ou du col de l'utérus (36 000).

Ce partenariat vise à sensibiliser la population aux cancers du sein et du col de l'utérus et à améliorer les services de dépistage et de détection précoce afin de réduire le nombre de décès dus à ces cancers. Il aura également pour objet de travailler avec des prestataires de soins afin d'améliorer leurs connaissances quant aux stratégies novatrices de dépistage.

La deuxième activité importante menée dans le cadre de cette collaboration est l'amélioration de la qualité et de l'exhaustivité des registres des cancers dans certains pays d'Amérique latine. Les registres des cancers sont des outils nécessaires à la lutte contre le cancer car connaître la situation du cancer dans un pays permet de prendre des décisions éclairées sur les interventions ciblées dans le but de réduire l'incidence et la mortalité. Actuellement, seuls deux pays d'Amérique latine et des Caraïbes (le Costa Rica et l'Uruguay) possèdent des registres nationaux des cancers de qualité.

« La réduction de la mortalité due aux cancers féminins réside dans la capacité à les détecter à un stade précoce. Les inégalités chez les femmes en matière d'accès aux stratégies de détection précoce et aux soins précoces sont incroyables dans les Amériques », a déclaré le Dr Ward-Robinson. « Ce projet créera un cadre qui permettra de réduire le taux de mortalité de ces cancers et d'améliorer l'évolution de l'état de santé du patient. Le partenariat de la Fondation OPS avec IFPMA illustre la façon dont, en collaborant avec le secteur privé, nous nous efforçons de protéger et de promouvoir la santé de tous les habitants des Amériques ».

« Les partenariats représentent la voie à suivre afin de relever des défis complexes tels que ceux posés par les  maladies non transmissibles. Travailler dans divers secteurs permet aux partenaires de générer des résultats cliniques transformationnels et, par conséquent, durables. Nous sommes ravis d'unir nos forces à celles de la Fondation OPS afin de mettre en œuvre des stratégies novatrices permettant d'atténuer l'impact des maladies non transmissibles dans les pays à faibles et moyens revenus », a ajouté Eduardo Pisani, directeur général de l'IFPMA. 


LA

SOURCE IFPMA/PAHO Foundation