Cap Gemini Ernst & Young et Ontario Power Generation annoncent la conclusion d'un accord de coentreprise

23 Novembre, 2000, 14:05 GMT de Cap Gemini Ernst & Young

La nouvelle société fournira des services de technologie de l'information à l'intention des services publics

Toronto - Cap Gemini Ernst & Young et Ontario Power Generation annoncent aujourd'hui la conclusion d'un accord d'externalisation, sur une durée de dix ans et pour une valeur d'un milliard de dollars, conformément auquel sera mise en place une société conjointe qui assurera à l'un des premiers fournisseurs publics d'énergie d'Amérique du Nord des services complets de technologie de l'information. La nouvelle société, qui sera opérationnelle en février 2001, sera détenue à 51 % par Cap Gemini Ernst & Young et à 49 % par OPG. Elle emploiera environ 700 personnes, de façon permanente comme aussi sur la base de contrats temporaires.

La société en joint venture, qui portera le nom de New Horizon System Services, s'occupera dans un premier temps de la gestion des équipements, du développement des applications, des services d'assistance et d'entretien des applications, de la gestion de réseau, du fonctionnement des centres de données. Elle fournira aussi un soutien administratif concernant les systèmes commerciaux, la gestion de personnel, les finances, les ressources humaines et la chaîne de l'offre.

Ron Osborne, PDG d'Ontario Power, pense que le fait de confier à une société distincte la fonction IT garantira au producteur d'électricité de nombreux avantages : "Nous allons devoir affronter la concurrence du marché. Nous devons donc nous assurer que nous sommes bien centrés sur notre activité principale, la production d'électricité - avec un maximum de sécurité et d'efficacité. Des services de technologie de l'information performants et fiables seront la clé de la compétitivité d'OPG. La création du partenariat technologique New Horizon avec Cap Gemini Ernst & Young nous permettra de mieux remplir cet objectif. Au-delà des occasions actuellement offertes par OPG, New Horizon aura aussi ultérieurement recours à davantage de spécialistes IT", dit-il.

"New Horizon dispose manifestement du potentiel requis pour devenir l'un des moteurs du secteur de l'énergie", déclare Eric Morgan, président de Cap Gemini Ernst & Young, Canada. Il ajoute : "New Horizon associe les services de technologie d'OPG à l'externalisation et à l'expertise dans le domaine de l'énergie fournies par Cap Gemini Ernst & Young. La réunion de ces atouts de classe mondiale a pour résultat une société suffisamment solide pour proposer des solutions efficaces sur des marchés déréglementés à évolution très rapide, et dans une économie de réseau".

John Mather, qui va être le PDG de New Horizon, pense que la société aura pour mission de fournir des services de technologie de l'information rentables à des sociétés productrices d'énergie en Amérique du Nord. Il explique : "Les systèmes d'information sont la clé de la compétition sur le marché nouvellement déréglementé de l'énergie en Amérique du Nord. Des systèmes de transaction commercialement avancés, l'entretien en ligne et les systèmes d'information en temps réel dans l'unité de production sont plus importants que jamais pour assurer le fonctionnement sûr, fiable et propre des centrales. Nous connaissons bien le secteur de l'énergie, alors nous sommes bien placés pour nous développer".

Les aptitudes et les styles de travail des équipes d'OPG et de Cap Gemini Ernst & Young sont complémentaires. Cette association a déjà contribué à l'aboutissement d'un certain nombre de projets. Il est prévu que le personnel de New Horizon bénéficie de possibilités de développement de carrière et de formation mises en place au fur et à mesure de la croissance de la société. Le Syndicat des travailleurs de l'énergie (Power Workers' Union) et l'Association des professionnels de l'énergie (Society of Energy Professionals), qui représentent la plus grande partie des personnels d'OPG concernés par la création de la nouvelle société, considèrent que New Horizon constitue pour leurs membres une avancée favorable.

"Nous sommes très heureux de ce projet. Nous pensons qu'OPG et la Société ont réussi à trouver le modèle qui convient à un secteur d'activité nouveau des IT. Non seulement l'avenir de nos membres est-il mieux assuré, mais on verra se produire de nombreuses occasions de remporter des défis, et des récompenses !" commente Colin Throop, président de la Society of Energy Professionals.

L'implication du personnel a été un facteur décisif du développement de ce partenariat", explique Peter Kelly, vice-président de la Power Workers' Union. Il dit encore : "La création de cette nouvelle société de technologie de l'information, c'est une façon d'anticiper la réaction aux problèmes susceptibles de se poser à nos membres sur le nouveau marché très compétitif de l'énergie. L'alternative - le déclin progressif mais continu des activités IT d'OPG - est bien moins acceptable. Et l'on s'occupe des intérêts du personnel en même temps que l'on crée la nouvelle activité, saine, à laquelle ses membres seront associés. C'est un coup gagnant pour tout le monde ! Nous sommes persuadés que la nouvelle société sera bien mieux à même de rechercher et d'assurer des opportunités de développement sans risque".

A propos d'Ontario Power Generation

OPG est l'un des premiers producteurs de courant électrique d'Amérique du Nord, à la tête de 80 centrales et avec une capacité totale possible en excès de 30.000 MW. La société a pour objectif d'étendre ses activités à de nouveaux marchés de la production d'électricité. Elle adoptera à cette fin une attitude conforme à des exigences de sécurité, et de responsabilité dans un environnement ouvert, optimisant ainsi la valeur pour le client et pour l'actionnaire. OPG fournit actuellement environ 85 % de toute l'électricité consommée dans l'Ontario. Pour obtenir davantage d'informations sur la société, veuillez visiter le site web d'OPG, à l'adresse : www.ontariopowergeneration.com.

A propos de Cap Gemini Ernst & Young

Cap Gemini Ernst & Young est l'une des premières sociétés mondiales de conseil de gestion et de technologie de l'information. La société propose des services de conseil dans ces deux secteurs, ainsi que pour ce qui concerne l'intégration de systèmes, le développement technologique, les potentialités relatives à la conception et à l'externalisation à l'échelle mondiale - tout cela pour aider les sociétés de type traditionnel et les sociétés en ".com" à continuer de mettre en &£339;uvre des stratégies de développement, et à se servir de la technologie comme d'un moteur de la nouvelle économie. Cap Gemini Ernst & Young emploie plus de 57.000 personnes dans le monde entier, et fait état de revenus d'environ 7,7 milliards d'euros (1999, pro forma). Pour obtenir davantage d'informations concernant les lignes de services individuels, les bureaux de la société, le secteur recherche, veuillez visiter le site web : www.cgey.com

LA

SOURCE Cap Gemini Ernst & Young