Des études soutiennent l'utilisation croissante du système TomoTherapy® d'Accuray pour le cancer du sein afin d'améliorer le contrôle des tumeurs avec une toxicité réduite

19 Septembre, 2014, 11:21 BST de Accuray Incorporated

-- Les nouvelles données démontrent que les systèmes TomoTherapy et CyberKnife® d'Accuray permettent une administration de dose et une gestion des tumeurs avec précision

SUNNYVALE, Californie, 19 septembre 2014 /PRNewswire/ -- Accuray Incorporated (Nasdaq : ARAY) a annoncé aujourd'hui que des études présentées lors de la 56ème réunion annuelle de l'American Society for Radiation Oncology (ASTRO), qui s'est tenue à San Francisco, du 14 au 17 septembre 2014, continuent de renforcer le large soutien des professionnels des soins de santé en faveur des avantages cliniques et de qualité de vie offerts par les systèmes CyberKnife® et TomoTherapy®. Un éventail d'indications, dont les cancers du sein, de la prostate, du poumon, du cerveau et cervico-facial, ont été présentées à la réunion, renforçant le positionnement d'Accuray en tant que chef de file dans les traitements précis et novateurs des tumeurs.

Les présentations cliniques de TomoTherapy à la réunion ASTRO 2014 étaient focalisées sur le traitement des cancers du sein, du cerveau et cervico-facial ; elles ont montré la polyvalence, l'efficacité et l'efficience du système en tant que traitement pour les cas de routine ou les cas plus complexes. De plus amples informations sur ce système sont disponibles sur le site http://www.accuray.com/solutions/treatment-delivery/tomotherapy-treatment-delivery/h-series.

  • Une étude importante [i] a mis en lumière les résultats d'un rapport intermédiaire concernant une étude de phase 2 en cours, approuvée par l'IRB, portant sur l'irradiation partielle et accélérée du sein (IPAS). Bénéficiant d'une période de suivi médiane de 24 mois, l'étude a fourni des données soutenant l'utilisation de TomoTherapy pour l'IPAS du fait de sa capacité à apporter aux patients une dose de radiation moyenne diminuée au cœur (0,6 Gy) tout en permettant un contrôle local de la tumeur significatif. 
  • Une étude [ii] portant sur l'utilisation de la radiothérapie hélicoïdale pour fournir un complément intégré simultané (simultaneous integrated boost ou SIB) durant le traitement du cancer du sein a conclu : « La TomoTherapy hélicoïdale est capable de fournir des plans de traitement homogènes au sein entier et à la cavité de la tumorectomie en utilisant le SIB avec une toxicité aiguë acceptable. » Après un suivi de trois et six mois, les patients présentaient un érythème résiduel minimal, tous les patients affichant des symptômes de grade 0 ou 1 et aucune toxicité de grade 2 ou 3 n'étant signalée pour un quelconque critère d'évaluation.
  • Une troisième étude [iii] a montré qu'un protocole avec radiochirurgie stéréotaxique à quatre fractions utilisant le mode d'administration TomoHelical permettait un excellent contrôle des tumeurs pour les métastases cérébrales avec une toxicité minimale, même chez les patients avec de multiples tumeurs ou chez ceux présentant un important volume tumoral brut.
  • Une étude supplémentaire [iv] a montré les résultats d'un algorithme d'optimalité de Pareto développé pour identifier les plans optimaux dans 40 cas de cancer cervico-facial avec des tumeurs dans la partie inférieure du cou ; chaque cas a été affecté et planifié de manière aléatoire avec soit le système TomoTherapy, soit l'IMRT (radiothérapie par modulation d'intensité) conventionnelle à portique fixe ou soit RapidArc®. L'étude a révélé que plus de la moitié des optimums de Pareto ont été générés pour le système TomoTherapy, les systèmes de fourniture conventionnels se partageant le reste, renforçant les capacités précises et efficaces de planification de traitement du système TomoTherapy.

Les présentations de CyberKnife à la réunion ASTRO 2014 se sont focalisées sur un éventail d'indications, dont les cancers du poumon, du cerveau et de la prostate, et ont souligné les avantages d'un système qui, de manière automatique, suit la tumeur et ajuste le faisceau, optimisant la dose délivrée à la tumeur et minimisant les effets secondaires.
De plus amples informations sur ce système sont disponibles sur le site http://www.accuray.com/solutions/treatment-delivery/cyberknife-treatment-delivery/m6-series.

