Des membres du Congrès, ainsi que Danny Glover et des organisations de défense des droits de l'homme exhortent Sodexo à assurer le respect des normes internationales du travail

20 Janvier, 2011, 08:00 GMT de The Leadership Conference on Civil and Human Rights

WASHINGTON, January 20, 2011 /PRNewswire/ --

- Danny Glover met Sodexo << en demeure >> d'aborder le problème des atteintes alléguées aux droits de salariés lors de l'Assemblée Générale des actionnaires qui se tiendra la semaine prochaine

Aujourd'hui, plusieurs organisations de premier plan de protection des droits de l'homme et des droits civiques ont uni leurs forces à celles de membres du Congrès des Etats-Unis afin d'exhorter la société Sodexo -21ème plus important employeur au monde- à s'engager à respecter les normes internationales relatives aux droits de l'homme et aux droits sociaux.

Au cours d'une téléconférence conduite par Wade Henderson - Président et Directeur Général de The Leadership Conference on Civil and Human Rights (Conférence sur les droits civils et humains) -, Danny Glover, Président du Conseil d'administration de TransAfrica Forum, et sa Directrice, Nicole Lee, en présence d'Antonio Ginatta de Human Rights Watch, sont revenus sur les conclusions du nouveau rapport publié par TransAfrica Forum, intitulé <<Les Voix du changement : Des travailleurs de Sodexo s'expriment depuis cinq pays>> (Voices for Change : Sodexo workers From Five Countries Speak Out >>). Plus tôt dans la journée, le membre du parlement Donald Payne (démocrate pour NJ) s'est rejoint à une conférence téléphonique pour discuter avec ses collègues les révélations du rapport.

Vous pouvez télécharger le rapport à l'adresse suivante : http://transafrica.org/wp-content/uploads/2011/01/Soxedo%20Report%20Final%20with%20graphics%20Jan%202011.pdf

<< Soixante ans après l'adoption de la Déclaration Universelle des droits de l'homme, il y en a encore beaucoup chemin à parcourir, en particulier lorsqu'on constate que des sociétés multinationales qui contractent avec des gouvernements sont encore susceptibles de contrarier le droit fondamental à la dignité humaine,>> a déclaré Wade Henderson, Président et Directeur Général de The Leadership Conference on Civil and Human Rights et de The Leadership Conference Education Fund (qui a reçu le prix Eleanor Roosevelt 2010 des Droits de l'Homme). << Sodexo et ses actionnaires ont l'opportunité de corriger cette situation lors de leur prochaine réunion. Nous les pressons de saisir cette occasion. >>

Le rapport fait état d'allégations d'abus rapportés par les travailleurs de Sodexo aux États-Unis, en Colombie, en République dominicaine, en Guinée et au Maroc.

<< Nous mettons aujourd'hui Sodexo en demeure d'aborder le problème des atteintes aux droits de l'homme alléguées par les travailleurs >>, a déclaré Danny Glover. <<TransAfrica Forum et d'autres organisations ici présentes aujourd'hui vont directement faire état de ces problèmes lors de l'Assemblée générale des actionnaires qui aura lieu la semaine prochaine >>.

TransAfrica Forum et Human Rights Watch vont envoyer une délégation à l'Assemblée générale annuelle des actionnaires qui se tiendra à Issy-les-Moulineaux, en France, le 24 janvier, afin d'exiger un changement de la politique interne de l'entreprise pour que le respect par Sodexo des normes internationales relatives aux droits de l'homme et au droit du travail soit garanti.

LA

SOURCE The Leadership Conference on Civil and Human Rights