Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud : les pays joueurs de football compensent leurs émissions de CO2 en soutenant l'agriculture biologique

31 Mai, 2010, 08:00 BST de Soil & More and EOSTA

LE CAP, Afrique du Sud et WADDINXVEEN, Pays-Bas, May 31, 2010 /PRNewswire/ -- Plus de la moitié des pays qui se sont qualifiés pour la Coupe du Monde de Football 2010 en Afrique du Sud se sont engagés à compenser leurs émissions de CO2, par exemple, en soutenant un projet de compost organique mis en place par la filiale d'Eosta, la société Soil & More Reliance en Afrique du Sud. Les équipes des pays suivants se sont portées volontaires pour soutenir cette initiative en faveur de la protection du climat : l'Argentine, le Brésil, le Chili, la Côte d'Ivoire, l'Angleterre, la Grèce, l'Italie, le Japon, le Cameroun, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Nigéria, la Serbie, la Corée du Sud, les États-Unis, l'Uruguay et le pays d'accueil, l'Afrique du Sud.

Le projet de compost Soil & More Reliance d'Afrique du Sud a été reconnu par le Programme d'environnement des Nations-Unies comme étant l'un des trois meilleurs projets de réduction des émissions. << Nous sommes fiers d'avoir été sélectionnés par des organisations renommées, comme la FIFA, le gouvernement d'Afrique du Sud et les Nations-Unies, qui ont reconnu notre contribution envers la protection de l'environnement et la responsabilité sociale >>, a déclaré Aart van den Bos, cofondateur et Directeur de Soil & More. La société dirige des usines qui produisent du compost de haute qualité pour les fermes agricoles biologiques d'Afrique du Sud.

Le Projet Compost d'Afrique du Sud a été développé en partenariat avec l'administration de la ville du Cap. Les déchets organiques en surplus sont compostés. Le compostage aérobie élimine les gaz à effet de serre comme le méthane. De plus, le compost améliore la fertilité du sol et sa capacité à retenir l'eau. En plus de réduire les gaz à effet de serre, le Projet Compost développé par Soil & More aide aussi à réduire les problèmes environnementaux causés par l'agriculture en Afrique du Sud, en éliminant les problèmes tels que l'érosion du sol, la pénurie d'eau et la production de déchets.

À propos de Soil & More

La société internationale Soil & More, née à l'origine aux Pays-Bas, a été fondée en 2007 dans le but de réconcilier l'économie et les problèmes environnementaux. Grâce à son compost de haute qualité, Soil & More contribue de façon décisive à la protection de l'environnement et du climat. En plus de l'Afrique du Sud, d'autres projets de Soil & More sont situés en Égypte, en Inde, au Mexique ainsi que dans d'autres pays émergents ou en voie de développement.

Les partenaires de Soil & More incluent Oxfam, le FIBL (recherche), l'université de Twente, l'IFOAM, la Global Reporting Initiative, le Water Footprinting Network, la Clinton Climate Initiative et FAIRTRADE.

http://www.soilandmore.com

http://www.eosta.com

LA

SOURCE Soil & More and EOSTA