COUP DE THÉÂTRE À ARENDAL: SPIRIT OF NORWAY TRIOMPHE À DOMICILE

17 Juillet, 2000, 21:55 BST de UIM Class 1 World Offshire Championship

  • Jolly Motor ne mène plus le championnat
  • Quatrième épreuve du championnat du monde offshore UIM Classe 1 - Grand Prix de Norvège en association avec le ministère du tourisme de Turquie.

Arendal, Norvège - Le Grand Prix de Norvège à Arendal s'est déroulé aujourd'hui devant un public record et a été l'occasion d'un coup de théâtre : la victoire in extremis et longtemps attendue du bateau norvégien. La course, calme au départ, s'est animée lorsque Bjorn Gjelsten et Steve Curtis (Spirit of Norway) ont dépassé deux concurrents dans le dernier tour, gagnant la course et s'assurant la première place au classement du Championnat.

Les favoris Kjell Inge Rokke et Jim Dyke (Jolly Motor), leaders du championnat jusqu'à aujourd'hui, ont eu un mauvais après-midi. En effet, ils ont dû constamment batailler avec leur boîte de vitesses et se sont vus dépasser par leurs rivaux.

« Nous prévoyions qu'un grand nombre de bateaux auraient des problèmes et nous avions raison, a déclaré Bjorn Gjelsten, pilote de Spirit of Norway. Nous nous sommes dépassés devant nos supporters. Ceux-ci ont sans doute contribué à notre victoire. J'espère que nous ferons aussi bien en Suède ! »

À vrai dire, Khalfan Harib et Ali Nasser (Victory 1) ont passé les premiers la ligne d'arrivée. Mais ils avaient déjà été disqualifiés au départ pour une infraction au règlement. L'équipe de Victory 1 a fait appel de cette décision.

Leurs compagnons d'écurie Saeed Al Tayer et Mohammed Al Marri ont eu un bien meilleur résultat en finissant en deuxième place avec Victory 7. Ils marquent leurs premiers points au palmarès du championnat.

« Il fallait bien prendre garde car le parcours était difficile - surtout la partie offshore. Nous avons donc fait preuve de prudence au départ, jusqu'à ce que nous puissions "sentir" la course et tirer notre épingle du jeu », a déclaré le pilote Saeed Al Tayer.

C'est l'équipage Isiklar composé de Ugur Isik et Philippe Benhamou qui a pris la troisième place à l'issue d'un duel serré avec les Australiens Bill Barry-Cotter et Keith Hanson (Riviera). Après plusieurs tours, Riviera a subi des ennuis mécaniques.

« Nous avons constaté que la partie offshore n'était pas aussi dure que d'habitude, et notre choix d'hélices nous a permis d'aller un peu plus vite et de bien nous battre avec Riviera. C'est un résultat très motivant pour toute l'équipe et nous nous en réjouissons » a déclaré Ugur Isik.

Ken Thorne et Matteo Nicolini (World of Cars) ont mené la course après le premier tour et se sont battus pour dépasser Victory 1, mais ont eu une mauvaise surprise au quatrième tour, un problème de piston les forçant à rétrograder en quatrième position. L'équipage a tout de même réalisé une vitesse moyenne de 209,47 km/h.

Bien qu'ayant subi des problèmes de boîte de vitesse aux cours du week-end, les Norvégiens Andreas Ugland et Jann Hillestad ont pris la septième place avec Jotun. Edoardo Polli et Erik Kirkedelen (Highlander) ont abandonné au troisième tour en raison de problèmes de turbine.

Le Grand Prix de Norvège à Arendal a toujours été une course dure où les problèmes mécaniques sont fréquents. Il se caractérise par une section inshore calme et une partie offshore plus difficile, ce qui force les équipes à préparer leurs bateaux en fonction de deux situations différentes.

La Norvège célèbre la victoire des enfants du pays. Toutes les équipes se réjouissent que la mer n'ait pas été trop houleuse, comme c'est souvent le cas. Les bateaux pourront disputer la cinquième course, à Oslo, sans avoir subi de dommages trop importants.

Nota : Les résultats détaillés ainsi que les statistiques d'Orendal sont disponibles sur le site web du championnat du monde Classe 1 : http://www.c1woc.com

LA

SOURCE UIM Class 1 World Offshire Championship