CORRECTION - OGNOC: OGNO© réclame un label de qualité pour les téléphones portables

13 Novembre, 2013, 12:22 GMT de OGNO

VIANEN, Pays-Bas, November 13, 2013 /PRNewswire/ --

Pour le communiqué de presse intitulé "OGNO© réclame un label de qualité pour les téléphones portables" publié le 12 novembre 2013 à 9 h 06 GMT par OGNOC via PR Newswire, nous sommes informés par un représentant de la société que le mot source doit être "OGNOC", et non pas "OGNO", comme cela a été incorrectement transmis par PR Newswire. Ci-après le communiqué de presse complet et corrigé :

 

La garantie que les matériaux ne proviennent pas de zones en conflit.

OGNO© milite pour l'adoption d'un label de qualité reconnu à l'échelle internationale pour les téléphones portables. Cela permettrait de garantir aux acheteurs que les matériaux de leur téléphone ne proviennent pas de zones de conflit. Le logo d'OGNO© est une empreinte digitale rouge. La couleur représente le sang qui entache les appareils électroniques fabriqués à partir de matériaux provenant de zones de conflit.

OGNO© est l'anagramme de Congo. Ce pays africain abrite les plus grandes réserves mondiales de coltan. Ce matériau de base est nécessaire à la fabrication des puces qui constituent le centre névralgique de tous les téléphones portables. En ce moment, une guerre se tient à l'Est de la République démocratique du Congo, là où les rebelles contrôlent l'exploitation minière du coltan et de l'or dans des conditions d'extrême violence et au prix de la vie de la population locale. Les centaines de millions générés ainsi sont ensuite dépensés pour acquérir d'autres armes, ce qui permet aux rebelles de maintenir le contrôle de cette région.

Le concept OGNO© a été pensé par Malcolm Kratz, Cynthia Oegema, Leonie Vlaar et Lois Stolwijk, tous étudiants au sein de la School of the Arts (école d'arts) d'Utrecht. Leur objectif est de sensibiliser la scène internationale aux conditions abominables dans lesquelles la population congolaise est exploitée au sein des mines de coltan et d'or. D'après Malcolm Kratz, il est fort probable que les intermédiaires évitent les matériaux issus de zones de conflit si les consommateurs se détournent des téléphones portables douteux. Les grandes marques comme Apple, Samsung et Nokia ont bien trop peur de ternir leur image, selon les dires de Malcolm Kratz.

Un jeu sur l'iPhone

Afin de faire connaître OGNO©, les quatre étudiants ont élaboré un jeu stimulant téléchargeable sur iPhone, iPod et iPad. Les participants tentent d'extraire autant d'or et de coltan que possible d'une rivière du Congo. Puis, ils doivent tirer sur des singes dans la jungle pour obtenir de la nourriture. Au niveau suivant, les participants se trouvent dans une usine en Chine où ils doivent assembler les téléphones portables en utilisant les matériaux de base issus du Congo.

Le jeu se complique progressivement et les participants peuvent acheter une mise à jour abordable afin de marquer des points plus facilement. Le jeu vise à amener de façon ludique les gens à consulter le site Web informatif http://www.ognocapp.com qui décrit tous les types de violence qui entourent la fabrication des téléphones portables.

Pour une bonne cause.

OGNO© reverse 25 % des recettes issues des téléchargements à War Child, organisation non-gouvernementale actuellement active dans l'Est du Congo. La somme reversée est affichée sur la page Facebook d'OGNO©  (https://www.facebook.com/Ognoc)

 

LA

SOURCE OGNO