De grands noms voient leur place contestée dans le nouveau classement par discipline des universités selon QS World University Rankings

25 Février , 2014, 22:00 GMT de QS Quacquarelli Symonds

LONDRES, February 25, 2014 /PRNewswire/ --

D'après un nouveau classement des universités couvrant 30 disciplines universitaires, il est possible que les poids lourds classiques comme l'Ivy League et Oxbridge ne dominent plus autant le milieu universitaire mondial comme l'on pouvait le croire auparavant.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20130909/638188 )

Dix établissements différents dominent au moins l'une des 30 disciplines figurant dans le classement par discipline des universités selon QS World University Rankings. L'université de New York occupe la première place dans le monde en philosophie et Stanford la première place en statistiques. Parmi les autres établissements se hissant au moins une fois à l'une des premières places mondiales, on trouve :

  • L'université de Californie à Davis (agriculture)
  • L'université du Wisconsin-Madison (communications et médias)
  • L'Institute of Education (éducation)
  • L'université de Californie à Berkeley (sciences de l'environnement)

Harvard représente l'institution la plus performante, toutes disciplines confondues, en prenant la première place dans 11 disciplines, soit deux de plus par rapport à l'institution voisine, le MIT (Institut de technologie du Massachusetts). Oxford prend la première place en langue et littérature anglaises ainsi qu'en langues vivantes. Quant à Cambridge, l'établissement ne domine qu'en histoire.

« L'éventail d'institutions dominant mondialement une discipline donnée est bien plus important que ce que l'on veut bien nous faire croire dans les classements généraux », a déclaré Ben Sowter, directeur de recherche chez QS. « Nous sommes conditionnés pour penser qu'une poignée seulement d'institutions de premier ordre, comme l'Ivy League et Oxbridge, sont les meilleures quelle que soit la discipline. Il est peut-être temps de contester cette parole d'évangile ».

Le classement indique la présence de plusieurs facultés de classe mondiale en Asie-Pacifique et en Europe continentale, régions traditionnellement éclipsées par les États-Unis et le Royaume-Uni dans les classements généraux.

Voici les universités les plus performantes en dehors des États-Unis et du Royaume-Uni selon le nombre de places obtenues en top 10 :

  • L'université nationale de Singapour (8)
  • L'École polytechnique fédérale de Zurich (4)
  • L'université de Melbourne (4)
  • L'université de Tokyo (4)
  • L'université de technologie de Nanyang (3)
  • L'université de Kyoto (2)
  • L'université de Wageningue (2)

Parmi les autres universités figurant au top 10 mondial d'une discipline au moins, on trouve l'université Tsinghua en Chine, l'université de Hong Kong, ainsi que l'institut Karolinska en Suède.

Cinq établissements australiens se hissent dans le top 10 d'une discipline (ANU, Monash, l'université de Sydney, l'université du Queensland et l'université de Nouvelle-Galles du Sud). Il en va de même pour les Pays-Bas (l'université d'Amsterdam et l'université de technologie de Delft).

L'établissement d'Amérique latine le mieux classé est l'université nationale autonome du Mexique (25e position en histoire). Quant à l'établissement d'Afrique le mieux classé, l'université du Cap, il se hisse dans le top 50 en éducation (32e place), en géographie (34e place), en droit (40e place) ainsi qu'en langue et littérature anglaises (50e place).

Ces classements se fondent sur les citations de recherche ainsi que les enquêtes de notoriété menées auprès de plus de 90 000 universitaires et employeurs de jeunes diplômés à travers le monde.

LA

SOURCE QS Quacquarelli Symonds