Condoleeza Rice : l'UE devrait se montrer plus ouverte vis-à-vis de l'Ukraine et de la Turquie

17 Septembre, 2012, 17:54 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, September 17, 2012 /PRNewswire/ --

L'UE ne devrait pas se séparer des pays voisins que sont l'Ukraine et la Turquie, a déclaré la 66[e]  Secrétaire d'État des États-Unis (2005-2009), Condoleezza Rice, lors de la neuvième édition annuelle du forum Yalta European Strategy (YES) qui a eu lieu du 13 au 16 septembre 2012. L'ancienne Secrétaire d'État a souligné que si l'Europe venait à se replier sur elle-même en raison de la crise, c'est l'un des grands piliers du développement démocratique en Europe et dans le reste du monde qui s'en trouverait perdu.

La Turquie et l'Ukraine s'emploient depuis quelque temps déjà à intégrer l'UE. L'UE finalise actuellement le texte d'un accord de libre-échange avec l'Ukraine et coopère également avec le pays dans le cadre de sa politique de voisinage. L'accord de libre-échange fait partie de l'accord d'association avec l'UE. En 2011, le parlement ukrainien a confirmé sa volonté de faire de l'accord d'association une priorité de la politique étrangère du pays. Cet accord est entré dans sa dernière phase de paraphage en juillet 2012, date à laquelle les parties ont apporté les dernières modifications au deuxième volet, économique, de l'accord et coordonné les approbations.

Les négociations avec la Turquie en vue de son adhésion à l'UE ont débuté en 2005, mais ont été suspendues en raison de problèmes intérieurs et extérieurs, dont le problème chypriote. L'UE a gelé les pourparlers sur 8 des 35 chapitres clés faisant l'objet de négociations. Bien qu'Ankara vise actuellement à se plier à la législation de l'UE à l'horizon 2013, Bruxelles a refusé de faire de cette date une date butoir. Le processus d'adhésion de la Turquie pourrait être repoussé jusqu'en 2021.

Le sommet de cette année, intitulé « L'Ukraine et le monde : Surmonter ensemble les problèmes de demain » et inauguré par le président de la République ukrainienne Viktor Ianoukovitch et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, est centré sur les relations de l'Ukraine avec les autres pays.

Plus de 200 dirigeants politiques, chefs d'entreprise et représentants de la société originaires de plus de 20 pays se sont réunis pour débattre de problèmes mondiaux majeurs et de leur impact sur l'Europe, l'Ukraine et le monde. Au nombre des participants au sommet figuraient notamment Aleksander Kwasniewski, Stefan Füle, Robert Zoellick, Carl Bildt, Gordon Brown, Javier Solana, Condoleeza Rice, Dominique Strauss-Kahn, Shashi Tharoor, Richard Branson et Elmar Brok.

La réunion annuelle de Yalta organisée par la Yalta European Strategy (YES) en partenariat avec la fondation Victor Pinchuk se déroule traditionnellement dans le Palais de Livadia, ancienne résidence d'été du tsar russe Nicolas II, situé à Livadia dans le sud de l'Ukraine.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine