Des campagnes << moralement indéfendables >> contre l'utilisation de l'huile de palme menacent les plus pauvres

29 Septembre, 2009, 21:17 BST de World Growth

BANGKOK, September 29 /PRNewswire/ --

- Un rapport montre en quoi les tentatives des ONG environnementales de limiter la production et le commerce de l'huile de palme (une huile durable) nuiraient aux stratégies, jusque-là fructueuses, mises en place pour éradiquer la pauvreté et restreindraient les chances de réduction des émissions des pays en développement

Lors de la réunion des Nations Unies sur les changements climatiques à Bangkok, l'ONG World Growth (http://www.worldgrowth.org/) a aujourd'hui rendu public un nouveau rapport (http://www.worldgrowth.org/assets/files/Palm_Oil.pdf) exposant les conséquences économiques et environnementales néfastes pour les pays en développement des campagnes mal inspirées menées par des groupes écologistes occidentaux pour stopper la production d'huile de palme, l'huile végétale actuellement la plus durable. Seront matière à réflexion, les conclusions de l'étude montrant que la culture de l'huile de palme est plus apte que la plupart des autres cultures à réduire la pauvreté.

    
    (Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20081204/DC49733LOGO)
    (Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20090929/DC83335LOGO)

Alan Oxley, président de World Growth, explique : << La volonté des militants écologistes de préserver l'environnement est louable. Mais, lorsque la concrétisation de ces bonnes intentions impose aux pays pauvres de renoncer à des stratégies efficaces de lutte contre la pauvreté, elles doivent être condamnées comme moralement répréhensibles.

<< La culture de l'huile de palme est extrêmement durable et économe en énergie. Elle génère près de 10 fois plus d'énergie qu'elle n'en consomme contre un ratio de 2,5 pour le soja et de 3 pour les graines oléagineuses mûres. Plus important encore, sa production a été jugée efficace par la Banque mondiale et la Banque asiatique de développement pour lutter contre la pauvreté dans les pays en développement. >>

Malgré ces avantages notables, des ONG environnementales comme les Ami(e)s de la Terre et Greenpeace mènent actuellement des campagnes solidement financées mais mal fondées pour déprécier l'huile de palme. Parmi les tactiques utilisées :

    
    - pressions sur les entreprises alimentaires et cosmétiques pour
      boycotter l'huile de palme ;
    - pressions sur les gouvernements pour prendre des mesures visant à
      interdire le commerce de l'huile de palme ;
    - efforts en faveur de l'adoption de mesures limitant la production
      d'huile de palme dans le nouveau traité sur le changement climatique.

Un accord international a été conclu au Sommet de la Terre de Rio en 1992, stipulant que toute stratégie mondiale pour contrer les changements climatiques ne doit pas porter atteinte à la capacité des pays en développement à accroître le niveau de vie des millions de personnes qui continuent de vivre dans la pauvreté. Une poignée de militants écologistes estiment que cette convention peut être enfreinte.

Comme le conclut Alan Oxley : << Il nous faut des stratégies pour mener à bien le programme Agenda 21 adopté à Rio, pas pour le saboter. Les conclusions de cette nouvelle étude montrent que l'huile de palme est un élément de la solution et non du problème. >>

Pour vous entretenir avec des spécialistes de World Growth ou pour en savoir plus sur l'étude, veuillez envoyer un courrier électronique à l'adresse media@WorldGrowth.org ou appeler le +1-202-320-3965.

Cliquez ici (http://www.worldgrowth.org/assets/files/Palm_Oil.pdf) pour lire l'intégralité du rapport de World Growth

Cliquez ici (http://www.worldgrowth.org/assets/files/PalmOil-ExSum.pdf) pour lire le résumé

World Growth est une organisation non gouvernementale à but non lucratif dont la vocation éducative et caritative est de permettre aux populations défavorisées d'accéder à l'éducation, à l'information et à d'autres ressources disponibles afin d'améliorer leur santé et leur bien-être économique. World Growth soutient et accueille favorablement l'ère de la mondialisation et le libre échange du fait de leurs capacités à contribuer à l'éradication de la pauvreté et à l'amélioration des conditions de vie dans les pays en développement. Pour plus d'informations sur World Growth, consultez le site www.worldgrowth.org.

LA

SOURCE World Growth