Des données préliminaires indiquent qu'Eprex/Erypo améliore la fonction cognitive chez les patients cancéreux anémiques

12 Juin, 2004, 01:01 BST de Ortho Biotech (Johnson & Johnson)

GENEVE, Suisse, June 12 /PRNewswire/ -- Les résultats préliminaires d'une étude prospective, internationale et multicentrique (EPOLYM) indiquent que les augmentations du taux d'hémoglobine (Hb), obtenues par l'administration d'EPREX(R)/ERYPO(R) (époétine alfa), sont associées à une amélioration de la fonction cognitive chez les patients cancéreux devenus anémiques à la suite d'une chimiothérapie. Ces résultats, présentés au 9ème Congrès de l'Association Européenne d'Hématologie (EHA) suggèrent que les bénéfices d'EPREX pourraient être supérieurs à ceux initialement envisagés.

Le Professeur Hans Tesch (de l'hôpital Bethanien à Francfort en Allemagne, auteur principal l'étude, a déclaré : << Nous avons la première évidence clinique d'une association entre un traitement par érythropoïétine et la fonction cognitive dans les tumeurs malignes hématologiques et de son importance vitale pour les patients cancéreux. Le dysfonctionnement cognitif lié à la chimiothérapie peut perturber les activités sociales, éducatives et professionnelles et réduire la qualité de vie globale. Jusqu'à présent, on ne lui accordait que peu d'attention mais les choses pourraient changer maintenant >>.

Les essais cliniques ont démontré qu'EPREX avait un impact positif sur la fonction cognitive chez les patients cancéreux devenus anémiques en raison d'une chimiothérapie(1). La fonction cognitive est affectée chez les patients atteints de tumeurs malignes hématologiques. L'analyse des données préliminaires montre une amélioration notable (8 %) des scores de vitesse combinés dans les tests de mémoire (numérique, reconnaissance des mots et des images) lorsque l'hémoglobine passe de 10,5 g/dl à environ12 g/dl aux semaines 8-12,

ces améliorations se maintenant jusqu'à la semaine 24.

Les résultats préliminaires montrent également une amélioration des paramètres de qualité de vie pour les patients cancéreux lorsqu'ils atteignent un taux d'hémoglobine optimal de 12 g/dl.(2) L'évaluation de la qualité de vie, du début de l'étude jusqu'à la semaine 12, se basait sur l'évaluation d'une échelle analogique linéaire (LASA) et sur l'évaluation fonctionnelle de l'anémie liée à un traitement anticancéreux (FACT-An).

Les scores LASA moyens en début d'étude étaient compris entre 44,5-49,1 mm (la norme étant 70-100 mm) indiquant que tous les patients présentaient des déficits importants en terme de qualité de vie en début d'étude. A la 12ème semaine, des changements cliniques significatifs (3) ont été observés en terme d'énergie (moyenne =12,7 mm), d'activités journalières (moyenne =10,1 mm) et de qualité de vie globale (moyenne = 14,3 mm).

D'autre études randomisées et contrôlées par placebo ainsi que des essais réalisés à l'échelon de la collectivité sur des milliers de patients ont démontré que l'époétine alfa était un traitement efficace et bien toléré de l'anémie liée au cancer (4),(5),(6),(7) avec un effet réellement positif sur la qualité de vie (3),(8),(9),(10).

Le Professeur Tesch conclut ainsi : << Bien que les conclusions sur la fonction cognitive se basent sur des résultats préliminaires et demandent d'être confirmées par des données provenant d'une étude de cohorte complète, elles sont pleines de promesses quant à l'avenir du traitement par l'époétine alfa. Un bénéfice prévisible pour la fonction cognitive est certainement plus que souhaitable pour optimiser les soins aux patients cancéreux >>.

Les analyses des données intermédiaires provenant de l'étude EPOLYM sont axées autour de 383 patients anémiques traités par chimiothérapie pour un lymphome non hodgkinien (HL, n=165), un myélome multiple (MM, n=106), la maladie de Hodgkin (HF, n=58) et une leucémie lymphocytique chronique (CLL, n=53). L'époétine alfa a été administrée par voie sous-cutanée dans le but d'atteindre des taux d'hémoglobine de 11,5-13,0 g/dl. Les changements au niveau de la fonction cognitive et des troubles de l'humeur ont fait l'objet d'une évaluation du début de l'étude jusqu'à la semaine 24 grâce au système d'évaluation cognitive informatisée du CDR (Cognitive Drug Research (CDR). Ce système évalue l'attention (temps de réaction simple, temps de réaction à choix multiples, vigilance vis-à-vis des chiffres), la mémoire de travail (numérique) et la mémoire secondaire (reconnaissance des mots immédiate ou différée, reconnaissance des images).

