Des experts accueillent favorablement les propositions russes en soutien au processus de paix ukrainien

01 Juillet, 2014, 22:19 BST de International Foundation for Better Governance

MOSCOU, July 1, 2014 /PRNewswire/ --

Des experts de l'International Foundation for Better Governance (IFBG) ont accueilli favorablement les propositions du gouvernement russe visant à une surveillance conjointe de points clés de la frontière russo-ukrainienne aujourd'hui, ce qui constituerait une étape clé en vue de la normalisation de la situation en Ukraine. L'IFBG se félicite de cette initiative qui est cruciale pour soutenir le programme de paix en faveur de la région troublée, et qui crée un climat permettant de poursuivre les discussions et négociations susceptibles d'aboutir à une résolution du conflit.

Suite aux discussions entre les dirigeants de la France, de l'Allemagne, de la Russie et de l'Ukraine, le Ministre russe des affaires étrangères Sergey Lavrov a annoncé les propositions russes pour une collaboration renforcée avec les représentants ukrainiens du contrôle aux frontières et les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). De tels efforts aideront à accroître la transparence et à renforcer le soutien au processus de paix.

« Nous serons bientôt prêts à soumettre un projet de résolution au Conseil permanent de l'OSCE, autorisant le déploiement d'observateurs de l'OSCE à des points de contrôle aux frontières avec la Russie, ce qui devrait garantir le contrôle de leur transparence et démontrer que ces points de contrôle aux frontières ne sont pas utilisés à des fins illégales », a déclaré Sergey Lavrov.

Dans le cadre des propositions, la Russie autorisera des représentants ukrainiens à être présents à tous les points de contrôle aux frontières du côté russe. Aussi bien des observateurs de l'OSCE que des représentants ukrainiens peuvent être présents à tous les points de contrôle aux frontières russes non contrôlés du côté opposé par des gardes-frontières ukrainiens. L'invitation faite aux gardes-frontières ukrainiens et aux observateurs de l'OSCE restera ouverte tant que sera maintenu le cessez-le-feu.

Selon l'IFBG, les plans sont un geste de bonne volonté bienvenu de la part de la Russie et réaffirment l'engagement du pays à l'égard du processus de paix en Ukraine.

On ne peut qu'espérer que cette initiative s'avérera être l'une des nombreuses illustrations de la collaboration multilatérale visant à soutenir le processus de paix ukrainien et permettra au final au pays d'offrir un environnement stable et sécuritaire à ses citoyens.  

Une mise en œuvre pratique devrait suivre prochainement. Selon M. Lavrov, la Russie s'attend à ce que les consultations « démarrent très prochainement entre les services de gardes-frontières russes et ukrainiens afin de s'accorder sur les paramètres pour la présence de gardes-frontières ukrainiens au niveau des points de contrôle russes. »

http://www.better-governance.org

LA

SOURCE International Foundation for Better Governance