Des jeunes de l'Atlanta Jewish Academy salue la « tolérance religieuse » en Azerbaïdjan suite à une visite

13 Avril, 2016, 12:57 BST de Atlanta Jewish Academy

ATLANTA, April 13, 2016 /PRNewswire/ --

Un groupe de jeunes Juifs américains en visite en Azerbaïdjan, un État musulman aux frontières de la Russie et de l'Iran, a salué la « tolérance religieuse » du pays à son retour à Atlanta aux États-Unis.

Mayaan Schoen, âgée de 16 ans, a évoqué une société chaleureuse et une culture ouverte. « L'Azerbaïdjan est un bel exemple de tolérance religieuse, un pays où Musulmans, Juifs et autres confessions religieuses cohabitent pacifiquement », a-t-elle déclaré.

Cinq enfants de l'Atlanta Jewish Academy, âgés de 13 à 17 ans, se sont rendus en Azerbaïdjan avec le rabbin Reuven Travis et George Birnbaum, dirigeant de la communauté juive.

« Nous vivons dans un monde tumultueux où les différences religieuses sont source de conflits et de violence », a-t-il indiqué. « L'Azerbaïdjan est l'exemple parfait de ce à quoi devraient ressembler les actuels États musulmans issus de l'ancienne Union soviétique, des pays restés fidèles à leur culture et à leur patrimoine, mais ouverts sur l'Occident, des pays tolérants et de grande liberté. »

« Je me suis promené un peu partout avec une kippa sur la tête sans jamais me sentir mal à l'aise », a souligné le rabbin Travis. « Il y a des villes d'Europe où je ne porterais pas la kippa. J'aurais très peur de le faire, mais en Azerbaïdjan, mes élèves et moi nous sommes sentis comme chez nous. »

C'est le Cercle Européen d'Azerbaïdjan (The European Azerbaijan Society ou TEAS) qui s'est chargé de la partie logistique du voyage sur place et du circuit touristique qui a conduit le groupe de la Vieille Ville de la capitale, Bakou, aux anciennes peintures rupestres de Gobustan en passant par Guba, patrie des Juifs des montagnes.

« Je pense que les enfants ont beaucoup appris sur l'histoire et la culture azerbaïdjanaises », a déclaré Tale Heydarov, président de TEAS. « L'Azerbaïdjan est un symbole de tolérance religieuse dans la région. Musulmans, Juifs et Chrétiens y vivent ensemble dans la paix et l'harmonie. »

Yevda Abraamov, membre du parlement azerbaïdjanais, ou Milli Majlis, a accompagné les visiteurs juifs à Guba. « Situé sur la Route de la Soie au carrefour entre Orient et Occident, l'Azerbaïdjan a de tout temps accueilli des voyageurs et marchands », a-t-il précisé. « Cette tradition d'hospitalité et de tolérance est aujourd'hui encore vivace. »

Ce voyage a été une telle réussite qu'il pourrait être reconduit chaque année et un programme visant à faire venir des étudiants azerbaïdjanais aux États-Unis mis sur pied.

« Nous espérons qu'à long terme ce type de projet donnera de merveilleux résultats dans la mesure où les enfants vont grandir et devenir des adultes porteurs de nouvelles perspectives dans le domaine commercial, politique, de l'éducation et d'autres secteurs encore », a indiqué M. Birnbaum.

Et Jonathan Nooriel, 16 ans, de conclure : « Nous avons créé une passerelle placée sous le signe de l'amitié. Musulmans et juifs peuvent s'entendre, travailler ensemble et œuvrer pour la paix dans le monde. »

LA

SOURCE Atlanta Jewish Academy