  • Une étude [v] portant sur des patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules de stade 1 a révélé que même ceux avec des comorbidités, comme la broncho-pneumopathie chronique obstructive, bénéficiaient d'excellents taux de contrôle de la maladie, incluant la survie sans échec régional, la survie sans métastases à distance et la survie globale, avec très peu de toxicité.
  • Une autre étude [vi] a évalué la radiochirurgie stéréotaxique fractionnée (F-SRS) par rapport à la radiochirurgie à fraction unique (S-SRS) pour le traitement des métastases cérébrales. L'utilisation de la F-SRS a abouti à un profil de sécurité et un contrôle local de la tumeur similaires malgré une population de patients composée de tumeurs plus grosses et de facteurs de pronostic plus mauvais, indiquant que le traitement avec la F-SRS pourrait permettre aux cliniciens d'élargir leur population de patients.
  • Plusieurs présentations de la radiothérapie stéréotaxique corporelle (RSC) CyberKnife continuent de valider cette approche précise et novatrice pour le traitement du cancer de la prostate. Deux analyses rétrospectives [vii] renforcent l'utilisation de CyberKnife pour le traitement du cancer de la prostate. Une étude a mis en lumière que les patients atteints d'un cancer de la prostate, à risque faible ou intermédiaire, affichaient un taux élevé de survie sans progression biochimique avec une toxicité acceptable et des niveaux de PSA qui souvent continuaient de baisser au-delà de deux ans après le traitement. Une autre étude a montré que l'utilisation de la RSC en tant que traitement de sauvetage après une rechute du cancer de la prostate offrait une efficacité et une toxicité similaires à la curiethérapie interstitielle à débit de dose faible et élevé, avec l'avantage significatif d'être un traitement non invasif.

Les résumés peuvent être consultés sur le site Web de l'International Journal of Radiation Oncology Biology Physics : http://online.myiwf.com/astro2014/Home.aspx.

« Nous sommes enthousiasmés de voir des résultats montrant que le système TomoTherapy procure d'importants bénéfices cliniques aux patients atteints d'un cancer du sein et les résultats à long terme continuent de soutenir l'utilisation du système CyberKnife comme traitement du cancer de la prostate », a déclaré Joshua H. Levine, président et directeur général d'Accuray. « Par ailleurs, nous sommes encouragés par les retours des clients sur les nouvelles plateformes indiquant que ces systèmes peuvent augmenter le rendement et élargir l'utilité clinique, permettant à davantage de patients de bénéficier de traitements de radiothérapie ciblés avec précision. »

À propos des systèmes CyberKnife® et TomoTherapy®
Les solutions de traitement des gammes CyberKnife M6™ et TomoTherapy H™ d'Accuray couvrent tout le spectre des besoins de radiothérapie. La gamme CyberKnife M6 permet de délivrer au patient des doses précises avec une haute qualité et en toute confiance, avec une précision extrême et un nombre minimal de traitements, réduisant les effets secondaires et préservant la qualité de vie des patients. Le système CyberKnife est le seul système de radiochirurgie robotisé pour le corps entier disponible à ce jour. La gamme TomoTherapy H permet aux médecins de personnaliser efficacement les plans de traitement pour l'éventail complet des patients sous radiothérapie et des types de maladies. Sa conception innovante permet de délivrer les plans de traitement avec un guidage par l'image quotidien et intégré utilisant la tomographie par ordinateur, améliorant la précision et fournissant une radiothérapie par modulation d'intensité hautement précise afin d'épargner au maximum les tissus sains et les structures essentielles.

À propos d'Accuray
Accuray Incorporated (Nasdaq : ARAY) est une société de radio-oncologie qui met au point, fabrique et commercialise des solutions précises et novatrices de traitement des tumeurs qui font référence, avec comme objectif d'aider les patients à vivre plus longtemps et en meilleure santé. Les technologies de pointe développées par l'entreprise couvrent tout l'éventail des traitements de radiothérapie et de radiochirurgie. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.accuray.com.

