Déclaration de Crispin Atama Tabe Mogodi, ministre des Hydrocarbures de la République Démocratique du Congo

26 Juin, 2012, 20:34 BST de Oil Minister for the Democratic Republic of Congo

LONDRES, June 26, 2012 /PRNewswire/ --

Les allégations publiées dans le Financial Times d'aujourd'hui (25 Juin 2012) sous le titre "le Congo menace de reprendre les blocs pétroliers (25.06.12)" ne representent pas entierement mon entretien avec le correspondant de cette publication à Nairobi. En portant un regard attentif sur le développement de la production de pétrole de part et d'autre de la frontière, j'ai sans aucun doute déclaré que nous "n'avions pas de temps à perdre". Bien  qu'en termes de progrès nos voisins aient  une longueur d'avance sur nous, et nous en sommes conscients, notre développement en est à sa phase de planification et le progrès ne nous pose aucun problème. Notre enthousiasme pour le projet traduit néanmoins notre impatience. Les sociétés Caprikat et Foxwhelp ont effectué d'importants investissements dans la recherche et le développement ainsi que dans des études sismiques et elles ont investi massivement dans des projets sociaux dans la région. C'est ce type de progrès que le gouvernement de la RDC appelait de ses voeux lors de l'attribution des blocs et nous sommes satisfaits de constater que nos attentes sont sur le point de se réaliser. J'ai écrit dans ce sens au Financial Times afin  qu'il fasse amende honorable."

LA

SOURCE Oil Minister for the Democratic Republic of Congo