Commentaires de la TVECA sur le règlement final de la FDA

09 Mai, 2016, 10:18 BST de TVECA

MONTFOORT, Pays-Bas, May 9, 2016 /PRNewswire/ --

On a pu constater que l'Amérique et l'Angleterre sont des nations divisées par une langue commune.  Si l'on compare la « règle du réputé adopté » proposée par la Food and Drug Administration (FDA, Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) sur la réglementation des cigarettes électroniques, à la publication, la semaine dernière, du rapport du Royal College of Physicians (RCP, Collège royal des médecins) sur la valeur de santé publique des cigarettes électroniques, il apparaît que cette division est toujours bien présente.

Le RCP, qui depuis l'année 1518 définit des normes sur la pratique responsable de la médecine, a récemment publié un rapport sur les cigarettes électroniques qui encourage vraiment leur utilisation.  Le RCP a conclu que les vapoteuses et les appareils pour cigarettes électroniques contribuent à la promotion de la santé publique, entraînant une diminution des décès et des maladies graves.

La FDA a toutefois opté pour une approche différente.  

« Plutôt que d'adopter une structure règlementaire responsable pour les produits de vapotage et les cigarettes électroniques, comme l'a fait l'Union européenne (UE) avec l'adoption de la directive sur les produits du tabac (DPT), la FDA a opté pour le chemin opposé, avec la publication de règlements qui vont avoir raison de la catégorie des cigarettes électroniques », a déclaré Ray Story, le président de la Tobacco Vapor Electronic Cigarette Association (TVECA).

« Ce résultat est inexplicable, surtout lorsqu'il est clairement démontré comme procéder correctement », a observé M. Story.

« Je ne peux pas dire que je suis surpris.  Déçu, mais pas surpris », a-t-il poursuivi.  « Cela faisait des mois que nous avions cette proposition de règlement, et tandis que nous espérions que la FDA n'agirait pas dans ce sens, il est clair que les faits et la raison sont tombés dans l'oreille d'un sourd », a-t-il déclaré.

« Qui affirme que la vapeur est aussi nocive que le tabac consumé ? », a demandé M. Story.  « Même Mitch Zeller, le responsable du Center for Tobacco Products (Centre pour les produits du tabac) de la FDA, a déclaré que " la nicotine n'est pas le problème ".  Comment allons-nous y arriver ? »

« Le tableau est dressé », a poursuivi M. Story.  « Ce n'est pas nouveau pour nous.  Nous avons mené la bataille par le passé, et sans nos victoires devant la justice face à la FDA, la catégorie des cigarettes électroniques n'existerait même pas aujourd'hui. »

« En Europe, c'est la même histoire », a conclu M. Story.  « Nous avons livré de durs combats devant les tribunaux et au Parlement européen, et nos stigmates et nos victoires sont là pour le prouver. »  

M. Story termine sur une note positive.  « Il est temps que des efforts viables viennent conforter le secteur.  Je ne doute pas que lorsque tout le monde aura vraiment compris ce qui est en jeu, le chemin s'éclaircira. »

LA

SOURCE TVECA