Le taux moyen d'hémoglobine a augmenté de 1,02 g/dl en semaines 3-5 et de 2,02 g/dl en semaines15-16. La plus grande augmentation des taux d'hémoglobine a été observée chez des patients atteints de myélome multiple (2,5 g/dl), lesquels présentaient également le taux d'hémoglobine initial le plus bas (10,0 g/dl). Il existe une forte corrélation positive entre des taux élevés d'hémoglobine et des scores élevés de qualité de vie, avec un gain maximal pour la qualité de vie lorsque le taux d'hémoglobine atteint 12 g/dl (étendue : 11-13 g/dl) (11). C'est la première fois qu'a été démontrée une amélioration de la fonction cognitive pour des taux d'hémoglobine de 12 g/dl.

La présente étude a été soutenue par l'octroi d'une bourse illimitée par Ortho Biotech, division biopharmaceutique de Janssen-Cilag. Ortho Biotech commercialise EPREX(R)/ERYPO(R) (époétine alfa) en Europe.

Informations destinées aux rédacteurs :

Les informations relatives à la prescription de produits sur ordonnance peuvent varier d'un pays à l'autre et il est nécessaire de se reporter aux directives applicables dans chaque pays.

Références bibliographiques :

(1) J O'Shaughnessy, S. Vukelja, et al. Impact of epoetin alfa on cognitive function, asthenia, and quality of life in women with breast cancer receiving adjuvant or neoadjuvant chemotherapy: analysis of 6-month follow-up data. Breast Cancer Res Treat 2002; 76: S138.

(2) Littlewood TJ, Bajetta E, Nortier JWR, et al. Effects of epoetin alfa on hematologic parameters and quality of life in cancer patients receiving nonplatinum chemotherapy: results of a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. J Clin Oncol 2001;19:2865-2874.

(3) Patrick DL, Gagnon DD, Zagari MJ, et al. Assessing the clinical significance of health-related quality of life (HrQOL) improvements in anaemic cancer patients receiving epoetin alfa. Eur J Cancer 2003;39:335- 345

(4) JL Gabrilove, CS Cleeland, RB Livingston, B Sarokhan, E Winer, LH Einhorn. Clinical evaluation of once-weekly dosing of epoetin alfa in chemotherapy patients: improvements in hemoglobin and quality of life are similar to three-times-weekly dosing. J Clin Oncol. 2001 Jun 1;19(11) :2875- 82.

(5) G Curt & PG Johnston. Cancer fatigue: the way forward. The Oncologist 2003; 8 (Suppl 1): 27-30.

(6) D Shasha, MJ George, LB Harrison. Once-weekly dosing of epoetin- alpha increases haemoglobin and improves quality of life in anaemic cancer patients receiving radiation therapy either concomitantly or sequentially with chemotherapy. Cancer 2003 Sep 1;98(5):1072-9.

(7) S Pecorelli, P Wilkinson. Improvement of quality of life with epoetin alfa in anaemic patients with ovarian cancer. Presented at the International Congress on Anti-Cancer Treatment (ICACT) in Paris, France, 9- 12 February 2004.

(8) JA Glaspy. The potential for anemia treatment to improve survival in cancer patients. Oncology 2002; 16 (Suppl 10): 35-40.

(9) GD Demetri, M Kris, J Wade, L Degos, D Cella. Quality-of-life benefit in chemotherapy patients treated with epoetin alfa is independent of disease response or tumor type: results from a prospective community oncology study. Procrit Study Group. J Clin Oncol. 1998 Oct;16(10):3412-25.

(10) K Hassan, W Simri, I Rubenchik, J Manelis, B Gross, S Shasha, B Kristal. Effect of erythropoietin therapy on polyneuropathy in predialytic patients. J Nephrol. 2003 Jan-Feb;16(1):121-5.

(11) J Crawford. Relationship between changes in hemoglobin level and quality of life during chemotherapy in anaemic cancer patients receiving epoetin alfa therapy. Cancer 2002; 95: 888-895.

LA

SOURCE Ortho Biotech (Johnson & Johnson)