Déclaration de limitation de responsabilité
Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui ne sont pas fondées sur des faits historiques constituent des déclarations prospectives au sens des dispositions dites de « Safe harbor » figurant dans la loi « Private Securities Litigation Reform Act » de 1995. Les déclarations prospectives du présent communiqué portent notamment sur l'expérience clinique, les applications cliniques, les résultats cliniques, les résultats chez les patients et la position de leader d'Accuray dans les technologies et l'innovation en matière de radio-oncologie. Les déclarations prospectives sont soumises à des risques et incertitudes susceptibles de produire des résultats substantiellement différents de ce qui est attendu, notamment les risques décrits dans la section « Facteurs de risque » du rapport de la société sur Formulaire 10-K déposé le 29 août 2014, ainsi que dans les autres documents déposés par la société auprès de la SEC.

Les déclarations prospectives sont valables uniquement à la date de leur émission et sont basées sur les informations dont dispose la société au moment où elles sont émises et/ou sur la bonne foi de la direction à ce moment-là concernant les événements à venir. La société se dégage de toute obligation de mise à jour de ces déclarations prospectives afin de refléter les performances ou résultats réels, les changements qui affectent les hypothèses ou les autres facteurs susceptibles d'affecter ces déclarations prospectives, dans les limites imposées par les lois sur les valeurs mobilières en vigueur. Par conséquent, les investisseurs ne doivent pas se fier outre mesure aux déclarations prospectives.

Résumés
[i] de Paula, U. et al., Full Local Control With Accelerated Partial Breast Irradiation (APBI) by Tomotherapy After Breast-Conservative Surgery for Patients Suitable, or Not, According to ASTR0-2009 Consensus Statement: Interim Report After 2 Years Follow-Up. 56ème réunion annuelle de l'American Society for Radiation Oncology (ASTRO), San Francisco, Californie, 14 au 17 septembre 2014.

[ii] Wojcieszynski, A. et al., Toxicity From Breast Cancer Treatment Using Helical Intensity Modulated Radiation Therapy With an Incorporated Boost. 56ème réunion annuelle de l'American Society for Radiation Oncology (ASTRO), San Francisco, Californie, 14 au 17 septembre 2014.

[iii] Nagai, A. et al., Hypofractionated Stereotactic Radiation Therapy Using Helical Tomotherapy for Single or Multiple Brain Metastases. 56ème réunion annuelle de l'American Society for Radiation Oncology (ASTRO), San Francisco, Californie, 14 au 17 septembre 2014.

[iv] Ruan, D. et al., A Pareto Optimality Test Scheme and its Utilization to Assess Systematic Variation of Plan Quality Across Treatment Modalities. 56ème réunion annuelle de l'American Society for Radiation Oncology (ASTRO), San Francisco, Californie, 14 au 17 septembre 2014.

[v] Samuelian, J.M., Curative Treatment of Stage I Non-Small Cell Lung Cancer Using Robotic Stereotactic Radiation in Patients With COPD: A VA Population Study. 56ème réunion annuelle de l'American Society for Radiation Oncology (ASTRO), San Francisco, Californie, 14 au 17 septembre 2014.

[vi] Savir, G. et al., Comparison of Fractionated Stereotactic Radiosurgery and Single Fraction Stereotactic Radiosurgery for the Treatment of Brain Metastases. 56ème réunion annuelle de l'American Society for Radiation Oncology (ASTRO), San Francisco, Californie, 14 au 17 septembre 2014.

[vii] Lloyd, S. et al., Robotic Stereotactic Body Radiation Therapy for Prostate Adenocarcinoma. 56ème réunion annuelle de l'American Society for Radiation Oncology (ASTRO), San Francisco, Californie, 14 au 17 septembre 2014. Fuller, D.B. et al., HDR-Like SBRT for Post-Radiation Therapy Locally Recurrent Prostatic Carcinoma: PSA Response, DFS, and Toxicity Assessment. 56ème réunion annuelle de l'American Society for Radiation Oncology (ASTRO), San Francisco, Californie, 14 au 17 septembre 2014.

LA

SOURCE Accuray Incorporated



Liens connexes

http://www.accuray.com