DAVOS : le gouvernement russe fait appel à ses partenaires internationaux pour le développement de stations de ski touristiques d'une valeur de 15 milliards de dollars dans le Caucase du Nord

26 Janvier, 2011, 09:15 GMT de North Caucasus Resorts Company (NCRC)

DAVOS, Suisse, January 26, 2011 /PRNewswire/ --

- North Caucasus Resorts Company (NCRC) est constitué en société pour gérer un investissement public-privé de 15 milliards de dollars concernant cinq nouvelles stations de ski dans le Caucase

- Le Président Medvedev déclare : << Peak 5642 va transformer le Caucase >>

- Akhmed Bilalov, Vice-président du Comité olympique russe, est nommé Président du Conseil d'administration de la NCRC : << Les terroristes n'accomplissent rien ; nous n'envisagerons pas une seconde de renoncer à notre projet >>

- La première phase des plans sera dévoilée ce soir lors de l'évènement à Davos

La North Caucasus Resorts Company (NCRC), entreprise d'état nouvellement constituée et chargée par le Gouvernement fédéral russe d'implémenter un programme de 15 milliards de dollars du nom de Peak 5642 pour développer des stations de montagne dans le Caucase, présentera ce soir la première phase de ses plans aux investisseurs.

Lors d'un évènement ayant lieu dans le cadre du Forum économique mondial à Davos, Akhmed Bilalov, le Vice-président du Comité olympique russe, nommé Président du Conseil d'administration de la NCRC, parlera des avantages dont le Caucase bénéficiera grâce à ces développements, et révélera les plans de la Société, qui verra le développement de cinq nouvelles stations de ski prêtes à accueillir leurs premiers visiteurs dès 2014.

<< Peak 5642 va transformer le Caucase >>, a déclaré le Président Medvedev forcé de retarder son déplacement à Davos suite à l'attentat terroriste ayant frappé l'aéroport Domodedovo de Moscou. << Ce sera la preuve qu'il est possible de vaincre la pauvreté et le terrorisme grâce au tourisme. In 2014, le monde descendra sur Sochi, et nous souhaitons que le monde continue de revenir. >>

Certaines régions du Caucase ont connu plusieurs années de conflits armés et d'activité terroriste, ce qui a entraîné un large sous-investissement, un fort chômage et une importante émigration. On espère que Peak 5642 contribuera considérablement au redressement de l'économie régionale, source de nouveaux avantages sociaux, et élément de dissuasion contre le terrorisme.

Le projet vise à transformer les montagnes largement sous-développées du Caucase en une destination touristique de classe mondiale. La proximité de la région avec l'Asie signifie qu'elle est de plus en plus accessible pour un large et grandissant marché de skieurs, tandis que ses hivers de 240 jours, son abondance de neige, ses spas naturels et ses stupéfiants paysages peuvent offrir une solide alternative tant aux vacanciers russes qu'européens surpeuplant actuellement les coûteuses stations alpines. On prévoit aussi que cet investissement encouragera davantage de Russes à se mettre au ski. En effet, seuls 2% des Russes pratiquent ce sport aujourd'hui.

Suite aux attaques terroristes ayant eu lieu à l'aéroport de Moscou, Akhmed Bilalov a déclaré : << les événements de Moscou ont été le terrible rappel des dangers de l'extrémisme. NCRC et ses partenaires n'envisageront pas un instant de renoncer à leur projet. Qu'ont accompli les terroristes pour le Caucase en faisant exploser les gens ? Rien. Ce sont des nihilistes. NCRC, par contre, véhicule un idéal capable d'améliorer les vies des habitants du Caucase. >>

Le rôle de la NCRC est d'attirer et de gérer l'investissement dans l'infrastructure et les entreprises de cinq stations touristiques, y compris au Mont Elbrus, la plus haute montagne d'Europe, où la deuxième plus haute station de ski du monde sera construite à 4164m. Les quatre autres stations se trouveront à Arkhyz (3071m), en Karachai-Circassie où la construction a commencé ce mois-ci, à Lagonaki (2450m), dans l'état d'Adyguée, à Mamison (3732m) en Ossétie du Nord, et à Matlas (2767m) au Daguestan.

La NCRC souhaite attirer cinq millions de visiteurs par an dans la région d'ici à 2020, tandis qu'ils sont un million aujourd'hui. Les nouvelles stations accueilleront jusqu'à 150 000 personnes par jour, avec un hébergement hôtelier pour 90 000 personnes, à un prix compétitif de 50 $ en moyenne par nuitée. Un passe de ski offrant un accès à toutes les stations coûtera environ 20 à 30 $ par jour.

Lors de l'évènement de ce soir, Akhmed Bilalov détaillera les plans de la NCRC pour filtrer et sélectionner ses partenaires internationaux de 2011 et futurs investisseurs. Ceux-ci sont recherchés dans les catégories suivantes : Opérations bancaires d'investissement, Audits, Marketing mondial, Infrastructure, Viabilité environnementale, Transport public, Hôtels et Hospitalité, Commerce de détail, Infrastructure de sports d'hiver et Ski, Infrastructure de sports estivaux.

Bilalov a déclaré : << Il existe de nombreux exemples dans le monde, de développement réussi du tourisme dans des zones à hauts risques en termes de sécurité. Regardez la Turquie, l'Egypte, Israël. Nous offrons également des garanties sur les investissements très attractives. >>

Le Gouvernement fédéral a déclaré la région << Zone économique spéciale >>, avec un impôt, des douanes et un régime de visa préférentiels pour les travailleurs étrangers.

http://www.peak5642-davos.com

LA

SOURCE North Caucasus Resorts Company (NCRC)