Des études appuient l'utilisation du système CyberKnife® en tant qu'option sûre et efficace de traitement des maladies neurologiques

03 Novembre, 2014, 10:00 GMT de Accuray Incorporated

-- Des études de suivi à cinq ans démontrent d'excellents résultats s'agissant des méningiomes péri-optiques

SUNNYVALE, Californie, le 3 novembre 2014 /PRNewswire/ -- Accuray Incorporated (Nasdaq : ARAY) a annoncé que les études présentées lors du 15e Congrès européen des sociétés de neurochirurgie (EANS) de Prague, qui s'est tenu du 12 au 17 octobre 2014, s'inscrivaient en appui des avantages du système de radiochirurgie robotisé CyberKnife® dans le traitement des maladies neurologiques telles que méningiomes, neurinomes de l'acoustique, névralgies trigéminales, ou encore tumeurs spinales.

Le Dr Alfredo Conti, neurochirurgien à l'Université de Messine, en Italie, utilise le système CyberKnife pour traiter les méningiomes péri-optiques. La flexibilité du système CyberKnife, reposant sur une architecture unique, permet un contrôle de la tumeur tout en préservant la vision. Présentés par le Dr Conti dans le cadre d'une session plénière, ces résultats couvraient un groupe de 64 patients atteints de méningiomes péri-optiques et traités sur les fractions 2-5 par protocoles CyberKnife, entre juillet 2007 et mai 2010[i].

Cette étude a fait intervenir deux cohortes de patients présentant différents volumes de tumeurs. Au sein de la première cohorte, 25 patients présentant un volume tumoral réduit (inférieur à 5 cc) ont été suivis pendant une période moyenne de 60 mois (+12 mois). Dans la seconde cohorte, 39 patients présentant un volume tumoral plus important, (7,5 cc) ont été suivis pendant une période moyenne de 17 mois (+10 mois). Sur l'ensemble de ces cas, aucune détérioration visuelle n'a été observée, et le contrôle de la tumeur a été atteint.

Ces résultats viennent appuyer les avantages cliniques du traitement CyberKnife face aux méningiomes péri-optiques, et ont été atteints grâce à une capacité de fractionnement en fonction du volume de la tumeur et de sa proximité avec le nerf optique.

« Le système de radiochirurgie robotique CyberKnife permet de traiter de manière sûre et efficace les tumeurs présentant d'importants volumes, en particulier les méningiomes, ainsi que les neurinomes de l'acoustique, » a déclaré le Dr Alfredo Conti. « Il s'agit d'une avancée considérable, dans la mesure où le traitement des grosses tumeurs par radiochirurgie sur une fraction unique constitue une intervention extrêmement difficile, et souvent impossible. De plus, la nécessité de traiter des tumeurs proches des nerfs optiques ou d'autres structures critiques du cerveau représente parfois un véritable défi pour les neurochirurgiens. Le système CyberKnife offre ainsi une option de traitement plus sûre et plus efficace. »

Une deuxième étude menée par le professeur Pantaleo Romanelli, Centre CyberKnife, Centro Diagnostico Italiano de Milan en Italie, a évalué les bienfaits cliniques du système CyberKnife en tant que traitement pour les patients atteints de névralgie trigéminale (NT) [ii]. Une cohorte de 103 patients a été soignée par doses de 60 Gy, administrées sur une fraction unique par le système CyberKnife.

Les résultats indiquent que l'utilisation du système CyberKnife offre une option de traitement sûre et efficace pour les personnes atteintes de NT. Après six mois, plus de 90 pour cent des patients montraient une amélioration significative de leurs symptômes. Ce système a également fourni une opportunité permettant de traiter avec réussite 24 patients qui avaient rechuté en une période de deux ans à compter de leur premier traitement.

Enfin, lors du colloque Accuray organisé à Prague dans le cadre du 15e Congrès EANS, le professeur Alexander Muacevic, directeur du Europäisches CyberKnife Zentrum de Munich, en Allemagne, a présenté les possibilités d'extension des indications, notamment face aux tumeurs spinales, traitées grâce au système CyberKnife. « Le système de radiochirurgie robotique CyberKnife se révèle sûr et efficaces dans le traitement des lésions spinales. Ce traitement s'effectue en effet avec une précision submillimétrique, ce qui est crucial pour le traitement des tumeurs tout au long de la colonne vertébrale, » a déclaré le professeur Alexander Muacevic.

Pour en savoir plus sur ce système, rendez-vous au lien http://www.accuray.com/solutions/treatment-delivery/cyberknife-treatment-delivery/m6-series

Avertissement :
Les effets secondaires des traitements CyberKnife et TomoTherapy, généralement modérés et temporaires, peuvent inclure nausées, fatigue, irritations cutanées, et peuvent varier d'un patient à un autre. Comme dans le cadre de tout traitement par radiothérapie, les effets secondaires peuvent également s'avérer graves chez certains patients, étant susceptibles de provoquer des blessures permanentes voire le décès, étant entendu que les résultats peuvent varier d'un patient à un autre.

À propos du système CyberKnife®
La gamme CyberKnife M6 d'Accuray permet de délivrer au patient des doses précises avec une haute qualité et en toute confiance, avec une précision extrême et un nombre minimal de traitements, réduisant les effets secondaires et préservant la qualité de vie des patients. Le système CyberKnife est le seul système de radiochirurgie robotisé pour le corps entier disponible à ce jour.

À propos d'Accuray
Accuray Incorporated (Nasdaq : ARAY) est une société de radio-oncologie qui met au point, fabrique et commercialise des solutions précises et novatrices de traitement des tumeurs qui font référence, avec comme objectif d'aider les patients à vivre plus longtemps et en meilleure santé. Les technologies de pointe développées par l'entreprise couvrent tout l'éventail des traitements de radiothérapie et de radiochirurgie. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.accuray.com.

Déclaration de limitation de responsabilité
Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui ne sont pas fondées sur des faits historiques constituent des déclarations prospectives au sens des dispositions dites de « Safe harbor » figurant dans la loi « Private Securities Litigation Reform Act » de 1995. Les déclarations prospectives du présent communiqué portent notamment sur l'expérience clinique, les applications cliniques, la performance et les résultats cliniques, les résultats cliniques, les résultats chez les patients et la position de leader d'Accuray dans les technologies et l'innovation en matière de radio-oncologie. Les déclarations prospectives sont soumises à des risques et incertitudes susceptibles de produire des résultats substantiellement différents de ce qui est attendu, notamment les risques décrits dans la section « Facteurs de risque » du rapport de la société sur Formulaire 10-K déposé le 29 août 2014, ainsi que dans les autres documents déposés par la société auprès de la SEC.

Les déclarations prospectives sont valables uniquement à la date de leur émission et sont basées sur les informations dont dispose la société au moment où elles sont émises et/ou sur la bonne foi de la direction à ce moment-là concernant les événements à venir. La société se dégage de toute obligation de mise à jour de ces déclarations prospectives afin de refléter les performances ou résultats réels, les changements qui affectent les hypothèses ou les autres facteurs susceptibles d'affecter ces déclarations prospectives, dans les limites imposées par les lois sur les valeurs mobilières en vigueur. Par conséquent, les investisseurs ne doivent pas se fier outre mesure aux déclarations prospectives.

Extraits
[i] RADIOTHÉRAPIE STÉRÉOTAXIQUE HYPOFRACTIONNÉE DES MÉNINGIOMES PÉRI-OPTIQUES. RÉSULTATS À ÉCHÉANCE INTERMÉDIAIRE ET CONSIDÉRATIONS RADIOBIOLOGIQUES
A. Conti1, A. Pontoriero2, G. Iatì2, A. Brogna3, C. Siragusa3, D. La Torre1, C. Tomasello4, S. Pergolizzi1, C. De Renzis2, F. Tomasello1.
1Neurochirurgie, Université de Messine, Messine, Italie.
2Radio-oncologie, Université de Messine, Messine, Italie.
3Physique médicale, Université de Messine, Messine, Italie.
4Oncologie, Université de Messine, Messine, Italie.
15e Congrès européen des sociétés de neurochirurgie (EANS) de Prague, 12-17 octobre 2014  

[ii] RADIOCHIRURGIE CYBERKNIFE DES NÉVRALGIES TRIGÉMINALES
P. Romanelli1, G. Beltramo1, L. Bianchi1.
1Centre CyberKnife, Centro Diagnostico Italiano, Milan, Italie.
15e Congrès européen des sociétés de neurochirurgie (EANS) de Prague, 12-17 octobre 2014

LIENS CONNEXES
http://www.accuray.com

LA

SOURCE Accuray Incorporated



Liens connexes

http://www.accuray.com