D'après le Commissaire européen Stefan Fuele, l'intégration européenne de l'Ukraine progresse

27 Mars, 2011, 15:27 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, March 27, 2011 /PRNewswire/ -- Stefan Fuele, Commissaire européen à l'Élargissement et à la Politique européenne de voisinage, lors de sa rencontre à Bruxelles avec Yulia Tymoshenko, dirigeante de l'opposition ukrainienne, a informé cette dernière des progrès de l'intégration de l'Ukraine au sein de l'Union européenne.

"J'espère conclure les négociations sur l'Accord d'association et la Zone de libre-échange profonde et exhaustive dans le courant de l'année, et j'ai transmis ces informations à Mme Tymoshenko", a déclaré M. Fuele.

Au cours de cette rencontre, la dirigeante de l'opposition ukrainienne a déclaré que le Président ukrainien stimulait le choix européen de ne pas complètement mettre à exécution le programme de l'Association (ce dernier prévoit un certain nombre de réformes, dont le but est de rapprocher l'Ukraine et l'UE). À son tour, le Commissaire européen a remarqué que le processus de négociation avait ses hauts et ses bas.

Il a signalé, en particulier, que plus tôt cette année, l'Ukraine et l'UE avaient signé un Protocole d'entente, se composant du Programme indicatif national (NIP) pour l'Ukraine avec un budget de trois ans s'élevant à 470 millions d'euros. Le NIP vise à renforcer l'autorité de la loi et à encourager une bonne gouvernance dans le pays.

Selon M. Fuele, l'UE porte une attention particulière au statut des valeurs démocratiques en Ukraine. "La vitesse et la qualité de l'intégration de l'Ukraine au sein de l'UE dépendra largement du respect des droits de l'homme, des principes démocratiques, et de l'autorité de la loi (en Ukraine. - Ed)", a déclaré M. Fuele.

M. Fuele a réitéré à quel point il était important que le droit pénal ne soit pas utilisé à des fins politiques, selon les dires du Kyiv Post. Il a aussi insisté sur le fait que le respect des droits de l'homme, des principes démocratiques et de l'autorité de la loi est fondamental et ne peut être compromis. Enfin, il a noté que la vitesse et la profondeur du rapprochement de l'UE avec l'Ukraine seront déterminées par le respect total de ces valeurs.

Cette rencontre a eu lieu dans le cadre de la première visite de Mme Tymoshenko en UE depuis qu'elle a été inculpée dans une affaire criminelle en Ukraine. Mme Tymoshenko est accusée du détournement de centaines de millions de dollars reçus par l'Ukraine dans le cadre du Protocole de Kyoto, qui auraient dû être investis dans des programmes en faveur de l'environnement. En outre, Yulia Tymoshenko est accusée de détournement de fonds publics lors de l'acquisition d'ambulances à des prix gonflés.

Précédemment, un audit international du gouvernement de Mme Tymoshenko avait révélé de nombreuses irrégularités financières, dont le non-respect des procédures correctes d'appels d'offres lors d'acquisitions pour l'État.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine